Egon Schiele, enfer et passion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Egon Schiele, enfer et passion
Titre original Egon Schiele - Exzesse und Bestrafung
Réalisation Herbert Vesely
Scénario Leo Tichat et Herbert Vesely
Acteurs principaux
Sociétés de production Dieter Geissler et Robert Russ
Pays d’origine Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Autriche Autriche
Genre Film biographique
Film dramatique
Durée 90 min
Sortie 1981


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Egon Schiele, enfer et passion (Egon Schiele - Exzesse und Bestrafung) est un film franco-germano-autrichien réalisé par Herbert Vesely et sorti en 1981[a].

Il retrace certains épisodes de la vie du peintre autrichien Egon Schiele (1890-1918), rattaché à l'expressionnisme.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1912, Schiele a une relation amicale avec Tatyana, âgée de treize ans, qui fugue chez lui et sa maîtresse Wally. Le père de Tatyana porte plainte, ce qui entraîne l'arrestation de Schiele, condamné à 23 jours de prison. Après sa libération il épouse Edith Harms mais reste amoureux de Wally Neuzil, son modèle préféré.

Mobilisé à l'arrière, Schiele prend part à la Première Guerre mondiale. Fin 1918 il meurt de la grippe espagnole, ainsi qu'Édith, enceinte.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original allemand : Egon Schiele – Exzesse und Bestrafung (« Excès et châtiment »)
  • Titre anglais : Egon Schiele : Excess and Punishment
  • Titre français : Egon Schiele, enfer et passion
  • Réalisation : Herbert Vesely
  • Musique : Brian Eno (avec des emprunts à Anton Webern et Félix Mendelssohn)

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Édité en cassette VHS, le film n'est pas disponible en DVD.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]