Happy End (film, 2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Happy End
Réalisation Michael Haneke
Scénario Michael Haneke
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Autriche Autriche
Genre Drame
Sortie 2017


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Happy End est un film franco-autrichien réalisé par Michael Haneke, sorti en 2017 et sélectionné au Festival de Cannes[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les Laurent sont une famille de la grande bourgeoisie de Calais ayant fait fortune dans les travaux publics. Anne (Isabelle Huppert) dirige l'entreprise familiale. Son frère cadet Thomas (Mathieu Kassovitz), médecin, vient d'avoir un bébé avec sa nouvelle épouse. Dans la vaste demeure familiale vivent aussi le vieux Georges (Jean-Louis Trintignant), père d'Anne et Thomas, et le fils unique d'Anne, Pierre (Franz Rogowski), héritier putatif de l'entreprise.

La fille de Thomas, Ève (Fantine Harduin), adolescente, les rejoint bientôt, à cause de l'hospitalisation de sa mère, ex-femme de Thomas, avec qui elle habitait.

Le secret d'Ève : elle a elle-même provoqué l'hospitalisation de sa mère, en l'empoisonnant avec ses antidépresseurs. Ève découvre bientôt le secret de son père : il trompe sa seconde femme avec une gambiste. Et tandis qu'Anne, aux prises avec le refus de son fils dépressif d'assumer ce à quoi il est destiné, entreprend, sans amour, d'épouser un homme d'affaires anglais pour sauver l'entreprise, la jeune Ève se rapproche de son grand-père, vieillard aigri et las de vivre mais qui ne trouve personne pour l'aider à mettre fin à sa vie ; sauf, peut-être, Ève...

Dans Happy End, Michael Haneke se livre à une critique implacable de la bourgeoisie, de son manque d'amour et de communication, et de son aveuglement.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

L'actrice principale Isabelle Huppert pour la présentation du film au Festival de Cannes 2017.

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Happy End
Score cumulé
SiteNote
Metacritic72/100
Rotten Tomatoes70%
Allociné2.5 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Télérama4.0 étoiles sur 5
Journal du Dimanche4.0 étoiles sur 5
Première3.0 étoiles sur 5
Les Inrockuptibles2.0 étoiles sur 5
Le Monde2.0 étoiles sur 5
CinéSéries1.0 étoiles sur 5
Cahiers du Cinéma1.0 étoiles sur 5

En France, l'accueil critique est moyen : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 2,6/5, et des critiques spectateurs à 2,8/5[2].

La presse est divisée sur le film. Pour Le Journal du Dimanche, Chaque cadrage pose en soi une question profonde et stimulante du point de vue du spectateur. Un grand Haneke.[3]. Selon Première, Il y a aussi des moments de cinéma très impressionnants où l’Autrichien met son art de la mise en scène géométrique et glaçante au service de sa fable destroy. La vérité, c’est qu’on ne voit rien de tout ça. Parce qu’il n’y a que Trintignant.[4].

Moins convaincus : CinéSéries évoque un Haneke mineur dont la cohérence avec le reste de son œuvre ne justifie en aucun cas l’apathie générale qu'il génère.[5]. Pour les Inrocks, Happy End est un (...) récit choral sur une famille de bourgeois flirtant tous avec la pulsion morbide (matricide aux médocs par la petite dernière, tendances suicidaires du papi, vertiges autodestructeurs du fils mal-aimé, etc.), le film a tout pour dérouler l’ordinaire hanekien dans toute sa froide horreur.[6]

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nathalie Chifflet, « Le vieil homme et l'amer », Le Républicain Lorrain N°2080, Groupe Républicain Lorrain Communication, Woippy, , p.21, (ISSN 0397-0639)
  • Propos recueillis per Nathalie Chifflet, « Questions à Michael Haneke : Je traverse la vie les yeux grands ouverts », Le Républicain Lorrain N°2080, Groupe Républicain Lorrain Communication, Woippy, , p.21, (ISSN 0397-0639)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : IMDB
  2. « Happy End », sur Allociné (consulté le 12 octobre 2017).
  3. Le JDD, « Les films au cinéma cette semaine : "Happy end", "Blade Runner 2049", "Le Sens de la fête" », lejdd.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2018)
  4. « Happy End », sur Premiere.fr (consulté le 4 décembre 2018)
  5. « Critique de Happy End (Film, 2017) — CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2018)
  6. « Happy End », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2018)
  7. JP-Boxoffice.com ; page du film Happy End consulté le 12 octobre 2017.