Vol spatial habité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edward White durant une sortie extravéhiculaire lors de la mission Gemini 4.

Un vol spatial habité est un vol spatial avec un équipage humain à bord d'un véhicule spatial. Il se différencie des sondes spatiales – vaisseaux non habités – ou des satellites artificiels contrôlés à distance.

En 2008, seuls les programmes américains de la navette spatiale américaine, russes du programme Soyouz et chinois du programme Shenzhou ont pour intention de lancer des vols spatiaux habités.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du vol spatial.

L'idée d'envoyer un homme dans l'espace, voire sur une autre planète, est très ancienne. En 125 environ, par exemple, le syrien Lucien de Samosate écrivit en grec Une histoire vraie (Ἀληθῆ διηγήματα)[Note 1], un récit relatant le voyage d'Ulysse jusqu'à la Lune. De nombreux autres récits suivirent, mais tous avaient en commun de ne pas parler du vol spatial sous un angle technique, mais plutôt comme un support pour des récits philosophiques. Il fallut la fin du XIXe siècle pour que ces récits deviennent plus lucides, malgré de très nombreuses erreurs encore présentes.

Même si le voyage dans l'espace laissait insensibles de grandes parts de la population, entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, certains passionnés se regroupèrent dans des « sociétés d'astronautique » dans différents pays.

La seconde guerre mondiale et l'apparition des V2 allemands poussèrent les pays à mettre en place leurs propres agences nationales : la possibilité d'utiliser les fusées comme vecteur d'explosifs ou de bombes nucléaires rendait stratégique la recherche en astronautique. La guerre froide qui commençait fut la principale cause de la course à l'espace[1], et en 1950 encore, envoyer un homme dans l'espace n'était pas pris très au sérieux en général[C 1].

Au début de la nouvelle course à l'espace entre les États-Unis et l'URSS, ce sont les soviétiques qui prirent de l'avance : ils mirent en orbite le premier satellite artificiel, Spoutnik 1, le 4 octobre 1957[C 2], puis envoyèrent le premier homme dans l'espace, Youri Gagarine, le 12 avril 1961. Les programmes spatiaux changèrent pour tenter de mieux comprendre l'influence de l'homme dans l'espace : au cours des vols, les astronautes passèrent de plus en plus de temps en orbite, battant record après record, et tentèrent même les sorties extra-véhiculaires.

Ce qui est souvent considéré comme le point d'orgue des vols habités[S 1] eut lieu le 19 juillet à 4h17 (heure du centre Kennedy)[S 2], lorsque le module lunaire Eagle de la mission Apollo 11 se pose avec succès sur la Lune. Quelques heures plus tard eut lieu le premier pas d'un homme sur un sol autre que celui de la Terre.

Ce coup d'éclat fut suivi par une réduction des coûteux programmes, et une rationalisation des moyens : les États-Unis lancèrent le projet de navette spatiale réutilisable, et l'URSS lança des projets de stations spatiales. Suivit la série des stations Saliout, qui permit à l'homme de commencer à réellement vivre dans l'espace : alors que le record de durée de vie était de 14 jours dans une capsule Gemini[2], puis de 84 jours dans la station américaine Skylab, les missions Saliout repoussèrent très loin les limites, jusqu'à 237 jours pour un équipage en 1985[2]...

La station Mir fut lancée en 1986 par l'URSS, c'était la première station modulaire, conçue pour être assemblée en orbite, et qui au final pesa le poids de 140 tonnes. Durant 15 ans, de nombreux équipages de toutes nationalités s'y relayèrent, et la durée de vie maximum d'un être humain dans l'espace y fut repoussée à 437 jours[2].

Après la destruction de Mir, la station spatiale internationale prit la relève.

Les missions habitées[modifier | modifier le code]

Lancement du Soyouz TMA-5 depuis Baïkonour

Aleksandr Skvortsov (cosmonaut) Soichi Noguchi Timothy Creamer Oleg Kotov Maksim Surayev Jeffrey Williams Nicole Stott Robert Thirsk Roman Romanenko Frank De Winne Timothy Kopra Michael R. Barratt Gennady Padalka Koichi Wakata Sandra Magnus Yuri Lonchakov Michael Fincke Gregory Chamitoff Oleg Kononenko Sergey Volkov Garrett Reisman Léopold Eyharts Daniel Tani Yuri Malenchenko Peggy Whitson Clayton Anderson Oleg Kotov Fyodor Yurchikhin Sunita Williams Mikhail Tyurin Michael Lopez-Alegria Thomas Reiter Jeffrey Williams Pavel Vinogradov Valery Tokarev William McArthur John Philips Sergei Krikalev Salizhan Sharipov Leroy Chiao Michael Fincke Gennady Padalka Alexander Kaleri Michael Foale Edward Lu Yuri Malenchenko Donald Pettit Nikolai Budarin Kenneth Bowersox Sergei Treshchev Peggy Whitson Valery Korzun Carl Walz Daniel Bursch Yury Onufrienko Vladimir Dezhurov Mikhail Tyurin Frank Culbertson James Voss Susan Helms Yuri Usachev Yuri Gidzenko Sergei Krikalev William Shepherd Aleksandr Kaleri Sergei Zalyotin Jean-Pierre Haigneré Viktor Afanasyev Sergei Avdeyev Gennady Padalka Nikolai Budarin Talgat Musabayev Andrew Thomas David Wolf Pavel Vinogradov Anatoly Solovyev Michael Foale Aleksandr Lazutkin Vasili Tsibliyev Jerry Linenger John Blaha Aleksandr Kaleri Valery Korzun Shannon Lucid Yury Usachev Yuri Onufrienko Thomas Reiter Sergei Avdeyev Yuri Gidzenko Nikolai Budarin Anatoly Solovyev Norman Thagard Gennady Strekalov Vladimir Dezhurov Yelena Kondakova Aleksandr Viktorenko Talgat Musabayev Yuri Malenchenko Valeri Polyakov Yury Usachev Viktor Afanasyev Aleksandr Serebrov Vasili Tsibliyev Aleksandr Poleshchuk Gennadi Manakov Sergei Avdeyev Anatoly Solovyev Aleksandr Kaleri Aleksandr Viktorenko Aleksandr Volkov Sergei Krikalev Anatoly Artsebarsky Musa Manarov Viktor Afanasyev Gennady Strekalov Gennadi Manakov Aleksandr Balandin Anatoly Solovyev Aleksandr Serebrov Aleksandr Viktorenko Sergei Krikalev Aleksandr Volkov Valeri Polyakov Musa Manarov Vladimir Titov Aleksandr Aleksandrov Yuri Romanenko Aleksandr Laveykin Vladimir Solovyov Leonid Kizim Vladimir Solovyov Leonid Kizim Alexander Volkov Vladimir Vasyutin Vladimir Dzhanibekov Viktor Savinykh Oleg Atkov Vladimir Solovyov Leonid Kizim Aleksandr Pavlovich Aleksandrov Vladimir Lyakhov Valentin Lebedev Anatoli Berezovoy Viktor Savinykh Vladimir Kovalyonok Valery Ryumin Leonid Popov Valery Ryumin Vladimir Lyankhov Aleksandr Ivanchenkov Vladimir Kovalyonok Gerogi Grencho Yuri Romanenko Yuri Glazkov Viktor Gorbatko Vitali Zholobov Boris Volynov Vitali Sevastyanov Pyotr Klimuk Aleksei Gubarev Georgi Grechko Pavel Popovich Yuri Artyukhin Edward Gibson William Pogue Gerald Carr Owen Garriot Jack Lousma Alan Bean Joeseph Kerwin Paul Weitz Pete Conrad Vladislav Volkov Viktor Patsayev Georgi Dobrovolski ISS Tiangong-1 Skylab Mir Saliout 7 Saliout 6 Saliout 5 Saliout 4 Saliout 3 Saliout 1 SpaceShipOne SpaceShipOne flight 17P SpaceShipOne flight 16P SpaceShipOne flight 15P Programme Shenzhou Shenzhou 10 Shenzhou 9 Shenzhou 7 Shenzhou 6 Shenzhou 5 Navette spatiale Atlantis STS-135 STS-132 STS-129 STS-125 STS-122 STS-117 STS-115 STS-112 STS-110 STS-104 STS-98 STS-106 STS-101 STS-86 STS-84 STS-81 STS-79 STS-76 STS-74 STS-71 STS-66 STS-46 STS-45 STS-44 STS-43 STS-37 STS-38 STS-36 STS-34 STS-30 STS-27 STS-61-B STS-51-J X-15 X-15 vol 91 