Amour (film, 2012)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amour
Description de cette image, également commentée ci-après
L'équipe du film au festival de Cannes 2012.

Réalisation Michael Haneke
Scénario Michael Haneke
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Losange
Wega Film
X-Filme Creative Pool
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Autriche Autriche
Genre Drame
Durée 126 minutes
Sortie 2012


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Amour est un film franco-autrichien écrit, réalisé et produit par Michael Haneke, sorti le .

Le film fut excellemment bien accueilli par la critique et multi-primé par les professionnels du cinéma : en , Amour obtient la Palme d'or au Festival de Cannes. Début , il gagne le Golden Globe du meilleur film étranger. Le , le film remporte deux BAFTA au Royaume-Uni : Meilleur film étranger et Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva. Le il est nommé pour cinq trophées majeurs lors de la 85e cérémonie des Oscars : Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice (Emmanuelle Riva), Meilleur film étranger et Meilleur scénario original. Il obtient l'Oscar du meilleur film étranger.

Enfin, le , lors de la 38e cérémonie des César, il devient le deuxième long métrage, 32 ans après Le Dernier Métro de François Truffaut, à gagner les cinq Césars les plus prestigieux : Meilleur film, Meilleur réalisateur (Michael Haneke), Meilleur acteur (Jean-Louis Trintignant), Meilleure actrice (Emmanuelle Riva) et Meilleur scénario (Michael Haneke).

Aucun film non-anglophone n'avait cumulé jusqu'à présent autant de récompenses.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Georges et Anne sont octogénaires. Professeurs de musique à la retraite, ce sont des gens cultivés qui aiment la musique classique. Leur fille Eva, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est hémiplégique. Dans le huis clos de leur appartement parisien, l’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve par la dégradation de l’état de santé d’Anne, car Georges lui a promis de ne jamais la renvoyer à l'hôpital.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Lors de sa présentation en au 65e Festival de Cannes, le film bénéficie d'un excellent accueil public et critique[2]. Il est rapidement perçu, aux côtés d’Au-delà des collines de Cristian Mungiu ou Mud de Jeff Nichols, comme le candidat le plus sérieux à la Palme d'or[3]. Le , Amour se voit finalement décerner la récompense suprême avec une mention spéciale pour les deux acteurs principaux. Et, le film de Mungiu excepté, aucun des autres favoris ne remporte de prix. À la suite de la proclamation du résultat par le président du jury Nanni Moretti, Michael Haneke, Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva montent sur scène accepter la distinction pendant que l'assistance, debout, les ovationne longuement[4]. Moretti rappelle en outre la « contribution fondamentale » des deux principaux comédiens, jugée toute aussi essentielle que la mise en scène proprement dite[5], précisant ensuite au cours d'une conférence de presse que plusieurs jurés auraient par ailleurs volontiers attribué au film les Prix d'interprétation féminine et masculine ainsi qu'un éventuel Prix du scénario en plus de la Palme d'or, si le cumul de trophées n'avait été proscrit par le règlement[6].

Haneke remporte ici sa seconde Palme d'or après celle gagnée en 2009 par Le Ruban blanc, rejoignant un club très restreint réunissant les cinéastes Francis Ford Coppola, Shohei Imamura, Emir Kusturica, Bille August et les frères Dardenne, également deux fois lauréats[7].

Lors de la sortie du film le , le site français Allociné recense une moyenne de 4,4/5, score incroyable et extrêmement rare, sur 28 critiques de presse.[8]

Arnaud Schwartz du quotidien La Croix parle d'un film « tout près d'être parfait sur le plan formel — si tant est que l'expression ait du sens, au-delà de la sensation d'extrême cohérence qu'elle traduit. »[9] Isabelle Régnier du Monde assure qu'« Amour est un film immense, un de ceux qui touchent à ce que l'humanité a de plus intime et de plus tragique ; qui vont chercher les larmes au tréfonds de votre être, vous laissent pantelant pendant un bon moment après en être sorti. »[10] Pierre Vavasseur du Parisien reste persuadé que le spectateur « sera pris à la gorge par ce cinéma dur et droit, débarrassé de toutes les fanfreluches, joué dans les derniers retranchements du courage par deux immenses acteurs » et qualifie le film de « (chef-d') œuvre inoubliable »[11]. Eric Libiot de L'Express parle d'une œuvre « impressionnante de maîtrise formelle — chaque plan dure le temps qu'il faut — puissante, émouvante, qui touche à l'intimité de chacun, digne, jamais larmoyante »[12]. Dider Péron de Libération qualifie le film de « somptueux »[13]. Louis Guichard de Télérama est enthousiaste et qualifie le film de « sous-tendu par le goût de la vie — serait-elle derrière soi — et tendu vers le dehors, qu'Anne et Georges rejoindront finalement comme en rêve. » Serge Kaganski des Inrockuptibles « trouve le film constamment touchant (...) un intense film de couple, une radiographie aussi précise qu'universelle de cette partie de nos existences qu'on appelle "la fin de vie". ».

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Exclusif: les tops et les flops du cinéma français en 2012 sur BFM TV.com, publié le , Simon Tenenbaum et Jamal Henni.
  2. Thierry Chèze, « Festival de Cannes 2012, le triomphe d'Haneke et l'absence des films français », L'Express,‎ (lire en ligne)
  3. RFI « Palme d’or 2012 : Haneke et Mungiu favoris », consulté le 8 novembre 2012
  4. RTS « Cannes décerne la Palme d'or à Amour de Michael Haneke », consulté le 9 novembre 2012
  5. « Festival de Cannes: Amour de Michael Haneke remporte la Palme d'or », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne)
  6. [vidéo] « Festival de Cannes : Palme d'or pour Amour de Michael Haneke », consultée le 8 novembre 2012.
  7. Romain Le Vern, « Amour : Michael Haneke, sa belle histoire d'amour avec Cannes », TF1,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 12)
  8. AlloCine, « Amour » (consulté le 4 juillet 2020)
  9. "Amour : un appel à l'intelligence sur un sujet sensible de Michael Haneke", la-croix.com, 23 octobre 2012
  10. "Amour : comment c'est l'amour à la fin quand la vie vous lâche", lemonde.fr, 23 octobre 2012
  11. "Amour inoubliable", leparisien.fr, 24 octobre 2012
  12. {http://www.lexpress.fr/culture/cinema/amour_1177720.html "Amour"], lexpress.fr
  13. "Le couloir de l'amour", liberation.fr, 23 octobre 2012
  14. Amour prisé par les critiques américains, Le Figaro, 5 janvier 2013.
  15. "Amour", prix Signis du meilleur film européen, sur news.va, le 8 mars 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]