Collecteur d'admission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Collecteurs d'admissions : standard en haut et de compétition en bas.

Le collecteur d'admission est un élément de la ligne d'air d'un moteur à explosion multicylindre. Appelé aussi répartiteur, il a pour fonction de fournir, à chaque cylindre, la quantité d'air nécessaire à une combustion complète du carburant[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cette pièce fait la jonction entre le filtre à air (ou le compresseur) et la(les) culasse(s) du moteur. Elle peut être en fonte moulée (d'acier ou d'aluminium) ou en matériau synthétique[1].

Source d'air[modifier | modifier le code]

Le gaz admis provient de l'extérieur avec :

Dans un certain nombre de cas, le tuyau du reniflard arrive sur le collecteur d'admission pour que les vapeurs d'huile du carter des soupapes soient recyclées.

Utilisation de l'air[modifier | modifier le code]

L'air sortant du collecteur[3] d'admission traverse la culasse[4] et une soupape[5] d'admission avant d'entrer dans un cylindre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Collecteur d'admission automobile sur /souspression.canalblog.com
  2. Avec le risque de destruction instantanée ou, au moins, très rapide.
  3. Ou des collecteurs, dans le cas de moteur avec cylindres en V ou en W.
  4. Ou les culasses, dans le cas de moteur en V ou en W.
  5. Deux soupapes, dans le cas d'un moteur à 4 soupapes par cylindre

Articles connexes[modifier | modifier le code]