Les Assions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Assions
Vue du village au pied du Puech
Vue du village au pied du Puech
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Les Vans
Intercommunalité Communauté de communes Pays des Vans en Cévennes
Maire
Mandat
Pascal Redon
2014-2020
Code postal 07140
Code commune 07017
Démographie
Gentilé Assionais, Assionaises
Population
municipale
697 hab. (2014)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 25′ 20″ nord, 4° 10′ 28″ est
Altitude Min. 122 m
Max. 329 m
Superficie 14,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte administrative d'Ardèche
City locator 14.svg
Les Assions

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique d'Ardèche
City locator 14.svg
Les Assions

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Assions

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Assions

Les Assions est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La commune des Assions regroupe plusieurs hameaux de la région tels Les Ravels, Les bourrels ou Champetier bas.

Les habitants sont appelés les Assionais et les Assionaises[1] ; ils portent également le surnom de « Picourets »[2].

Fresque au nom des habitants du village

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

  • le Bosc
  • le Bourel
  • Chadol
  • Champetier (Haut et bas)
  • Peyreflore
  • la Ribeyre
  • Théraube

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Payzac Saint-Genest-de-Beauzon Lablachère Rose des vents
Chambonas N Chandolas
O    Les Assions    E
S
Les Vans Les Vans Berrias-et-Casteljau

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
    Bolze   maire en 1848[3]
         
 ? juin 1995 Jean Duny    
juin 1995 2014 Michel Moutet    
2014 en cours
(au 24 avril 2014)
Pascal Redon[4] DVG Employé

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 697 habitants, en augmentation de 7,89 % par rapport à 2009 (Ardèche : 2,73 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 178 979 1 036 1 042 1 177 1 274 1 357 1 471 1 464
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 424 1 250 1 205 1 240 1 194 1 007 976 972 931
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
882 848 779 664 612 593 570 700 444
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
495 456 402 440 448 529 573 646 697
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (30,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (26,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 48,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 15,9 %, 15 à 29 ans = 12,1 %, 30 à 44 ans = 17,5 %, 45 à 59 ans = 24,4 %, plus de 60 ans = 30,1 %) ;
  • 51,2 % de femmes (0 à 14 ans = 16,3 %, 15 à 29 ans = 12,7 %, 30 à 44 ans = 16 %, 45 à 59 ans = 23,6 %, plus de 60 ans = 31,4 %).
Pyramide des âges à Les Assions en 2008 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,3 
9,8 
75 à 89 ans
12,1 
20,3 
60 à 74 ans
19,0 
24,4 
45 à 59 ans
23,6 
17,5 
30 à 44 ans
16,0 
12,1 
15 à 29 ans
12,7 
15,9 
0 à 14 ans
16,3 
Pyramide des âges du département de l'Ardèche en 2008 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,5 
7,8 
75 à 89 ans
11,6 
15,7 
60 à 74 ans
16,0 
21,7 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,2 
15,5 
15 à 29 ans
14,2 
18,7 
0 à 14 ans
16,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Sainte-Apollonie XIXe siècle au sommet du Puech
  • Église Saint-Apollinaire, reconstruite au XVIIe siècle et XIXe siècle sur une église romane détruite
  • Village abandonné du Cornilhon
  • Les capitelles du plateau des Gras

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative Jules Froment.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Noms des habitants des Assions sur habitants.fr.
  2. « Les Assions », (consulté le 3 novembre 2016).
  3. Éric Darrieux, « L'accueil de la Seconde République au village en Ardèche », Rives nord-méditerranéennes, Paysans et pouvoirs local, le temps des révolutions, (consulté le 16 mai 2013).
  4. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 29 juillet 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Évolution et structure de la population à Les Assions en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 3 février 2012).
  10. « Résultats du recensement de la population de l'Ardèche en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 3 février 2012).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :