Point chaud (physique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En physique, un point chaud est l'endroit où la température est particulièrement élevée par rapport à ce qui l'entoure.

Moteur thermique[modifier | modifier le code]

Selon le type de moteur un point chaud peut etre volontaire ou indésirable :

moteur Diesel
afin de faciliter le démarrage, surtout par temps froid, la bougie de préchauffage crée un « point chaud », en haut du cylindre, avec une température suffisamment élevée pour enflammer le mélange gazeux (fuel vaporisé + air)[1].
moteur à essence 
un « point chaud » peut se créer si le mélange est trop pauvre, ou la bougie trop chaude[2]. Ce point chaud peut générer un inflammation spontanée du mélange (air/vapeur de carburant) et des cliquetis[3].

Réacteur nucléaire[modifier | modifier le code]

Dans un réacteur nucléaire, un « point chaud de gaine » peut se produire si le circuit de refroidissement est défecteux[4].

Soudure et brasure[modifier | modifier le code]

Tout chauffage de métal à l'aide d'un chalumeau génère un « point chaud » qui est utilisé pour effectuer la soudure ou la brasure. Ce point chaud peut être une source d'inflammation ou de brûlure[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Diesel : ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain, sur usinenouvelle.com du 13 octobre 2015, consulté le 19 mai 2019
  2. Voir : 14 Injection essence, docplayer.fr, consulté le 19 mai 2019
  3. Éviter le cliquetis… ou pas, auto-innovations.com du 13 juin 2017, consulté le 30 octobre 2019
  4. point chaud de gaine, sur franceterme du 23 septembre 2015, consulté le 19 mai 2019
  5. Les travaux par point chaud, sur thelem-assurances.fr du 13 mars 2019, consulté le 19 mai 2019

Articles connexes[modifier | modifier le code]