Brigade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Brigade.
Symbole standard APP-6A de l'OTAN pour une brigade d'infanterie allié.

Une brigade est une unité militaire. Elle est commandée par un brigadier (Royaume-Uni, Suisse, États-Unis), par un colonel (Canada, Indonésie), par un général de brigade (France, Espagne,Turquie) ou par un major-général (Allemagne, Portugal).

Depuis 1999 et la professionnalisation des armées, la brigade est la plus grande unité organique de l'armée de terre française, forte d'environ 7 000 à 8 000 hommes, ne comprenant soit qu'une seule arme : brigade d'artillerie.... , soit inter- armes. Par exemple, la 1re brigade mécanisée est dorénavant composée de: 1° régiment de tirailleurs, 1° régiment d'infanterie, 1° régiment d'artillerie de marine, 1° spahis.

Les brigades ont souvent servi de cadre administratif. Aujourd'hui la brigade est une unité de temps de paix dans laquelle on prélève des bataillons pour constituer les unités déployées lors des opérations extérieures. Par exemple, l'ancienne 11e division parachutiste, amputée de plusieurs régiments, est aujourd'hui la 11e brigade parachutiste, dont on prélève des éléments pour créer des groupements tactiques répondant exactement aux besoins de chaque crise.

Le terme de brigade peut aussi désigner :

Gendarmerie[modifier | modifier le code]

Unité de base de la gendarmerie nationale, les brigades de gendarmerie constituent un maillage sur l'ensemble du territoire français. Elles sont généralement situées à chaque chef-lieu de canton. On distingue les brigades territoriales autonomes et les communautés de brigades suivant leur importance. Elles relèvent de la compagnie (chef-lieu d'arrondissement).

Brigade, un terme marin[modifier | modifier le code]

Les dictionnaires de marine donnent à brigade le sens d'« instrument en usage au XIVe siècle, qui dénotait un instrument dont la forme ne nous est pas connue. Nous pensons qu’il avait quelque analogie avec la gaffe, et que c’était un croc d’une espèce particulière, emmanché à une hampe » (Auguste Jal, Glossaire nautique). Un texte de 1594, cité par Jal, atteste de cet usage. Le même auteur note qu’aucun dictionnaire général depuis le XVIe siècle ne propose cette acception.

Bonnefoux et Willaumez donnent brigade comme synonyme (peu usité) de gaffe. Brigade militaire et brigade marine sont peut-être en fait d’origine différente. Dans la marine, brigadier était à l’origine le « titre du premier des matelots d’une embarcation ; il est posté sur l’avant pour défendre les abordages avec la brigade, d’où il tire son nom » (Willaumez, Dictionnaire de la marine). Le Trésor de la langue française atteste de cet usage. Par ailleurs, brigadier désigne le bâton avec lequel le régisseur d’un théâtre frappe les trois coups. Cet usage renvoie de toute évidence à la marine, à qui le vocabulaire du théâtre a beaucoup emprunté.

Références[modifier | modifier le code]

Dictionnaire des mots nés de la mer, de Pol Corvez, éditions du Chasse-marée, 2007.