Ariane 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ariane 4 sur le pas de tir le 10 août 1992 à Kourou

Ariane 4 était une fusée qui permettait de placer des satellites en orbite autour de la Terre, on parle aussi de lanceur.

Structure[modifier | modifier le code]

Ariane 4 ressemble à première vue aux premières Ariane, Ariane 1, Ariane 2 et Ariane 3. Comme elles, c'était une fusée à trois étages, mais plus puissante. Elle était également plus souple avec ses différentes versions utilisables selon la charge à emporter.

Le premier étage était propulsé par quatre moteurs Viking, le second par un seul Viking 4, et le troisième par un moteur cryogénique HM-7B (désormais utilisé au niveau de l'étage supérieur du lanceur Ariane 5 ECA). Ces trois étages étaient communs à toutes les Ariane 4.

Il y a eu six versions différentes d'Ariane 4 permettant de lancer un ou deux satellites en orbite de transfert géostationnaire (GTO) avec une masse totale de 2 070 à 4 900 kg. Elle possédait selon les versions des propulseurs supplémentaires (zéro, deux ou quatre) de types variables : à propergol liquide (symbolisés par la lettre L), ou bien à propergol solide (également qualifiés de « à poudre » ; symbolisés par la lettre P). Il en résultait ainsi les versions :

  • Ariane 40 (sans propulseur d'appoint)
  • Ariane 42P (deux propulseurs d'appoint à propergol solide)
  • Ariane 44P (quatre propulseurs d'appoint à propergol solide)
  • Ariane 42L (deux propulseurs d'appoint à propergol liquide)
  • Ariane 44LP (quatre propulseurs d'appoint : deux à propergol liquide et deux à propergol solide)
  • Ariane 44L (quatre propulseurs d'appoint à propergol liquide)


La 44L fut la plus puissante avec une hauteur de 58,4 mètres pour une masse de 470 tonnes. Elle permit de porter les charges les plus lourdes en orbite de transfert géostationnaire (GTO).

Carrière[modifier | modifier le code]

Le premier lancement eut lieu le 15 juin 1988, et fut une parfaite réussite.

L'Aerospatiale, dont l'activité spatiale a été intégrée depuis l'an 2000 dans la société EADS Astrium, a joué un rôle de premier plan dans ce succès. En tant qu’architecte industriel, la société a participé au développement de toutes les versions du lanceur, produit et fournit tous les étages d’Ariane 4, les propulseurs d’appoint à poudre et à liquides, les adaptateurs de charge utile, les programmes de vol, la case à équipements du lanceur ainsi que ses structures porteuses à lancement double.

Ariane 4 effectua 116 vols (7 AR40, 15 AR42P, 13 AR42L, 15 AR44P, 26 AR44LP et 40 AR44L) avec un taux de fiabilité supérieur à 97 % (1 échec en 1990 et 2 en 1994).

Elle termina sa carrière le 15 février 2003, remplacée par Ariane 5 qui permet d'emporter des charges plus lourdes.

Liens externes[modifier | modifier le code]