Septembre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Septembre (homonymie).

Septembre

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Septembre
extrait des Très Riches Heures du duc de Berry (vers 1440), musée Condé, Chantilly, ms.65, f.9.

Éphémérides
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Septembre est le neuvième mois des calendriers grégorien et julien.

Son nom vient du latin september (de septem, sept) car il était le septième mois de l’ancien calendrier romain.

Le mois de septembre est le dernier mois de l'été et le premier mois de l’automne dans l’hémisphère nord et le premier mois du printemps dans l'hémisphère sud ; l’équinoxe a lieu le 21, le 22, le 23 ou le 24 septembre.

Activités sociales[modifier | modifier le code]

En France, en Belgique et au Québec, septembre est traditionnellement le premier mois de l’année scolaire après les congés estivaux annuels. C’est aussi, pour la France, le mois de la seconde session des examens de fin d’année et des admissions suite aux concours d’entrée des écoles.

Toponymie[modifier | modifier le code]

De nombreuses voies, places ou sites de pays francophones contiennent une date de ce mois dans leur nom (cf. la liste des toponymes correspondants).

Religions et mythologies[modifier | modifier le code]

Religion catholique[modifier | modifier le code]

Dans la religion catholique, le mois de septembre est dédié à Notre-Dame des Douleurs.

Traditions et superstitions[modifier | modifier le code]

Comme dans certains rituels de sorcières, le jour de l'équinoxe est un jour très puissant pour les pratiquants des sciences occultes.

Astrologie[modifier | modifier le code]

Le mois de septembre commence dans le signe zodiacal de la Vierge et se termine dans celui de la Balance à partir du 23 septembre.

Dictons du mois et interprétations[modifier | modifier le code]

Vendange et chasse en septembre à la fin du XIXe siècle

Ces dictons traditionnels[1], parfois discutables, ne traduisent une réalité que pour les pays tempérés de l'hémisphère nord.

  • « Septembre nous produit le plus délectable des fruits », « Juillet doit rôtir ce que Septembre mûrira », « Septembre voit mûrir des fruits savoureux. »

Le mois de septembre voit la maturité de nombreux fruits (pommes, poires, prunes, noisettes, mûres..).

  • « Septembre humide, pas de tonneau vide » (dicton de l'Aunis), « Pluie de septembre, joie du paysan », « En Septembre, pluie fine est bonne pour la vigne », « En septembre, la bruine, est toujours bonne à la vigne. »

Un mois de septembre pas trop sec favorise la quantité de la vendange.

  • « Septembre emporte les ponts, ou tarit les fontaines », « Le coq en septembre chantant la matinée, annonce une abondante rosée. »

La pluviosité du mois de septembre peut être très différente d'une année à l'autre, sur le territoire métropolitain français.

  • « En septembre si trois jours il tonne, c'est un nouveau bail pour l'automne », « Lorsque beaucoup d'étoiles filent en septembre, les tonneaux sont trop petits en novembre », « Orages de septembre, neiges de décembre », « Forte chaleur en septembre, à pluie d'octobre il faut s'attendre. »

Un mois de septembre orageux annonce la proximité d'une météo automnale et hivernale.

  • « En septembre, si tu es prudent, achète grains et vêtements » (dicton de Charente), « Pluie de septembre travaille, à la vigne et à la semaille », « Beau septembre finit d'emplir les chambres[2] », « En septembre, le fainéant peut aller se pendre », « En septembre, il fait bon être tout le jour dans la campagne. »

Au mois de septembre, il faut se préparer aux semailles et vendanges d'automne mais aussi aux froids de l'hiver.

  • « L'hirondelle en septembre abandonne le ciel refroidi de l'automne. »

En septembre, les oiseaux migrateurs prennent leur envol pour passer l'hiver dans des régions plus douces.

  • « Hâle de Mars, pluie d'Avril, rosée de Mai, font d'août et septembre les plus beaux mois de l'année », « Bel automne vient plus souvent que beau printemps. »

La météo de l'arrière saison est souvent plus agréable que celle du printemps.

  • « Septembre en sa tournure, de mars fait la figure  », « Septembre est le mars de l'automne », « Septembre se nomme le mai de l'automne », « Septembre est souvent comme un second et court printemps. »

Mais par quelques phénomènes (orages, giboulées..) la météo de l'automne rappelle celle du printemps.

  • « En septembre, le raisin et la figue pendent », « En Septembre se coupe ce qui pend. »
  • "Septembre se présente souvent comme un second et court printemps"

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne-Christine Beauviala, Météo et dictons régionaux, Editeur : Christine Bonneton, 2010.
  2. Les chambres désignent les caves et greniers.