Piqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piqué (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Piquer.
Mire de test de piqué

La notion de piqué est utilisée en photographie et au cinéma pour désigner la qualité de détail d'une image. Plus le piqué d'une image sera important, plus l'impression de netteté sera grande [1].

On associe généralement le piqué à la résolution de l'image, alors que cette notion concerne plus largement la capacité d'un équipement de prise de vue à faire ressortir les détails.

Sur une pellicule photographique, le piqué est exprimé en traits/mm, c’est-à-dire le nombre de traits noirs qu'il est possible de distinguer avec un contraste suffisant. En vidéo, la même notion est exprimée par le nombre de lignes TV. Le piqué correspond généralement aux performances d'un ensemble pellicule/caméra/objectif.

Description physique[modifier | modifier le code]

La notion de piqué est associé à la transmission des hautes fréquences spatiales par le système optique. Ce sont les hautes fréquences spatiales qui donnent à l'image sa précision et sa netteté.

Pour mesurer le piqué d'un point de vue optique, on utilise souvent le critère de la MTF qui caractérise la plus haute fréquence spatiale transmise.

Exemple d'image fortement piquée. Elle n'est pas retraitée numériquement. Cliquez pour la voir en taille 100%.

Le piqué d'une image s'évalue physiquement à 100% de sa taille. Pour autant le piqué peut être ressenti sur une image redimensionnée.

Amélioration du piqué[modifier | modifier le code]

Optique[modifier | modifier le code]

La fermeture du diaphragme de l'objectif permet une augmentation du piqué. En effet, fermer le diaphragme revient à se rapprocher de l'axe optique et donc les aberrations sont moindres.

L'utilisation de focales fixes plutôt que de zoom permet aussi une amélioration du piqué.

Comparaison du piqué sur un détail de téléphone portable. L'image de droite est prise avec un objectif 18-55 utilisé à 50mm et diaphragmé à f/5.6 tandis que l'image de gauche est prise avec une focale fixe 50mm diaphragmée à f/5.6. Temps de pose et exposition sont par ailleurs identiques.

Numérique[modifier | modifier le code]

De nombreux logiciels permettent une accentuation des détails de l'image. Il s'agit souvent d'une augmentation du contraste de l'image à un niveau local.

Une des techniques les plus utilisées est celle du masque flou.

Objectifs photographiques et piqué[modifier | modifier le code]

La recherche du piqué en photographie n'est pas systématique. Les portraits sont parfois fait avec des objectifs peu piqués pour ne pas accentuer les défauts du visage. Au contraire en photographie macro, le piqué est impératif.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tous photographes !: 55 leçons pour réussir toutes vos photos sur Google Livres

Voir aussi[modifier | modifier le code]