Concours Eurovision de la chanson 1971

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Concours Eurovision de la chanson 1971
Illustration.
Dates
Finale 3 avril 1971
Retransmission
Lieu Gaiety Theatre
Dublin, Drapeau de l’Irlande Irlande
Présentateur(s) Bernadette Ní Ghallchoir
Directeur musical Colman Pearce
Superviseur exécutif Clifford Brown
Télédiffuseur hôte RTÉ
Ouverture Vues de Dublin
Entracte Shannon Castle Entertainers
Participants
Nombre de participants 18
Débuts Drapeau de Malte Malte
Retour Drapeau d'Autriche Autriche
Drapeau de Finlande Finlande
Drapeau de Norvège Norvège
Drapeau du Portugal Portugal
Drapeau de Suède Suède
Retrait Aucun
Résultat
Chanson gagnante Un banc, un arbre, une rue
par Séverine
Drapeau de Monaco Monaco
Système de vote 2 jurés par pays. Chaque juré attribuait entre 1 et 5 points à chaque chanson.
Nul point Aucun
Précédent Amsterdam 1970 Concours Eurovision de la chanson Édimbourg 1972 Suivant

Le concours Eurovision de la chanson 1971 fut la seizième édition du concours. Il se déroula le samedi 3 avril 1971, à Dublin, en Irlande. Il fut remporté par Monaco, avec la chanson Un Banc, Un Arbre, Une Rue, interprétée par Séverine. L'Espagne termina deuxième et l'Allemagne, troisième[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'Irlande, qui avait remporté l'édition 1970, se chargea de l'organisation de l'édition 1971[1].

Pour la toute première fois, l'UER imposa aux télédiffuseurs d'enregistrer une vidéo de promotion de leur chanson. Les télédiffuseurs étaient ensuite tenus de diffuser toutes les vidéos, avant la date du concours[1].

Pour la toute première fois également, des groupes composés de trois à six personnes furent autorisés à concourir[1].

Pays participants[modifier | modifier le code]

Dix-huit pays participèrent au seizième concours.

L'Autriche, la Finlande, la Norvège, le Portugal et la Suède firent leur retour, satisfaits des modifications apportées au règlement. Malte fit ses débuts, mais termina à la dernière place[2].

Format[modifier | modifier le code]

Le Gaiety Theatre, à Dublin.

Le concours eut lieu au Gaiety Theater de Dublin[2], qui avait été inauguré en 1871.

Ce fut la première émission couleur jamais produite et diffusée par la RTÉ[1].

L'orchestre prit place dans une fosse, au pied de la scène. Le décor était d'inspiration celtique. La scène était entourée par un liseré métallique de forme ovoïdale. Un espace circulaire était ménagé au centre pour les artistes. En arrière-fond, était suspendue une sculpture composée de trois cercles aux motifs concentriques. Des spots de couleur furent employés, permettant de donner une ambiance différente à chaque prestation.

Le programme dura près d'une heure et quarante-six minutes.

Vidéo introductive et cartes postales[modifier | modifier le code]

La vidéo introductive montra un couple en tenue de soirée, montant dans un coupé de ville attelé. La caméra les suivit ensuite à travers les rues de Dublin, à la tombée du jour, jusqu'aux portes du Gaiety Theater. La caméra montra ensuite le public, la salle et l'orchestre.

Chaque carte postale présentait des vues touristiques des différents pays participants.

Déroulement[modifier | modifier le code]

La présentatrice de la soirée fut Bernadette Ní Ghallchoír[2]. Elle s'adressa aux téléspectateurs en gaélique, en français et en anglais.

L'orchestre était dirigé par Colman Pearce[2].

Chansons[modifier | modifier le code]

Dix-huit chansons concoururent pour la victoire.

La BBC, soucieuse des répercussions possibles du conflit nord-irlandais sur sa participation, décida d'envoyer Clodagh Rodgers au concours. La chanteuse était née en Irlande du Nord et était fort populaire en Irlande. Malgré cela, Rodgers reçut plusieurs menaces de mort de l'IRA[3]. Elle déclara à ce propos : « Et me voilà, une bonne petite fille catholique représentant le Royaume-Uni à Dublin, entre tous les endroits[4]

Les représentants suisses, Peter, Sue & Marc, furent le premier groupe à pouvoir officiellement concourir. Ce fut la première de leurs quatre participations au concours[5].

