Dino Attanasio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dino Attanasio
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
(97 ans)
Drapeau de l'Italie Milan (Italie)
Nom de naissance
Edoardo Attanasio
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Œuvres principales

Dino Attanasio, de son vrai nom Edoardo Attanasio, né le à Milan, est un auteur de bande dessinée belge d'origine italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dino Attanasio en train de dessiner Johnny Goodbye.

Formé à l'Académie des Beaux-Arts de Milan, Attanasio travaille à partir de 1940 dans l'illustration puis dans le dessin animé. Il participe à la réalisation de l'un des premiers long métrage d'animation italien, La Rose de Bagdad[1]. Dès 1948, il s'installe en Belgique avec son frère Gianni Attanasio, également dessinateur.

Il se spécialise alors dans la bande dessinée, publiant en Italie Criche e Croc dans Il Giornalino, en Belgique Fanfan et Polo (sur des scénarios de Jean-Michel Charlier puis René Goscinny) dans La Libre junior à partir de 1950, diverses histoires dans Petits Belges au cours des années 1950. Attanasio réalise également quelques illustrations pour Le Journal de Tintin et des histoires de l’Oncle Paul pour Spirou[2].

En 1954, il dessine Pastis et Dynamite pour Line, sur un scénario de Michel Greg.

À cette époque, Attanasio alterne bandes dessinées humoristiques et réalistes.

Du milieu des années 1950 à la fin des années 1960, Attanasio connaît ses plus grands succès « malgré un trait non exempt de faiblesses[3] ». Tout d'abord dans Le Journal de Tintin, avec les aventures de Signor Spaghetti, série créée avec René Goscinny qu'il dessine à partir de 1957. Ensuite dans l'hebdomadaire Femmes d'aujourd'hui, lorsqu'il adapte en bande dessinée de 1959 à 1962 les aventures de Bob Morane, d'après les romans dont il illustre les couvertures et les hors-textes depuis leur création en 1953 par Henri Vernes. Cependant, il est remplacé par Gérald Forton. Enfin, toujours dans Le journal Tintin, il reprend de 1961 à 1968 la série Modeste et Pompon, à la suite du départ d’André Franquin du journal.

En 1968, Attanasio quitte Le journal Tintin. Il travaille alors avant tout pour les presses italiennes (Ambroise et Gino dans le Corriere dei Piccoli à partir de 1965) et flamande (notamment Johnny Goodbye, avec Martin Lodewijk et Patty Klein, dans Eppo et Pep).

De 1974 (dans le magazine Formule 1 et en album aux Éditions du Lombard) à 1986 (en album aux Éditions des Archers), Attanasio reprend Signor Spaghetti.

En 1975, un éditeur iranien propose aux Éditions du Lombard de réaliser une bande dessinée biographique à la gloire du Chah d'Iran, Mohammad Reza Pahlavi, aux frais du gouvernement. Le projet est confié à Dino Attanasio. L'album est publié en 1976 en Iran sous le titre Aẓemat e bâzyâfteh (عظمت بازیافته - « La gloire retrouvée »)[4],[5].

De 1979 à 1984, publiant de moins en moins en revue, Attanasio est édité directement en album par Michel Deligne.

En 1991, il adapte, avec son fils Dino Alexandre, Le Décaméron chez Lefrancq.

En 1994, Attanasio reprend le temps d'un épisode le dessin des aventures de Bob Morane.

Publiant peu de nouvelles bandes dessinées après cette date, Attanasio fait l'objet d'un travail de réédition de la part de petits éditeurs, comme Point Image (Carnets de route en 1999 et 2002) et Loup (qui réédite depuis 2002 nombre de ses histoires courtes parues dans Le journal Tintin).

Assistants[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, Attanasio est aidé par plusieurs assistants :

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

One shots[modifier | modifier le code]

  • Fanfan et Polo aviateurs, La Libre Belgique, 1951
    Scénario : Jean-Michel Charlier - Dessin : Dino Attanasio
  • Le Soleil des damnés : Opération Edelweiss, Michel Deligne, 1983
    Scénario : Ed Engil - Dessin : Dino Attanasio
  • Il était une fois dans l’oued : O.P.A. sur la Belgique, Michel Deligne, 1984
    Scénario : Jacques Lambrexhe - Dessin : Dino Attanasio
  • Boccace, le Décaméron, Claude Lefrancq, 1991
    Scénario : Alexandre Attanasio - Dessin : Dino Attanasio
  • Jimmy Stone : Dispositif guet-apens, Point Image, 1997
    Scénario : André Fernez - Dessin : Dino Attanasio
  • BD Story : 6 graphinterviews par Dino Attanasio, Loup, 2002
    Scénario et dessin : Dino Attanasio
  • Candida fine-mouche, Miklo, 2006
    Scénario : Yves Duval - Dessin : Dino Attanasio
  • Fawcett, le naufragé de la forêt vierge, 2010
    Scénario : Henri Vernes - Dessin : Dino Attanasio

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Laurent, « Spaghetti rejoint le gratin », sur https://www.dhnet.be, DH Les Sports+, (consulté le )
  2. Bernard Coulange, « Attanasio Dino dans Spirou », sur bdoubliees.com (consulté le )
  3. Patrick Gaumer et Claude Moliterni 2004
  4. Alain De Kuyssche et Denis Coulon 2006 cité sur (nl) stripgids.org.
  5. عظمت بازیافته / The Regained Glory sur Internet Archive.
  6. Patrick Gaumer et Claude Moliterni, Larousse de la BD, Larousse, , « Pierre Seron », p. 570
  7. Patrick Gaumer et Claude Moliterni, Larousse de la BD, Larousse, , « Daniel Kox » p. 375

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]