Darius Khondji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Darius Khondji
Description de cette image, également commentée ci-après
Darius Khondji en mars 2017.
Nom de naissance Darius Khondji
Naissance (64 ans)
Téhéran, Drapeau de l'Iran Iran
Nationalité Drapeau de la France Française
Drapeau de l'Iran Iranienne
Profession Directeur de la photographie
Films notables Embrasse-moi
Le Trésor des îles Chiennes
Delicatessen
L'Ombre du doute
Se7en
La Plage
Minuit à Paris

Darius Khondji (en persan : داریوش خنجی), né le à Téhéran en Iran, est un directeur de la photographie franco-iranien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Darius Khondji est né d'un père iranien et d'une mère française, originaire d'Alençon en Normandie. Il est le dixième et dernier enfant de la fratrie. Dès son plus jeune âge, sa nourrice l'emmène en landau au cinéma et ils restent tous les deux, plongés dans le noir à regarder des films d'Egypte, d'Inde, d'Italie et d'autres pays d'Europe. Son père achète et vend du tissu fabriqué à l'étranger. Un jour, son père a l'idée de fabriquer son propre coton sur place au lieu de l'importer. Il part à Manchester pour acheter des machines et les rapatrie en bateau au sud de l'Iran, où il crée la première usine de coton du pays. Après cela, il décide d'investir dans le cinéma. Avec l'argent du coton, il achète deux des plus grandes salles de Cinéma de Téhéran puis se met à voyager en Europe - surtout en Italie et en France - pour trouver des films à projeter dans ses salles. Son père rencontre sa mère lors d'un bal de charité à Manchester, après leur mariage, ses parents déménagent en Inde avant de revenir en Iran. Ils décident de s'installer en Europe, notamment pour se rapprocher des sociétés qui fournissaient les films pour les salles. En 1958, Darius Khondji a 3 ans quand sa famille arrive à Rome, ils logent dans un hôtel Excelsior sur la Via Veneto. Un jour, n'étant qu'avec sa soeur ainée, il sort en courant de l'hôtel pour aller dans un magasin de jouets mais ne retrouve plus son chemin pour revenir à l'hôtel. Un carabinier le trouve mais ne comprend pas sa langue car il ne parle que le farsi. N'ayant pas d'enfant, le carabinier et sa femme veulent l'adopter mais avant cela, le laisse dans un couvent de nonnes à Trinità dei Monti, où il reste 3 jours. Pendant ce temps, les parents de Khondji font paraître un avis de recherche dans les journaux locaux et c'est ainsi qu'ils le retrouvent. A la suite de cela, son père ne veut plus rester à Rome et ils s'installent en France. Ils séjournent dans un premier temps sur la Côte d'Azur puis dans une maison près de Paris à Vaucresson.[1]

Vers l'âge de ses douze ans, il commence à tourner des films en super 8 parfois sur les vampires. Mauvais élève, ses journées sont composées de séances de cinéma et de karaté.

Premières Prises[modifier | modifier le code]

En 1976, il obtient son bac et sa première ceinture noire. Son père décède et avec l'argent hérité, il choisit de faire une école de cinéma aux Etats-Unis. Il suit le programme de NYU ( New York University ). Il arrive à New York et passe son temps à aller au musée, à voir des tableaux au Metropolitan Muséum of Art et à la Frick Collection en attendant que les cours de NYU commencent. Il suit aussi les cours de l'International Center of Photography (ICP). Son professeur de Cinéma était convaincu qu'il serait réalisateur mais Darius Khondji préfère filmer les projets des autres et envisage de devenir directeur de la photographie. Il reste 2 ans à la NYU et retourne en France avec l'intention d'être directeur de la photographie. Il rencontre Eduardo Serra, assistant réalisateur à l'époque et commence à travailler en tant que second assistant caméra.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Darius Khondji a également été le directeur de la photographie de quelques-uns des nombreux clips réalisés par Chris Cunningham, notamment Frozen pour Madonna, Afrika Shox pour Leftfield, de la pub pour Nissan Engine ou du clip Marcy Me de Jay-Z réalisé par Joshua et Ben Safdie. Il est également directeur de la photographie pour la série de Nicolas Winding Refn pour Amazon Video intitulée Too Old To Die Young.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr + en) Jordan Mintzer, Conversations avec Darius Khondji/ Conversations with Darius Khondji, SYNECDOCHE David Frenkel, , pages 19 et 20
  2. « Décret du 13 juillet 2018 portant promotion et nomination », sur legiondhonneur.fr (consulté le 14 juillet 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :