4e régiment de chasseurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
4e régiment de chasseurs
Insigne régimentaire du 4e régiment de chasseurs
Insigne régimentaire du 4e régiment de chasseurs

Période 1779
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Cavalerie
Effectif 650 personnes
Fait partie de 27e brigade d'infanterie de montagne
Garnison Gap
Quartier Général Guillaume
Ancienne dénomination Volontaires de Clermont Prince
4e régiment de chasseurs à cheval
Devise Toujours prêts, Toujours volontaires
Inscriptions
sur l’emblème
Biberach 1796
Moskova 1812
Magenta 1859
Solférino 1859
Artois 1915
L'Aisne 1918
AFN 1952-1962
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Algérie
Batailles Bataille de la Bérézina
Bataille de Waterloo
Bataille de la Marne
Bataille de l'Artois
Bataille de l'Aisne
Fourragères Aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918
À titre d'héritage, les chasseurs du régiment portent la fourragère du 4e régiment de chasseurs d'Afrique dont le régiment a repris les traditions

Le 4e régiment de chasseurs devient le régiment blindé de la 27e division alpine en 1963 à son retour d'Afrique du Nord alors qu'il rejoint la garnison de La Valbonne. Il est transféré à Gap en 1983.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Voir historique du 4e régiment de chasseurs à cheval
Le 1er juillet 1954, le 4e régiment de chasseurs est reformé comme régiment de reconnaissance de la 14e Division d'infanterie prévue pour être employée en Indochine

Implantation[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de chasseurs est situé sur une colline à la sortie sud de la ville de Gap, préfecture des Hautes-Alpes (05) avec une population de 40 000 habitants ; Gap bénéficie d'un climat méditerranéen tempéré par son altitude (750 mètres). Sa position géographique idéale la place au carrefour des grandes routes touristiques des Alpes.

Missions[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de chasseurs est le régiment blindé de la 27e brigade d'infanterie de montagne. Il est amené à opérer en terrain difficile, particulièrement en zone montagneuse, et ce, en toutes saisons, où il emploie ses blindés en combat blindé, en reconnaissance ou en appui de l'infanterie.

Il opère en renseignant par des mouvements rapides et en combattant par des feux puissants.

Capable de mettre en œuvre les canons de 105 mm, 90 mm et 20 mm ainsi que d'employer des missiles Milan, il est apte à neutraliser tous les types de menaces rencontrées en opération extérieure.

Opérations extérieures :

Structures-Composition[modifier | modifier le code]

  • Trois escadrons de combat blindés intégrant chacun douze engins roues canon (AMX-10RC) et 12 VBL.
  • L'escadron de reconnaissance et d'intervention anti-char (ERIAC) avec 34 véhicules blindés légers (VBL) et 16 postes de tir de missiles anti-char Milan devient escadron d'aide à l'engagement (E.A.E) au 1er janvier 2011.
  • Un escadron de commandement et de logistique
  • Une unité de réserve (5e escadron)
  • Depuis 2009 le Centre de formation initiale militaire (CFIM) où sont formés tous les engagés volontaire de la brigade

Le 4e régiment de chasseurs compte 795 personnes, dont 52 femmes, 197 réservistes et 39 civils de la Défense.

Insignes[modifier | modifier le code]

Matériels[modifier | modifier le code]

36 ERC-90 Sagaie, 20 Véhicule de l'avant blindé (VAB), 72 véhicule blindé léger (VBL), 2 véhicules articulés chenillés, 8 motos neige, 6 gazelles, ainsi que de nombreux moyens de transports de troupes (GBC180, TRM2000, P4) et de matériels et des véhicules de dépannage (GBC180 Lot7, TRM10000 CLD).

En 2010 des AMX-10 RC Rénovés font leur apparition pour remplacer les ERC 90.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Étendard[modifier | modifier le code]

Le 30 avril 1970, une décision ministérielle énonce que les régiments de chasseurs auront en dépôt dans leur salle d'honneur les étendards des régiments de chasseurs d'Afrique du même rang. Les régiments de chasseurs qui ne portent pas de fourragère, à titre d'héritage des régiments de chasseurs à cheval, pourront porter la fourragère du régiment de chasseurs d'Afrique dont ils ont repris les traditions.

le 4e régiment de Chasseurs conserve l'étendard et les traditions du 4e régiment de chasseurs d'Afrique dont il porte, depuis 1973, la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918.

Fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes [1],[2] :

4e régiment de chasseurs à cheval-drapeau.svg

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • 2007-2009  : Colonel Dominique Lemaire
  • 2009-2011 : Colonel Thibault de Brébisson
  • 2011-2013 : Colonel Hervé de Courrèges
  • 2013-  : Colonel Armel Dirou

Personnages célèbres ayant servi au 4e Chasseurs[modifier | modifier le code]

  • le maréchal Lyautey, commandant le 1er escadron, période au cours de laquelle il écrit "Le rôle social de l'officier".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision n° 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n° 27, 9 novembre 2007
  2. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]