Initialement, la chanson belge devait être interprétée par Nicole & Hugo. Mais Nicole fut victime de la jaunisse, quelques jours à peine avant le concours. La BRT dut leur trouver des remplaçants en dernière minute. Finalement, Jacques Raymond et Lily Castel furent retenus. Ils durent apprendre la chanson dans l'avion les emmenant à Dublin et n'eurent même pas le temps de s'acheter des vêtements de scène[6].

Chefs d'orchestre[modifier | modifier le code]

Robert Opratko Anthony Chircop Jean-Claude Petit Hardy Schneiders Dieter Zimmermann Waldo de los Rios
Franck Pourcel Jean Claudric Johnny Arthey Francis Bay Enrico Polito Claes Rosendahl
Noel Kelehan Dolf van der Linden Jorge Costa Pinto Miljenko Prohaska Ossi Runne Arne Bendiksen

Entracte[modifier | modifier le code]

Le spectacle d'entracte fut une vidéo, présentant les Shannon Castle Entertainers[2]. Il s'agit d'un spectacle de danses et de chants irlandais traditionnels, interprété par les groupes folkloriques du Shannon Castle, un parc touristique et un musée vivant fort populaire en Irlande[7]. Furent montrés à l'écran la reconstitution d'un banquet médiéval, un numéro de claquettes et une chasse à courre.

Coulisses[modifier | modifier le code]

Durant le vote, la caméra fit plusieurs gros plans sur les artistes. Apparurent notamment Séverine, Karina, Katja Ebstein, Clodagh Rodgers et Massimo Ranieri.

Vote[modifier | modifier le code]

Le vote fut décidé entièrement par un jury. Pour la première fois depuis l'édition 1956, les jurés étaient présents dans la salle (plus exactement dans les coulisses). Et pour la toute première fois de l'histoire du concours, ils apparurent à l'écran[8].

Un nouveau système de vote avait en effet été introduit. Chaque pays envoya sur place deux jurés, l'un ayant entre 16 et 25 ans, l'autre ayant entre 25 et 55 ans. Pour chaque chanson, ils devaient attribuer chacun entre un et cinq votes. Les votes des jurés devaient être donnés et consignés immédiatement après chaque chanson. Après l'entracte, les jurés confirmèrent visuellement (et non plus oralement) leurs votes, selon l'ordre de passage des pays participants[9].

Le tableau de vote fut descendu des cintres. Pour la première fois, l'affichage des votes s'effectua au moyen de diodes. Les jurés siégeaient à la gauche et à la droite du tableau, par groupe de trois pays.

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut Clifford Brown[2]. Il répéta à chaque fois en anglais le nombre de votes attribués et le total des votes pour chaque pays.

Controverse[modifier | modifier le code]

Le nouveau système de vote suscita immédiatement la controverse. Certains jurés furent accusés d'attribuer systématiquement des notes médiocres aux autres pays, afin d'accroître les chances de victoire du leur[9]. En outre, la lenteur et l'atonie de l'annonce des votes furent pointées du doigt[6].

Résultats[modifier | modifier le code]

Ce fut la première victoire de Monaco[10]. Elle demeure particulière dans l'histoire du concours, puisque l'interprète, les auteurs et le chef d'orchestre de la chanson étaient tous français. Séverine alla jusqu'à déclarer qu'elle n'avait jamais mis un pied de sa vie à Monaco, oubliant qu'elle avait tourné la vidéo de promotion sur le Rocher[6].

Séverine ne fut jamais payée pour sa victoire. Son producteur se montra malhonnête, la volant de ses gains. Malgré un procès, elle ne put jamais récupérer ce qui lui était dû[11]. Elle demeura malgré tout une grande amatrice du concours, affirmant : « J’annule tout, de sorte à ne jamais manquer le concours. Année après année, cela demeure toujours aussi merveilleux[4]

Revenue sur scène, Séverine reçut un bouquet de fleurs des mains de Dana, la gagnante de l’année précédente. Karina et Katja Ebstein vinrent la rejoindre et furent également félicitées.

