Longue Marche 5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les lanceurs Longue Marche 7 et Longue Marche 5 (à droite) : le corps des fusées présentées a un diamètre compris entre 3,35 m. et 5 m.

Les lanceurs Longue Marche 5 (LM-5, CZ-5, ou Changzheng 5) constituent une nouvelle famille de lanceurs chinois en cours de développement. La série doit comporter 6 versions permettant de couvrir les différentes missions habitées ou non avec des capacités d'emport pouvant aller de 10 à 25 tonnes en orbite basse et 6 à 14 tonnes en orbite de transfert géostationnaire. Le premier lancement est prévu pour 2015 depuis le port spatial de Wenchang en cours de construction dans l'île de Hainan dans le sud-ouest de la Chine.

Historique[modifier | modifier le code]

Les lanceurs chinois existants dérivés de missiles balistiques intercontinentaux sont peu performants par rapport aux lanceurs des autres nations spatiales et utilisent des ergols UDMH/NO2 polluants et aujourd'hui coûteux[1]. La Chine a décidé de lancer le développement d'une nouvelle famille de lanceurs modulaires permettant de placer en orbite basse ou géostationnaire des charges lourdes et pouvant répondre aux besoins des missions des vingt à trente prochaines années. Le projet CZ-5 a été annoncé en février 2001 avec comme objectif un premier lancement en 2008. Mais les moyens financiers n'ont été débloqués qu'en 2007.

La construction d'une nouvelle usine dédiée à la fabrication du nouveau lanceur a démarré en octobre 2007 dans la ville de Tianjin, non loin du port pour faciliter la logistique du transport jusqu'à la base de lancement en construction dans l'île de Hainan. Cette implantation permet d'utiliser la voie maritime pour le transport jusqu'à la base de lancement des étages de 5,2 mètres de diamètre dont l'encombrement est incompatible avec le transport par voie ferrée. La nouvelle usine, dont le coût est estimé à 650 millions de dollars américains, aura une superficie totale de 500 000 m². La première tranche devrait être achevée en 2009. Le premier lancement de la CZ-5 reporté à plusieurs reprises est prévu pour 2015[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les versions aujourd'hui connues de la fusée CZ-5 comprennent 1 ou 2 étages d'un diamètre maximum de 5,2 mètres associés à des propulseurs d'appoint. La version la plus puissante a une hauteur de 62 mètres pour un poids de 806 tonnes et une poussée au décollage de 964 tonnes. Des propulseurs d'appoint de différentes puissances d'un diamètre de 2,25 ou 3,35 mètres sont accolés au premier étage. Deux nouveaux moteurs-fusées ont été développés pour motoriser le premier étage et les boosters : le YF-100 est un moteur de 120 tonnes de poussée utilisant un mélange Oxygène liquide/kérosène tandis que le moteur YF-77 fournit 137 tonnes de poussée et utilise un mélange Hydrogène liquide/Oxygène liquide. Le deuxième étage doit utiliser une version améliorée du moteur YF-75 (YF-75D) utilisé sur les lanceurs existants qui doit atteindre 20 tonnes de poussée. La fusée est conçue pour un taux de fiabilité de 98 % (les fusées chinoises actuelles ont un taux de 91 %)[3]. Le développement des moteurs a commencé en 2001 et les tests au banc d'essais lancés en 2005 se sont achevés mi-2007.

Versions[modifier | modifier le code]

La capacité d'emport des fusées CZ-5 s'échelonne selon les versions de 10 tonnes à 25 tonnes en orbite basse et de 6 tonnes à 14 tonnes en orbite de transfert géostationnaire. Cette famille de lanceurs est complétée par le lanceur léger Longue Marche 6 et le lanceur moyen Longue Marche 7 qui utilisent les propulseurs d'appoint développés pour la Longue Marche 5. Toutes les versions de la CZ-5ont en commun le premier étage de 5 mètres de diamètre propulsé par deux moteurs YF-77 brulant un mélange d'hydrogène et d'oxygène liquide. Les versions utilisées pour desservir l'orbite basse sont dépourvues d'étage supérieur. Toutes les versions disposent de 4 propulseurs d'appoint. La modulation de la puissance se fait en utilisant deux types de propulseurs d'appoint (K-2-1 et K-3-1) ayant une poussée combinée pouvant aller du simple au double[4],[5].

