Boîtier papillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un boîtier papillon

Un boitier papillon est un boitier dont le but est de réguler la prise d'air d'un moteur à allumage commandé. Placé sur la bride de la pipe d'admission à l'emplacement initial du carburateur ou de l'injection, il est doté d'un clapet dont l'ouverture est fonction de l'appui du conducteur sur la pédale d'accélération.

Sur les moteurs diesels, le boitier papillon n'est, en théorie, pas nécessaire car le régime du moteur est commandé en agissant sur le débit de carburant envoyé vers l'admission.

Constitution[modifier | modifier le code]

Tout comme le carburateur, le boîtier papillon est constitué d'un corps et d'un papillon des gaz où circulent l'air frais. L'amélioration repose sur l'adoption d'un injecteur unique. Celui-ci est piloté par un électro-aimant. La dépression présente en aval du papillon permet de faire fonctionner un régulateur de pression de carburant ; une sonde de température d'air permet de doser le carburant pour un fonctionnement optimal.

Ralenti[modifier | modifier le code]

L'appui sur la pédale d'accélération est lié à l'ouverture du papillon des gaz, permettant l'entrée d'air frais vers l'admission. Lorsque le papillon est fermé — la plupart du temps, par absence d'appui sur la pédale —, un système permet au moteur de revenir à son régime de ralenti. Sur les moteurs gérés électroniquement, un moteur électrique appelé régulateur de ralenti permet le passage d'une faible quantité d'air vers l'admission afin de maintenir ce régime, soit en ouvrant un canal en dérivation du papillon, soit en actionnant directement le papillon.

Le régulateur de ralenti est généralement commandé par l'unité de contrôle du moteur qui détermine le meilleur régime de ralenti en fonction de divers paramètre dont la température du moteur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • (en) Douglas Vidler, Automotive Engine Performance, Cengage Learning, coll. « Today's Technician »,