Gonets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maquette d'un satellite Gonets-M

Gonets (russe Гонец, messager) est un système de télécommunications par satellite russe utilisant une constellation de satellites de télécommunications placés en orbite basse. Il fonctionne de manière asynchrone : le satellite stocke l'émission reçue à bord puis la réémet lorsqu'il se trouve à portée du récepteur. L'orbite basse permet d'utiliser ce système en disposant d'émetteurs de faible puissance et donc légers. Le système a été déployé au cours des années 1990 et est aujourd'hui partiellement opérationnel. Le déploiement d'une version améliorée a débutée. Le système Gonets dérive du système de télécommunications militaires par satellite Strela.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le système de télécommunications par satellite russe utilise des satellites de télécommunications placés sur une orbite circulaire de 1 400 × 1 414 km avec une inclinaison de 82,6°. Chaque satellite d'une masse de 233 kg et une durée de vie théorique de 1,5 ans. Le système pour être complètement opérationnel doit comporter 12 satellites répartis sur 4 plans orbitaux distincts. Un satellite donné est visible dans un rayon de 5 000 km et deux stations peuvent dialoguer entre elles en quasi temps réel si elles sont toutes deux à portée de satellite. Dans le cas contraire, le message de l'émetteur est stocké à bord du satellite puis réémis lorsque celui-ci survole le destinataire. Le système est particulièrement populaire dans les régions isolées de la Russie notamment en Sibérie ou dans le long de l'Océan Arctique[1],[2],[3].

Déploiement[modifier | modifier le code]

Les deux premiers prototypes de satellite Gonets ont été lancés le 13 juillet 1992. Le système est déclaré opérationnel en 2002 malgré une couverture partielle faute de disposer des 12 satellites en orbite. En 2011 il ne restait plus que 2 satellites en fonctionnement[2].

Réactivation du système Gonets[modifier | modifier le code]

Après une première tentative pour redéployer une constellation en 2004 qui s'est traduit pas le lancement d'un seul satellite dans une version améliorée baptisée Gonets-M, le projet est relancé en 2010 avec trois satellites lancés ou en cours de lancement en 2010/2011[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Gonets », sur Gunter's Space Page (consulté le 16/12/2011)
  2. a, b et c (en)« Gonets », sur Russianspaceweb (consulté le 16/12/2011)
  3. (en)« Gonets Leosat System », sur Gonets (consulté le 16/12/2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Strela Satellite de télécommunications militaires dont est dérivé Gonets.

Liens externes[modifier | modifier le code]