Longue course

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Longue course se dit d'un moteur à piston dont la course (le déplacement du piston) est supérieure à l'alésage (le diamètre du cylindre)[1].

Description[modifier | modifier le code]

Animation de trois courses, courte, de moteur carré, et longue
Courses courte, de moteur carré, et longue.

Le moteur à longue course a l'inconvénient d'avoir une vitesse linéaire du piston plus élevée qu'un moteur carré ou supercarré à régime égal, et s'adapte donc moins bien aux hauts régimes, donc aux hautes puissances.

En revanche, il se remplit bien à bas régime, et permet une conduite sur le couple.

Historiquement, les moteurs ont été au début à longue course, et ils sont actuellement majoritairement carrés ou supercarrés, mais il existe encore des moteurs longue course (certains Diesel, les moteurs Bentley Mulsanne, les moteurs de moto Harley-Davidson).

Différents nom selon le rapport course-alésage[modifier | modifier le code]

Un moteur dont la course et l'alésage sont de dimensions identiques est appelé « moteur carré ». Un exemple marquant est constitué par le moteur FA20, développé par Subaru mais dont les plans ont été adaptés et réutilisés par Porsche et Toyota : il a pour cotes 86 × 86 mm, soit un alésage de 86 mm et une course de 86 mm également.

Par opposition au moteur longue course, un moteur dont l'alésage est supérieur à la course est appelé moteur « course courte » ou « supercarré ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Longue course, sur super-soupape.com (consulté le 27 avril 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]