Condottiere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nés en Italie au Moyen Âge, les condottieres ou condottieri, condottiero au singulier, en italien (« mercenaires », de l'italien condotta, contrat de louage), sont des chefs d'armées de mercenaires.

Soldats réguliers démobilisés ou nobles en mal de gloire, ils mettent leur art de la guerre au service d'États. Leurs services sont généralement rémunérés en espèces, et parfois en terres et titres.

D'après leur condotta (engagement en italien, d'après le Larousse ou troupe conduite, commandée, d'après le Trésor de la Langue Française), les condottieres devaient fournir soldats, matériel militaire et commandement. Ils se multiplièrent à la faveur de la lutte entre Guelfes et Gibelins. Bien souvent, leur puissance devint telle qu'ils pouvaient prendre le contrôle de la ville qu'ils servaient.

Les condottieres s'épargnaient mutuellement : tandis qu'ils rançonnaient les habitants des pays vaincus et réclamaient des sommes importantes pour prix de leurs services, ils se renvoyaient généralement leurs prisonniers sans rançon.

Condottieri célèbres[modifier | modifier le code]

XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIVe siècle[modifier | modifier le code]

Léonard de Vinci Il Condottiero, 1480.

XVe siècle[modifier | modifier le code]

Palazzo d'Accursio, Portrait d'un gonfalonier par Artemisia Gentileschi , 1622.

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]