Moteur supercarré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un moteur supercarré est un moteur à pistons dont l'alésage est supérieur à la course[1]. De façon analogue, un moteur dont la course et l'alésage sont de dimensions identiques est appelé moteur carré[1] tandis qu'un moteur dont la course est supérieure à l'alésage est appelé moteur à longue course.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le piston d'un moteur supercarré est animé d'une vitesse linéaire moindre qu'un moteur à longue course, et peut donc atteindre des régimes plus élevés, donc développer une puissance supérieure à cylindrée égale. Cette caractéristique avec une distribution adaptée permet d'obtenir de hauts rendements, notamment pour les moteurs de compétition.

Cependant augmenter le ratio diamètre/course réduit le guidage du piston dans le cylindre et a donc tendance a augmenter son usure, d'autant plus si on a augmenté le régime moteur maximal pour gagner en puissance.

En pratique, l'alésage ne dépasse généralement pas la course de plus de 50 %. Cette règle souffre d'une exception avec les pistons ovales (technologie Honda)[2]. Dans ce cas, on augmente très substantiellement la largeur du piston, en le dotant de deux bielles côte à côte, ce qui assure la stabilité latérale du piston, tandis qu'on n'augmente pas l'autre dimension du piston. Cette technologie permet d'assurer des régimes particulièrement élevé ; le facteur limitant rencontré par Honda était la rupture des ressorts de soupapes à très haut régime.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Course - Alésage, sur le site histomobile.com
  2. Voir : Moteur de la Honda NR750 - 1992, sur retromobile.fr, consulté le 23 mai 2017

Articles connexes[modifier | modifier le code]