Avion spatial MAKS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Système aérospatial multi-usages "9A-10485" (MAX)

L'avion spatial MAKS (en anglais : Multipurpose aerospace system, et en russe : МАКС (Многоцелевая авиационно-космическая система)) est un projet soviétique d'engin spatial lancé depuis un avion conçu en 1988 puis abandonné en 1991. Il s'agissait de diviser par dix le coût de mise en orbite terrestre d'une charge utile de 7 tonnes en optimisant la propulsion depuis un Antonov An-225 (qui serait nommé An-325) et en limitant les éléments non réutilisables, comme l'avaient fait les Américains avec leur programme de navettes spatiales ; la navette soviétique Bourane, qui a effectué son unique vol le 15 novembre 1988, était l'une des variantes du projet.

Le concept permettait aux Soviétiques de lancer des engins spatiaux depuis n'importe quel point du globe, l'Antonov se comportant comme une rampe de lancement mobile : il devenait ainsi possible de lancer des satellites sur l'équateur sans pour autant disposer de base spatiale proche de l'équateur, l'appareil pouvant décoller normalement. Une fusée de lancement pouvait ainsi être tirée depuis l'Antonov à une altitude de 9 000 m avec une vitesse initiale de 900 km/h et une poussée de 3 900 kN ; l'avion spatial lui-même était porté par cette fusée de lancement. L'ensemble aurait dû peser dans les 275 t. Seuls les avions étaient réutilisables.

Plusieurs versions du projet ont été étudiées, certaines avec une charge utile accrue (jusqu'à 11 t), d'autres avec seulement deux éléments et non trois, comme dans le cas de la navette Bourane lancée depuis l'Antonov 225.

L'URSS s'est effondrée avant que le projet n'ait pu aboutir, mais sa phase expérimentale constitue à ce jour la seule implémentation effective d'un moteur à triergol, au niveau de la fusée de lancement depuis l'Antonov.

En juin 2010, la Russie a envisagé de relancer le programme MAKS[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Space.com – 3 juin 2010 « High-Tech Space Planes Taking Shape in Italy, Russia. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]