Stock-car

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le sport automobile image illustrant la NASCAR
Cet article est une ébauche concernant le sport automobile et la NASCAR.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Essais aux Daytona 500 en 2004 (NASCAR)
Super Late Model

Le stock-car (terme anglophone signifiant « voiture de série ») est une catégorie de voitures de course automobile dérivée des voitures de tourisme. Les championnats les plus connus de stock-car sont organisés sous l'égide de la NASCAR et sont principalement disputés aux États-Unis, pays d'origine de ce type d'épreuves.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines des courses de stock-car sont liées à la contrebande d'alcool aux États-Unis du temps de la prohibition dans les années 1930. Afin d'échapper plus facilement aux forces de police, les trafiquants modifiaient leurs automobiles pour les rendre plus performantes. Rapidement, des courses sauvages entre contrebandiers furent ainsi organisées. Les courses de stock-car (littéralement « voiture de série » ou « voiture de production ») venaient de naître.

Les épreuves de stock-car se popularisant, notamment dans les États ruraux du sud des États-Unis, de nombreuses associations ont pris en charge l'organisation de courses, désormais parfaitement légales. En 1948, Bill France parvint à fédérer ces multiples associations sous une bannière unique : la NASCAR. D'autres fédérations continuèrent à organiser des courses de stock-car, comme l'USAC ou de nos jours l'ARCA et l'euro NCAP, mais sans parvenir à faire de l'ombre à la surpuissante Nascar.

Voitures[modifier | modifier le code]

Course de voitures 4-cylindres à l'autodrome Chaudière (Québec) en 2013 (photo Paul-Émile Poulin-Jacques).
Course de pick-ups à l'autodrome Chaudière en 2015 (photo P-É Poulin-Jacques).

Aux États-Unis et au Canada, il existe plusieurs types de voitures dans l'univers du stock-car, allant de la voiture de tourisme 4, 6 ou 8-cylindres plus ou moins modifiée pour la course jusqu'à la machine de course complète n'ayant rien en commun avec la voiture de tourisme. Les plus populaires sont les Late Model et les voitures dites modifiées (Modified).

Championnats et fédérations[modifier | modifier le code]

L'organisateur le plus important de ce genre de courses est la NASCAR, avec la Sprint Cup Series comme série majeure. Il existe cependant d'autres organismes comme l'ARCA aux États-Unis, le Stock Car Speed Association au Royaume-Uni, la CAMSO en Belgique qui accueille des nascar (Late Models) ainsi que les courses de banger racing (en) où le but est de finir premier, en général sur une course de vingt tours, et de pousser ses concurrents, le Stock Car Brasil au Brésil ou encore le Speedcar Series en Asie. En France, la Racecar Euro Series est devenue officiellement en 2012 un championnat Nascar : la Euro Racecar Series NASCAR Touring Series

Championnats notables
Zone/Pays Championnat
Drapeau des États-Unis États-Unis NASCAR Sprint Cup Series (Division 1 NASCAR)
Drapeau des États-Unis États-Unis NASCAR Nationwide Series (Division 2 NASCAR)
Drapeau des États-Unis États-Unis NASCAR Camping World Truck Series (Division 3 NASCAR)
Drapeau du Mexique Mexique NASCAR Corona Series (série nationale NASCAR)
Drapeau du Canada Canada NASCAR Canadian Tire (série nationale NASCAR)
Drapeau de l’Union européenne Europe / Drapeau de la France France NASCAR Whelen Euro Series (championnat européen)
Drapeau du Brésil Brésil Stock Car Brasil (championnat national)
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni VSR V8 Trophy (championnat national)
Drapeau des États-Unis États-Unis / Drapeau du Canada Canada American Canadian Tour
Drapeau des États-Unis États-Unis / Drapeau du Canada Canada Pro All Star Series
Drapeau des États-Unis États-Unis / Drapeau du Canada Canada Super DIRTcar Series
Stock-car sur piste courte asphaltée. Série PASS North, autodrome Chaudière, en mai 2013 (photo photo P-É Poulin-Jacques).

Short track racing[modifier | modifier le code]

Course sur terre battue.

Parallèlement à la NASCAR, il existe aux États-Unis et au Canada, une multitude de séries régionales, communément appelées « short track racing » (courses sur pistes courtes) qui se produisent hebdomadairement sur les centaines de pistes locales, tant asphaltées que sur terre battue. Parmi les plus notables de ces séries ou sanctions, on compte les Pro All Star Series, American Canadian Tour, Super DIRTcar Series, International SuperModified Association, OSCAAR, Maritime Pro Stock Tour, American Speed Association et de nombreuses autres.

Anciens véhicules[modifier | modifier le code]

Des évènements automobiles ont également lieu avec de vieilles voitures de série. Il peut s'agir de courses sur circuit, appelées « derby de démolition », ou d'épreuves durant lesquelles le but est d'immobiliser ses concurrents, auquel cas les véhicules finissent généralement à la casse. Les derbies de démolition sont différents des banger racing, car les véhicules usagés utilisés lors des derbies de démolition finissent à la casse, alors que dans les banger racing, les véhicules sont réutilisables pour d'autres rendez-vous.

Tentative d'introduction en France[modifier | modifier le code]

Profondément enraciné aux États-Unis en raison de ses origines, le stock-car, qui est autant un spectacle qu'un sport, n'a jamais réussi à trouver un large public en France. Toutefois les années 1950 (période pendant laquelle les États-Unis vivaient une période d'abondance et de consommation effrénée de nouveaux modèles alors que la pénurie et l'usage prudent et économique des automobiles étaient de mise en Europe) virent un tentative d'acclimatation du stock-car à travers des courses-exhibitions sur le stade vélodrome Buffalo (aujourd'hui démoli) près d'Arcueil en banlieue parisienne, entre 1953 et 1957. Serge Pozzoli y remporta deux courses. L'écrivain Jacques Perret publia un récit comique très vivant de cette tentative dans un journal sportif sous le titre « Bagnoles en Rodéo », qui fut republié dans le recueil Articles de sport paru en 1991 aux éditions Julliard.

Au début des années 1980 une course de vieilles voitures de type Banger racing, la course Vigneau, connut un succès éphémère, dû en grande partie à la publicité qui lui fut faite par l'acteur et showman Coluche sur les ondes d'Europe 1.