Hydrolock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bielle tordue après un hydrolock

Hydrolock (contraction de hydrostatic lock) est un anglicisme désignant une situation dans laquelle un dispositif de compression d'un gaz est accidentellement conduit à comprimer un liquide. C'est dans le domaine des casses de moteur à combustion interne qu'est le plus souvent évoqué ce terme d'hydrolock.

Moteur à pistons[modifier | modifier le code]

L'hydrolock apparaît quand un volume de liquide, supérieur au volume libre quand le piston atteint sa position la plus haute dans le cylindre, a pénétré dans ce cylindre. Comme la plupart des liquides sont incompressibles, le piston ne peut atteindre sa position extrême et la bielle qui pousse ce piston se tord, ce qui entraîne une défaillance majeure du moteur.

Exemple[modifier | modifier le code]

Un moteur à piston qui serait resté un certain temps dans l'eau ne doit pas être redémarré avant que tous les cylindres aient été débarrassés de l'eau qu'ils contiennent. L’eau liquide ne pouvant pas être compressée elle contraindrait les bielles à se tordre des la première tentative de mise en rotation du moteur..

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]