Malte devint le quatrième pays de l'histoire du concours à terminer dernier lors de ses débuts, après l'Autriche, en 1957 ; Monaco, en 1959 et le Portugal, en 1964.

Ordre Pays Langue Artiste(s) Chanson Traduction française Place Points
01 Drapeau d'Autriche Autriche Viennois Marianne Mendt Musik Musique 16 66
02 Drapeau de Malte Malte Maltais Joe Grech Marija l-Maltija Marie la maltaise 18 52
03 Drapeau de Monaco Monaco Français Séverine Un banc, un arbre, une rue - 1 128
04 Drapeau de Suisse Suisse Français Peter, Sue & Marc Les illusions de nos vingt ans - 12 78
05 Drapeau d'Allemagne Allemagne Allemand Katja Ebstein Diese Welt Ce monde 3 100
06 Drapeau d'Espagne Espagne Espagnol Karina En un mundo nuevo Dans un monde nouveau 2 116
07 Drapeau de France France Français Serge Lama Un jardin sur la terre - 10 82
08 Drapeau du Luxembourg Luxembourg Français Monique Melsen Pomme, pomme, pomme - 13 70
09 Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni Anglais Clodagh Rodgers Jack In The Box Diable en boîte 4 98
10 Drapeau de Belgique Belgique Néerlandais Lily Castel & Jacques Raymond Goeie morgen, morgen Bonjour, jour 14 68
11 Drapeau d'Italie Italie Italien Massimo Ranieri L'amore e un attimo L'amour est un instant 5 91
12 Drapeau de Suède Suède Suédois Family Four Vita vidder Horizons blancs 6 85
13 Drapeau d'Irlande Irlande Anglais Angela Farell One Day Love Amour d'un jour 11 79
14 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Néerlandais Saskia & Serge Tijd Temps 6 85
15 Drapeau du Portugal Portugal Portugais Tonicha Menina Jeune fille 9 83
16 Drapeau Yougoslavie Serbo-croate Krunoslav Slabinac Tvoj dječak je tužan Ton garçon est triste 14 68
17 Drapeau de Finlande Finlande Finnois Markku Aro & Koivistolaiset Tie uuteen päivään Un chemin vers un jour nouveau 8 84
18 Drapeau de Norvège Norvège Norvégien Hanne Krogh Lykken er... Le bonheur est... 17 65

Anciens participants[modifier | modifier le code]

Artiste Pays Année(s) précédente(s)
Katja Ebstein Drapeau d'Allemagne Allemagne 1970
Jacques Raymond Drapeau de Belgique Belgique 1963

Tableau des votes[modifier | modifier le code]

Votes attribués
Drapeau de l'Autriche Drapeau : Malte Drapeau : Monaco Drapeau de la Suisse Drapeau de l'Allemagne Drapeau de l'Espagne Drapeau de la France Drapeau du Luxembourg Drapeau du Royaume-Uni Drapeau de la Belgique Drapeau de l'Italie Drapeau de la Suède Drapeau de l’Irlande Drapeau des Pays-Bas Drapeau du Portugal Drapeau : Yougoslavie Drapeau de la Finlande Drapeau de la Norvège Total
Pays Autriche   3 5 2 7 2 3 2 3 3 6 4 6 3 5 4 3 5 66
Malte 4   2 2 3 5 3 2 3 4 4 2 4 5 2 2 3 2 52
Monaco 4 5   10 10 2 8 4 8 10 4 10 9 9 8 10 7 10 128
Suisse 5 5 4   6 2 6 2 6 3 7 4 5 5 6 4 4 4 78
Allemagne 6 5 7 6   8 8 2 6 7 6 6 5 5 7 7 5 4 100
Espagne 4 8 10 5 7   10 4 7 4 5 6 9 6 7 7 9 8 116
France 3 2 8 8 5 5   2 5 3 4 4 6 9 5 5 3 5 82
Luxembourg 2 7 6 3 2 4 5   6 3 3 2 5 3 6 4 5 4 70
Royaume-Uni 4 8 8 6 5 2 8 4   8 3 5 7 5 7 6 6 6 98
Belgique 3 2 5 4 2 2 5 2 6   3 5 4 6 6 3 6 4 68
Italie 4 6 9 8 6 6 9 2 6 2   7 6 2 3 8 2 5 91
Suède 7 4 4 9 4 2 5 2 5 6 6   3 9 3 6 4 6 85
Irlande 7 6 6 3 4 5 7 2 6 3 6 2   5 4 5 4 4 79
Pays-Bas 6 2 6 5 4 5 7 2 5 2 5 6 5   9 5 6 8 85
Portugal 4 3 6 2 5 10 8 5 6 4 4 2 3 5   6 5 5 83
Yougoslavie 6 2 4 2 7 6 6 2 3 2 5 2 5 4 4   3 5 68
Finlande 4 4 4 4 4 3 4 2 10 10 2 4 6 3 8 6   6 84
Norvège 3 3 6 4 2 2 5 2 7 6 2 2 7 2 5 4 3   65
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  •      Jury

