Bob Kasten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bob Kasten
Image illustrative de l'article Bob Kasten
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour le Wisconsin

(12 ans)
Prédécesseur Gaylord Nelson
Successeur Russ Feingold
Représentant des États-Unis

(4 ans)
Circonscription 9e district du Wisconsin
Prédécesseur Glenn R. Davis (en)
Successeur Jim Sensenbrenner
Biographie
Nom de naissance Robert Walter Kasten, Jr.
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Milwaukee (Wisconsin)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université d'Arizona
Université Columbia
Religion Épiscopalisme

Robert Walter Kasten, Jr. dit Bob Kasten, né le à Milwaukee, est un homme politique américain membre du Parti républicain. Il représente le Wisconsin à la Chambre des représentants des États-Unis puis au Sénat.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bob Kasten est diplômé de l'université d'Arizona en 1964 puis de l'école de commerce de Columbia en 1966. Il sert dans la Garde nationale aérienne du Wisconsin de 1966 à 1972. Il devient ensuite vice-président du marketing et diercteur des ventes d'une entreprise de fabrication de chaussures[1].

Il est élu au Sénat du Wisconsin en 1972. Deux ans plus tard, il entre à la Chambre des représentants des États-Unis. Il est réélu en 1976. En 1978, il se présente au poste de gouverneur du Wisconsin mais perd les primaires républicaines. Il est élu au Sénat des États-Unis en 1980[1]. En 1986, il est candidat à un second mandat. Il affronte le démocrate Ed Garvey. S'il est considéré le favori de l'élection (dominant Garvey d'environ dix points[2]), Kasten est attaqué pour avoir été arrêté en état d'ébriété alors que se tenaient des débats sur une loi agricole pour les fermiers du Wisconsin[3]. Il est réélu[1]. Lors de sa troisième campagne sénatoriale, Kasten semble en difficulté face à Russ Feingold. Il réussit cependant à attaquer le démocrate et remonte dans les sondages[4]. Il est finalement battu par Feingold, qui rassemble 53 % des suffrages[5].

Il créé par la suite sa propre entreprise de conseil, Kasten & Co, spécialisée en commerce et en banque internationale[6]. Il devient conseiller en politique étrangère de Donald Trump lors de la campagne présidentielle de 2016[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Biographical Directory of the United States Congress, « KASTEN, Robert Walter, Jr., (1942 - ) », sur bioguide.congress.gov (consulté le 29 décembre 2016).
  2. (en) Andrew H. Malcolm, « REAGAN CAMPAIGNS IN WISCONSIN RACE », sur nytimes.com, (consulté le 29 décembre 2016).
  3. (en) Raymond Coffey, « Wisconsin Race Hits Low Road », sur chicagotribune.com, (consulté le 29 décembre 2016).
  4. (en) Clifford Krauss, « THE 1992 CAMPAIGN: Senate Race; REPUBLICAN GAINS IN WISCONSIN RACE », sur nytimes.com, (consulté le 29 décembre 2016).
  5. (en) Michael Abramowitz, « THE FORESEEN RISE OF RUSS FEINGOLD », sur washingtonpost.com, (consulté le 29 décembre 2016).
  6. (en) Julie Ershadi, « Bob Kasten Works Internationally in D.C. | Life After Congress », sur rollcall.com, (consulté le 29 décembre 2016).
  7. (en) Craig Gilbert, « Former GOP Sen. Bob Kasten joins Trump foreign policy team », sur jsonline.com, (consulté le 29 décembre 2016).