Comparatif des caractéristiques des versions [6],[7]
Version CZ-5A (522) CZ-5B (504) CZ-5C (540) CZ-5D (522/HO) CZ-5E (504/HO) CZ-5F (540/HO)
Etages 1,5 2,5
Hauteur 56 m.
Diamètre 5,2 m.
Masse au lancement 646 t. 806 t. 486 t.
Poussée 7232 kN 9643 kN 5802 kN 7232 kN 9643 kN 5802 kN
Charge utile orbite basse : 18 t. orbite basse : 25 t. orbite basse : 10 t. GTO : 10 t. GTO : 14 t. GTO : 6 t.
Coiffe
Hauteur  ? 15 m.
Diamètre  ? 5,2 m.
Masse  ?  ?
Propulseurs d'appoint
Désignation 2 x K-3-1
+ 2 x K-2-1
4 x K-3-1 4 x K-2-1 2 x K-3-1
+ 2 x K-2-1
4 x K-3-1 (4) 4 x K-2-1
Nombre 4
Hauteur K-3-1: 27,6 m.
K-2-1 : 25 m.
Diamètre K-3-1: 3,35 m.
K-2-1 : 2,35 m.
Masse totale (dont ergols) K-3-1 : 294,5 t
(270,4 t. ergols)
K-2-1 : 138,5 t
(120 t. ergols)
K-3-1 : 589,5 t
(540,8 t. ergols)
K-2-1 : 277 t
(254 t. ergols)
K-3-1 : 294,5 t
(270,4 t. ergols)
K-2-1 : 138,5 t
(120 t. ergols)
K-3-1 : 589,5 t
(540,8 t. ergols)
K-2-1 : 277 t
(254 t. ergols)
Propulsion 2 x K-3-1: 2 x YF-100
(poussée totale 4821 kN)
2 x K-2-1 : YF-100
(poussée totale 2411 kN)
4 x K-3-1: 2 x YF-100
(poussée totale 9643 kN)
4 x K-2-1 : YF-100
(poussée totale 4821 kN)
2 x K-3-1: 2 x YF-100
(poussée totale 4821 kN)
2 x K-2-1 : YF-100
(poussée totale 2411 kN)
4 x K-3-1: 2 x YF-100
(poussée totale 9643 kN)
4 x K-2-1 : YF-100
(poussée totale 4821 kN)
Ergols Kérosène et Oxygène liquide
Durée de combustion K-3-1: 165 s.
K-2-1 : 155 s
1er étage
Désignation H-5-1
Hauteur 31 m.
Diamètre 5 m.
Masse au lancement (dont ergols) 173 t. (158,6 t. ergols)
Propulsion YF-77 x 2 (poussée : 1373 kN x 2)
Ergols Hydrogène et Oxygène liquide
Durée de combustion 485 s.
2e étage
Désignation - H-5-2
Hauteur - 10 m.
Diamètre - 5 m.
Masse au lancement (dont ergols) - 29,5 t. (27,5 t. ergols)
Propulsion - YF-75D (poussée 196 kN)
Ergols - Hydrogène et Oxygène liquide
Durée de la combustion - 600 s.

1) Poussée au niveau de la mer/dans le vide

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Bernd-leitenberger Langer Marsch 5 (ChangZheng 5)
  2. (en) « New carrier rocket series to be built », China Daily
  3. Site Astronautix : la famille de lanceurs Longue Marche 5
  4. (en) « ChangZheng 5 (Long March 5) Launch Vehicle », SinoDefence.com,‎ 20 février 2009 (lire en ligne)
  5. « Space Launch Report: CZ-5 Data Sheet » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Geocities.com, 2 mars 2008
  6. (en) Norbert Brügge, « CZ-NGLV » (consulté le 10 décembre 2014)
  7. (en) Gunter Dirk Krebs, « CZ-5 (Chang Zheng-5) » (consulté le 10 décembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]