Frein moteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le frein moteur est une caractéristique présentée par beaucoup de moteurs, plus spécifiquement sur les moteurs à explosion. Cet effet particulier se rencontre lors de l'arrêt de l'alimentation en énergie du moteur, ce dernier fournit un couple résistant d'autant plus fort que le vitesse enclenchée est petite et que le papillon des gaz est fermé.

Moteur à explosion[modifier | modifier le code]

Principe[modifier | modifier le code]

Les moteurs à explosion se comportant comme des compresseurs lors de la phase de compression, avant l'alimentation en combustible. Pendant cette phase de compression ils permettent un frein moteur efficace, cependant, selon le type de moteur l'efficacité de ce frein moteur est différent :

Moteur Diesel 
du fait de leur fort taux de compression, ils ont un frein moteur efficace et sur les moteurs récents, génère une économie de carburant significative pendant cette phase de ralentissement ;
Moteur à deux temps 
le taux de compression étant relativement faible le frein moteur l'est aussi surtout que souvent on se limite a réduire l'injection de gaz, sans la supprimer complètement (ralenti) ;
Moteur à allumage commandé 
Sur les anciens moteurs à carburateur, le papillon des gaz est fermé dès que l'accélérateur est relâché, ce qui crée une dépression lorsque la soupape d'admission est ouverte et une très faible explosion lors de l'allumage de la bougie. Sur les moteurs récents, le système d’injection interrompt complètement l’alimentation en carburant dès que l'accélérateur n'est plus sollicité, rendant l'effet du frein moteur plus efficace et économique ;
Automobile hybride 
selon la conception le frein moteur peut être plus ou moins efficace en permettant entre autres de recharger les batteries lors de cette phase de décélération (qui parfois peut être accentuée manuellement[1]).

Les véhicules à transmission automatique ont bien un frein moteur (leur moteur n'est pas fondamentalement différent des autres), mais le convertisseur de couple n'étant conçu que pour transmettre les forces que dans un seul sens, l'effet frein-moteur est faible. Les convertisseurs de couple récents sont pour leur part équipés d'un embrayage de pontage qui bloque le convertisseur permettant ainsi de transmettre le frein moteur aux roues.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Sur les véhicules automobiles, le frein moteur est essentiel dans les descentes, où il permet d'éviter un trop grand échauffement du système de freinage. Il est aussi recommandé de l'utiliser dans toutes les autres phases de décélération dans la mesure où il permet à la fois de moins user les freins, mais aussi de diminuer notablement la consommation de carburant.

Il est plus efficace avec des rapports de boîte courts, cependant il faut réduire les rapports de la boîte de vitesses de la manière inverse à celle utilisée pour l'augmentation de la vitesse du véhicule. Une diminution trop rapide des rapports pourrait entrainer un surrégime du moteur, néfaste à sa fiabilité et à celle de la boite de vitesse.

Moteur électrique[modifier | modifier le code]

Dans le cas des moteurs électriques, le frein moteur est un phénomène très différent. Il est dû au fait que les moteurs électriques sont réversibles, et peuvent fonctionner comme des générateurs lorsqu'ils ne sont alimentés avec des courants d'excitation inversés. Il suffit alors de les connecter à une résistance électrique, ou un accumulateur électrique pour qu'ils fournissent un couple résistant important. Il est sûr que la deuxième possibilité permet de récupérer une grande partie de l’énergie nécessaire au freinage, qui peut être réutilisée lors des phases d’accélération, comme cela est fait sur certains véhicules hybrides, au lieu d’être gaspillée en pure perte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir : Toyota Prius (par exemple)

Article connexe[modifier | modifier le code]