Avion spatial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un avion spatial est un véhicule spatial réutilisable, généralement habité, pouvant regagner la Terre par ses propres moyens dans les conditions d'un aérodyne.

Il faut faire la distinction entre un avion spatial orbital et un avion suborbital : le premier est capable de se placer sur une orbite stable autour de la Terre, alors que le second ne permet que de sortir de l'atmosphère en suivant une trajectoire parabolique le ramenant sur Terre.

Avion spatial orbital[modifier | modifier le code]

L'avion spatial le plus connu est la navette spatiale américaine, dont le programme s'est achevé en juillet 2011, qui est une extension de la fusée à plusieurs étages, introduisant le concept de modules récupérables.

Plusieurs projets américains comme le X-43A, aujourd'hui abandonné ont étudié la possibilité de propulser l'avion au moyen d'un superstatoréacteur permettant de réduire sa masse au décollage.

Le projet le plus en avance est actuellement le projet britannique Skylon, basé sur une technologie de refroidissement de l'oxygène récupéré à haute altitude, et réinjecté dans un réacteur à hydrogène.

Avion spatial suborbital[modifier | modifier le code]

Astrium a dévoilé un nouvel engin destiné au tourisme spatial (voir Projet de tourisme spatial d'EADS Astrium)[1]. Cet avion, de la taille d’un jet d’affaires, a été conçu pour les vols atteignant une altitude de plus de 100 km dans l’espace. Il pourra amener quatre passagers en apesanteur, à 0G durant plus de trois minutes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Projet de tourisme spatial sur le site d'EADS Astrium

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]