Saint-Remy (Haute-Saône)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Rémy.

Saint-Remy
Saint-Remy (Haute-Saône)
Château de Saint-Remy (XVIIIe siècle)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Port-sur-Saône
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Saône
Maire
Mandat
Christian Mettelet
2014-2020
Code postal 70160
Code commune 70472
Démographie
Population
municipale
563 hab. (2015 en diminution de 0,88 % par rapport à 2010)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 50′ 10″ nord, 6° 05′ 47″ est
Altitude Min. 226 m
Max. 366 m
Superficie 9,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Saint-Remy

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Saint-Remy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Remy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Remy

Saint-Remy est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village situé à 28 km de Vesoul, environ 30 km de Luxeuil-lès-bains

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Polaincourt-et-Clairefontaine Anchenoncourt-et-Chazel Dampierre-lès-Conflans Rose des vents
N Bourguignon-lès-Conflans
O    Saint-Remy    E
S
Senoncourt Menoux Cubry-lès-Faverney

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Remy et son église de Saint-Remy du XVIIIe siècle, sont dédiés à l'évêque Saint Remi de Reims (qui converti au Catholicisme et sacre le premier roi de France Mérovingiens Clovis Ier, et 3000 guerriers francs de son armée des Invasions "barbares", à la Basilique Saint-Remi de Reims vers 500[1]).

Au XIIe siècle le seigneur féodal Philippe d’Achey[2] (et ses descendants de la famille des seigneurs d'Achey et de Saint-Remy)[3], sont les plus anciens seigneurs de Saint-Remy connus, vassaux des comtes palatins de Bourgogne du Comté de Bourgogne, et des empereurs germaniques du Saint-Empire romain germanique, depuis la Succession de Bourgogne (1032-1034) (histoire du Comté de Bourgogne, histoire de la Franche-Comté, Histoire de la Haute-Saône). Ils font construire le Château fort de Saint-Remy au XIVe siècle.

En 1285, invités par le comte de Chiny, les deux frères de Saint-Rémy accompagnent les Faucogney, Annegray, Ronchamp, Oiselay et Moncley, avec d'autres seigneurs bourguignons au tournoi de Chauvency-le-Château, selon Jacques Bretel.

Sous le règne du roi Louis XV, la comtesse Jeanne-Octavie de Vaudrey[4] épouse le marquis Anne-Armand von Rosen (descendant du maréchal de France Conrad de Rosen), avec qui elle fait construire vers 1760 le château de Saint-Remy de style classique, avec domaine, parc, et jardin à la française, entouré d'une importante caserne militaire pour l'armée de son époux, construit en partie avec les matériaux du château fort médiéval féodal qu'elle fait alors entièrement démonter.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Saint-Remy fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

La commune faisait partie depuis 1793 du canton d'Amance[5]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Port-sur-Saône.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune était membre de la communauté de communes de la Saône jolie, créée en 1992.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010[6] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyant d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants, les communautés de communes :
- Agir ensemble ;
- de la Saône jolie ;
- des six villages ;
et les communes isolées de Bourguignon-lès-Conflans, Breurey-lès-Faverney et Vilory ont été regroupées pour former le la communauté de communes Terres de Saône, dont est désormais membre la commune.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Patrick Liévin PCF  
mars 2008 en cours Christian Mettelet SE Retraité
Vice-président de la CC Saône jolie[7] ( ? → 2013)
Réélu pour le mandat 2014-2020[8]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2015, la commune comptait 563 habitants[Note 1], en diminution de 0,88 % par rapport à 2010 (Haute-Saône : -0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
383403459455532538581448587
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
546534539553662733730622621
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
7032642892172241971521 0381 393
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 4471 4921 6201 5541 356797696568563
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Centre hospitalier[modifier | modifier le code]

Depuis 1937 un hôpital psychiatrique est établi au Château de Saint-Remy du XVIIIe siècle. Ce site est géré par l'association AHFC (propriétaire du château) présente dans de nombreuses villes du Nord de la région.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason à dessiner Blason Parti d'azur et de gueules, au tronc écoté et arraché de frêne d'or sommé de deux feuilles du même mises en chevron renversé, accompagné en chef d'un cœur d'argent chargé d'une fasce d'azur surchargée de trois fleurs de lis d'or et sommé d'une couronne fermée au naturel, à dextre d'un heaume de tournoi d'argent, orné d'or, taré de profil et contourné et à senestre d'une rose d'argent boutonnée et pointée d'or, le tout brochant[12].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. www.saint-remy70.fr/fr/information/34978/le-patrimoine-bati
  2. https://gw.geneanet.org/d+achey=philippe.
  3. www.gw.geneanet.org/Philippe d'Aachey.
  4. www.gw.geneanet.org/jeanne+octavie.
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales sur Légifrance.
  7. « Organigramme de la commune de Saint-Rémy, Haute-Saône » [PDF], sur http://www.saint-remy70.fr (consulté le 4 septembre 2016).
  8. « Christian Mettelet réélu », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Les conseillers, tous élus au premier tour de scrutin à Saint-Rémy avec 73 % de participation aux élections municipales, ont procédé samedi à l’élection du maire.Pour son deuxième mandat, Christian Mettelet, 62 ans, retraité a été réélu par 14 voix et un « Ne prend pas part au vote » (NPPAV) ».
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. http://www.saint-remy70.fr/fr/information/34984/un-blason-commune

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]