Télédiffuseurs[modifier | modifier le code]

Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Jurés
Drapeau d'Allemagne Allemagne ARD Deutsches Fernsehen Hanns Verres  ?
Deutschlandfunk Wolf Mittler
Drapeau d'Autriche Autriche FS1 Ernst Grissemann Beatrix Neundlinger & ?
Hitradio Ö3 Hubert Gaisbauer
Drapeau de Belgique Belgique RTB Janine Lambotte  ?
RTB La Première André Hagon
BRT Herman Verelst
BRT Radio 1 Nand Baert
Drapeau d'Espagne Espagne Primer Programa RNE Miguel de los Santos Noelia Afonso & Francisco Madariaga
TVE1 Joaquín Prat
Drapeau de Finlande Finlande TV-Ohjelma 1 Aarno Walli Markku Veijalainen & Vieno Kekkonen
YLE Radio1 Poppe Berg
Drapeau de France France Première Chaîne ORTF Georges de Caunes  ?
France Inter  ?
Drapeau d'Irlande Irlande Radio Éirann Kevin Roche  ?
RTÉ Television Noel Andrews
Drapeau d'Italie Italie Programma Nazionale Renato Tagliani  ?
Secondo Programma Radio
Drapeau du Luxembourg Luxembourg Télé-Luxembourg Jacques Navadic  ?
RTL Radio Camillo Felgen
Drapeau de Malte Malte MTV Victor Aquilina Spiro Sillato & Gaetan Abela
Drapeau de Monaco Monaco Télé Monte Carlo Georges de Caunes  ?
Drapeau de Norvège Norvège NRK Sverre Christophersen  ?
NRK P1 Erik Heyerdahl
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Nederland 1 Pim Jacobs Jos Cléber & ?
Drapeau du Portugal Portugal RTP1 Henrique Mendes Pedro Albergaria & Luís Filipe Costa
RDP Antena 1  ?
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni BBC1 Dave Lee Travis Gay Lowe & Jeremy Patterson
BBC Radio 1 Terry Wogan
Drapeau de Suède Suède SR TV1 Åke Strömmer Eva Blomqvist & Putte Wickman
SR P3 Ursula Richter
Drapeau de Suisse Suisse TSR Georges Hardy  ?
TV DSR Theodor Haller
TSI Giovanni Bertini
Drapeau Yougoslavie Televizija Beograd Milovan Ilić Miso Kukic & Zoran Krzisnik
Televizija Zagreb Oliver Mlakar
Televizija Ljubljana Tomaž Terček

Le concours fut retransmis en direct, par câble et par satellite dans 29 pays. Il fut également diffusé en différé aux États-Unis et à Hong Kong.

Carte[modifier | modifier le code]

  •      Pays participants
  •      Pays ne participant pas cette année

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.44.
  2. a, b, c, d, e et f http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=287#About%20the%20show
  3. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.46.
  4. a et b FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1956-1980, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.7.
  5. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.45.
  6. a, b et c KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.47.
  7. http://www.shannonheritage.com/
  8. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, op.cit., p.13.
  9. a et b http://www.eurovision.tv/page/news?id=27823&_t=40_years_ago_today_-_severine_brings_monaco_their_sole_victory
  10. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=287#Scoreboard
  11. HAUTIER Jean-Pierre, La folie de l’Eurovision, Bruxelles, Editions de l’Arbre, 2010, p.37.