H-IIA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
H-IIA
H-IIA F16 launching IGS-O3 (cropped).jpg
H-IIA F16 transportant le satellite IGS-3
Données générales
Mission Lanceur Commercial Orbite LEO et GTO
Période des lancements Depuis le 29 août 2001 à aujourd'hui
Nb de lancements 22 (1 échec)
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Caractéristiques techniques
Dimensions
Hauteur 53 m
Diamètre 4 m
Masse au décollage 445 t
Nombre d'étages 2
Puissance et capacité d’emport
Charge utile en LEO 10 T à 15 T
Charge utile en GTO 4,1 T à 6,1 T
Schéma du lanceur

La H-IIA est une fusée qui permet de mettre des satellites en orbite géostationnaire. Elle est fabriquée par Mitsubishi pour l'agence aérospatiale d'exploration du Japon, ou JAXA.

Le H-IIA est un dérivé de la fusée H-II, mais il a été sensiblement remodelé pour améliorer sa fiabilité et pour réduire ses coûts au minimum, car le H-II s'était révélé cher et pas assez fiable. Les lancements sont effectués au centre de Tanegashima.

Quatre versions testées[modifier | modifier le code]

Cette fusée existe en quatre variantes différentes du H-IIA pour différents buts.

Désignation Masse (tonnes) Charge (tonnes sur orbites GTO) Propulseurs supplémentaires
H2A202 285 4.1 2 propulseurs à poudre (SRB)
H2A2022 (retiré[1]) 316 4.5 2 SRB + 2 propulseurs d'appoint à poudre (SSB)
H2A2024 (retiré) 347 5 2 SRB + 4 SSB
H2A204 445 6 4 SRB
H2A212 (annulée) 403 7.5 2 SRB + 1 propulseur à ergols liquides (LRB)
H2A222 (annulée) 520 9.5 2 SRB + 2 LRB

Les missions H-IIA[modifier | modifier le code]

Le H-IIA a été lancé pour la première fois le 29 août 2001, et le sixième lancement a eu lieu le 29 novembre 2003 mais fut un échec. La fusée a été requise pour lancer deux satellites de reconnaissance dans le but d'observer la Corée du Nord. La JAXA a annoncé que les lancements reprendraient en 2005, et en effet le premier vol réussi a eu lieu le 26 février avec le lancement de MTSAT-1R. Le lancement du huitième H-IIA fut un succès et le satellite d'observation avancée de la terre (ALOS) fut mis sur orbite pour mener à bien une mission de télédétection en janvier 2006. Le premier lancement pour une mission au-delà de l'orbite terrestre a été effectué en août 2007 pour la mission lunaire SELENE. En mai 2012, 20 lancements sur 21 tentatives avaient été réussis.

Fusées du groupe H-IIA
LE-7A
Date (UTC) Vol H2A202 H2A2022 H2A2024 H2A204 Charge Résultat
29 août 2001
07:00:00
TF1 H2A202 VEP 2
LRE
Succès
4 février 2002
02:45:00
TF2 H2A2024 VEP 3
MDS-1 (Tsubasa)
DASH
Succès
10 septembre 2002
08:20:00
F3 H2A2024 USERS
DRTS (Kodama)
Succès
14 décembre 2002
01:31:00
F4 H2A202 ADEOS 2 (Midori 2)
WEOS (Kanta-kun)
FedSat 1
Micro LabSat 1
Succès
28 mars 2003
01:27:00
F5 H2A2024 IGS-Optical 1
IGS-Radar 1
Succès
29 novembre 2003
04:33:00
F6 H2A2024 IGS-Optical (2)
IGS-Radar (2)
Échec
26 février 2005
09:25:00
F7 H2A2022 MTSat-1R (Himawari 6) Succès
24 janvier 2006
01:33:00
F8 H2A2022 ALOS (Daichi) Succès
18 février 2006
06:27:00
F9 H2A2024 MTSat-2 (Himawari 7) Succès
11 septembre 2006
04:35:00
F10 H2A202 IGS-Optical 2 Succès
18 décembre 2006
06:32:00
F11 H2A204 ETS-VIII (Kiku 8) Succès
24 février 2007
04:41:00
F12 H2A2024 IGS-Radar 2
IGS-Optical 3V
Succès
14 septembre 2007
01:31:01
F13 H2A2022 SELENE (Kaguya) Succès
23 février 2008
08:55:00
F14 H2A2024 WINDS (Kizuna) Succès
23 janvier 2009
12:54:00
F15 H2A202 GOSAT (Ibuki)
SDS-1
STARS (Kūkai)
KKS-1 (Kiseki)
PRISM (Hitomi)
Sohla-1 (Maido 1)
SORUNSAT-1 (Kagayaki)
SPRITE-SAT (Raijin)
Succès
28 novembre 2009
03:54:00
F16 H2A202 IGS-Optical 3 Succès
20 mai 2010
21:58:22
F17 H2A202 PLANET-C (Akatsuki)
IKAROS
UNITEC-1 (Shin'en)
Waseda-SAT2
K-Sat (Hayato)
Negai☆″
Succès
11 septembre 2010
11:17:00
F18 H2A202 QZS-1 (Michibiki) Succès
23 septembre 2011
04:36:50
F19 H2A202 IGS-Optical 4 Succès
12 décembre 2011
01:21:00
F20 H2A202 IGS-Radar 3 Succès
17 mai 2012
16:39:00[2]
F21[3] H2A202 GCOM-W1
Arirang-3
SDS-4
HORYU-2
Succès
27 janvier 2013
04:40:00
F22 H2A202 IGS-Radar 4
IGS-Optical 5
Succès

Le lanceur H-IIB[modifier | modifier le code]

Article détaillé : H-IIB.

La JAXA a conçu une nouvelle fusée, en augmentant le diamètre du réservoir principal cryogénique du lanceur H-IIA afin d'accroître ses performances. Le lanceur qui en résulte, le H-IIB, a effectué son premier vol en septembre 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 三菱重工、「H2A」2機種に半減・民営化でコスト減. NIKKEI NET
  2. (en) Annonce du lancement (la date et l’heure indiquées correspondent au fuseau horaire du Japon)
  3. (en) Présentation de la mission

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :