Chanteheux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chanteheux
Chanteheux
La mairie.
Blason de Chanteheux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Lunéville
Intercommunalité Communauté de communes du Territoire de Lunéville à Baccarat
Maire
Mandat
Jacques Dewaele
2020-2026
Code postal 54300
Code commune 54116
Démographie
Gentilé Cantenois(e) [1]
Population
municipale
2 159 hab. (2019 en augmentation de 0,65 % par rapport à 2013)
Densité 373 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 03″ nord, 6° 31′ 53″ est
Altitude Min. 222 m
Max. 249 m
Superficie 5,79 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Lunéville
(banlieue)
Aire d'attraction Nancy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Lunéville-2
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chanteheux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chanteheux

Chanteheux est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chanteheux est situé au nord-est de Lunéville. La commune est traversée par la Vezouze. Son sol est siliceux et argilo-siliceux. Le sous-sol est argilo-marneux imperméable.

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de trois communes ; une quatrième commune, Moncel-lès-Lunnéville touche au sud-est à Chanteheux.

Communes limitrophes de Chanteheux
Jolivet
Lunéville Chanteheux Croismare
Lunéville Moncel-lès-Lunéville
(par un quadripoint)

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Chanteheux est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Lunéville, une agglomération intra-départementale regroupant 4 communes[5] et 21 960 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Nancy dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 353 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[8],[9].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (51,9 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (61,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : zones urbanisées (28,7 %), prairies (19,4 %), terres arables (17,8 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (14,7 %), zones agricoles hétérogènes (14,7 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (3,1 %), forêts (1,6 %)[10].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[11].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Dans les documents anciens, il existe un risque de confusion entre la Commune de Chanteheux et le territoire ou ban de Chanteheu près d'Ochey[12].

Évolution du toponyme : Chantehui et Cantehu en 1182 ; Chanteheux en 1289 ; Chanteheux en 1664 ; Chanteheu en 1749[12].

La bibliographie étymologique est unanime pour voir dans la première partie du toponyme l'impératif du verbe chanter . Les explications pour la seconde partie ne concluent à rien de concret. L'ancien dialecte local est beaucoup plus explicite. Toutes les formes anciennes du nom se traduisent littéralement par «chante porte» : la porte chantante ou la porte qui chante. On sait par ailleurs que la porte Est des anciennes fortifications de Lunéville s'appelait la porte Chanteheux. Y a -t- il un lien ?

Chanteheux se prononce Canteu en Lorrain roman[13] (patois). Le latin étant l'une des "langues mères" du Lorrain roman, [ch] se prononce ici [k] comme en Italien. Ce cas est assez rare dans cette langue mais pas inédit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Salon de Chanteheux

Le village est à l'origine aux comtes de Lunéville. Le duc Ferry de Lorraine donne à son fils Jean la ville et le ban de Chanteheux et toutes ses appartenances entièrement en hommes, en femmes, en terres, en justice[14].

Un château, nommé Salon de Chanteheux, est construit en 1740 par l'architecte Emmanuel Héré pour le duc de Lorraine Stanislas Leszczynski. Situé dans l'axe du château de Lunéville, dans le prolongement des Bosquets, à environ 3 kilomètres à l'est, il sert de pavillon de plaisance pour des concerts et des séjours de courte durée[15].

La gare de Chanteheux de la ligne de Lunéville à Blâmont et à Badonviller est inaugurée par le ministre Albert Lebrun le . Elle est située au sud de la localité, le trafic fonctionne jusqu'en 1942 mais il ne reste plus rien à présent[16].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
novembre 1951 mars 1971 Jean Bérogin    
mars 1971 mars 1977 M. Ravailler    
mars 1977 mars 2001 Roland Jacquot    
mars 2001 En cours
(au 25 mai 2020)
Jacques Dewaele[17],[18]
Réélu pour le mandat 2020-2026
  Ancien cadre

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[20].

En 2019, la commune comptait 2 159 habitants[Note 3], en augmentation de 0,65 % par rapport à 2013 (Meurthe-et-Moselle : +0,38 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
195208212257249316331343334
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
328317336352386411445506634
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
657742705845973939848835795
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2019
9551 2721 8151 7461 6031 7652 0542 1282 159
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[21] puis Insee à partir de 2006[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Chanteheux compte une boulangerie, un bar-tabac et un salon de coiffure en son centre, ainsi qu'une zone commerciale comprenant un Intermarché, un Brico Marché, une station-service et un restaurant.

Commerces dans le centre de Chanteheux

.

Vie associative et sportive[modifier | modifier le code]

La commune compte un club de football, l'Amicale de Chanteheux, qui évolue en 2e division du District de Meurthe-Sud.

L'Association Familiale organise chaque année le salon lunévillois du vin, un salon du bois, et un marché de Noël, qui se déroulent habituellement au Complexe des Vieux Métiers.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Barthélemy de Chanteheux, XVIIIe siècle, remaniée XIXe : chevet gothique.
  • Monument aux morts.
  • Château construit en 1740 par Héré pour le dernier duc de Lorraine Stanislas Leszczyński, il fut détruit aussitôt après la mort de celui-ci[23] à l'exception de l'aile sud dit Château de Chanteheux qui sert de ferme et du colombier[15].
  • Aérodrome de Lunéville - Croismare situé sur la commune de Chantereux et Croismare. Du 12 août 1916 au 24 mars 1917, l'escadrille N75 effectue sur le front Lorrain des missions de reconnaissance, de protection et de patrouille[24]. Vingt pilotes du 324th Fighter-Group U. S. Army Air-Force y décollent sans retour entre janvier et mai 1945[25].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Maria Doyle, chanteuse[26]. Elle représente l'Irlande au Concours Eurovision de la chanson 1985 sous le nom de Maria Christian et participe à la Saison 9 de The Voice : La Plus Belle Voix en 2020 sous le nom de Maria Cuche.


Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Chanteheux Blason
D’argent à la rencontre de buffle de sable acornée et bouclée d’or accompagnée en chef d’un couteau de gueules[27].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer (voir explications).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Genay, Monographie de la commune de Chanteheux (Meurthe-et-Moselle), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, p. 241-288
  • Marc Gabriel, L'épopée du LBB, Nancy, NMG éditions, , 230 p. (ISBN 978-2-9537068-1-9).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/meurthe-et-moselle-54
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Unité urbaine 2020 de Lunéville », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  8. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  10. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  11. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  12. a et b « Les communes de la Meurthe par Henri Lepage ; 1er volume ; page 223 », sur gallica.bnf.fr, (consulté le ).
  13. « Mémoire de la société lorraine d'archéologie, IXe volume, page 434 », sur gallica.bnf.fr, (consulté le ).
  14. Monographie de Chanteheux
  15. a et b « Château dit salon de Chanteheux », notice no IA54002225, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. Gabriel 2011, p. 69 & 92
  17. « Résultats des élections municipales 2020 - Maire sortant », sur le site du Télégramme de Brest (consulté le ).
  18. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  23. Emmanuel Héré, « Château de Chanteheux », Recueil des plans, élévations et coupes des châteaux et jardins que le roi de Pologne occupe en Lorraine, figures 28 à 31 (voir)
  24. Escadrille N75 sur aerosteles.net
  25. Stèle du 324th Fighter-Group sur aerosteles.net
  26. Philippe Bertaud, membre titulaire de l’Académie de Stanislas, « ACADÉMIE DE STANISLAS Séance solennelle de remise des prix du dimanche 20 janvier 2019Hôtel de Ville de Nancy Prix de l’Association Départementale de la Médaille de la Famille Française attribué à Madame Maria Doyle », .
  27. https://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=7739