X-15 vol 90 Navette spatiale Discovery STS-133 STS-131 STS-128 STS-119 STS-124 STS-120 STS-116 STS-121 STS-114 STS-105 STS-102 STS-92 STS-103 STS-96 STS-95 STS-91 STS-85 STS-82 STS-70 STS-63 STS-64 STS-60 STS-51 STS-56 STS-53 STS-42 STS-48 STS-39 STS-41 STS-31 STS-33 STS-29 STS-26 STS-51-I STS-51-G STS-51-D STS-51-C STS-51-A STS-41-D Programme Apollo Apollo-Soyouz Apollo 17 Apollo 16 Apollo 15 Apollo 14 Apollo 13 Apollo 12 Apollo 11 Apollo 10 Apollo 9 Apollo 8 Apollo 7 Navette spatiale Endeavour STS-134 STS-130 STS-127 STS-126 STS-123 STS-118 STS-113 STS-111 STS-108 STS-100 STS-97 STS-99 STS-88 STS-89 STS-77 STS-72 STS-69 STS-67 STS-68 STS-59 STS-61 STS-57 STS-54 STS-47 STS-49 Navette spatiale Challenger STS-51-L STS-61-A STS-51-F STS-51-B STS-41-G STS-41-C STS-41-B STS-8 STS-7 STS-6 Programme Gemini Gemini XII Gemini XI Gemini X Gemini IX-A Gemini VIII Gemini VI-A Gemini VII Gemini V Gemini IV Gemini III Gemini 2 Gemini 1 Navette spatiale Columbia STS-107 STS-109 STS-93 STS-90 STS-87 STS-94 STS-83 STS-80 STS-78 STS-75 STS-73 STS-65 STS-62 STS-58 STS-55 STS-52 STS-50 STS-40 STS-35 STS-32 STS-28 STS-61-C STS-9 STS-5 STS-4 STS-3 STS-2 STS-1 Skylab Skylab 4 Skylab 3 Skylab 2 Programme Mercury Mercury-Atlas 9 Mercury-Atlas 8 Mercury-Atlas 7 Mercury-Atlas 6 Mercury-Redstone 4 Mercury-Redstone 3 Programme Soyouz Soyuz TMA-12M Soyuz TMA-11M Soyuz TMA-10M Soyuz TMA-09M Soyuz TMA-08M Soyuz TMA-07M Soyouz TMA-06M Soyouz TMA-05M Soyouz TMA-04M Soyouz TMA-03M Soyouz TMA-22 Soyouz TMA-02M Soyouz TMA-21 Soyouz TMA-20 Soyouz TMA-01M Soyouz TMA-19 Soyouz TMA-18 Soyouz TMA-17 Soyouz TMA-16 Soyouz TMA-15 Soyouz TMA-14 Soyouz TMA-13 Soyouz TMA-12 Soyouz TMA-11 Soyouz TMA-10 Soyouz TMA-9 Soyouz TMA-8 Soyouz TMA-7 Soyouz TMA-6 Soyouz TMA-5 Soyouz TMA-4 Soyouz TMA-3 Soyouz TMA-2 Soyouz TMA-1 Soyouz TM-34 Soyouz TM-33 Soyouz TM-32 Soyouz TM-31 Soyouz TM-30 Soyouz TM-29 Soyouz TM-28 Soyouz TM-27 Soyouz TM-26 Soyouz TM-25 Soyouz TM-24 Soyouz TM-23 Soyouz TM-22 Soyouz TM-21 Soyouz TM-20 Soyouz TM-19 Soyouz TM-18 Soyouz TM-17 Soyouz TM-16 Soyouz TM-15 Soyouz TM-14 Soyouz TM-13 Soyouz TM-12 Soyouz TM-11 Soyouz TM-10 Soyouz TM-9 Soyouz TM-8 Soyouz TM-7 Soyouz TM-6 Soyouz TM-5 Soyouz TM-4 Soyouz TM-3 Soyouz TM-2 Soyouz T-15 Soyouz T-14 Soyouz T-13 Soyouz T-12 Soyouz T-11 Soyouz T-10 Soyouz T-10-1 Soyouz T-9 Soyouz T-8 Soyouz T-7 Soyouz T-6 Soyouz T-5 Soyouz 40 Soyouz 39 Soyouz T-4 Soyouz T-3 Soyouz 38 Soyouz 37 Soyouz T-2 Soyouz 36 Soyouz 35 Soyouz 34 Soyouz 33 Soyouz 32 Soyouz 31 Soyouz 30 Soyouz 29 Soyouz 28 Soyouz 27 Soyouz 26 Soyouz 25 Soyouz 24 Soyouz 23 Soyouz 22 Soyouz 21 Soyouz 19 Soyouz 18 Soyouz 18a Soyouz 17 Soyouz 16 Soyouz 15 Soyouz 14 Soyouz 13 Soyouz 12 Soyouz 11 Soyouz 10 Soyouz 9 Soyouz 8 Soyouz 7 Soyouz 6 Soyouz 5 Soyouz 4 Soyouz 3 Soyouz 1 programme Voskhod Programme Vostok

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le texte de ce livre se trouve sur wikibooks

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Dupas, Une autre histoire de l'espace : hommes et robots dans l'espace, Gallimard, coll. « découvertes »,‎ 1999 (ISBN 978-2-07-053482-1), p. 32
  2. a, b et c Jacques Villain, MIR, le voyage extraordinaire, Paris, Le cherche midi,‎ 2001 (ISBN 978-2-86274-884-9), p. X


  1. Dreer, p. 97
  2. Dreer, p. 100
  1. Sparrow, p. 38
  2. Sparrow, p. 43


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]