María Candelaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
María Candelaria

Réalisation Emilio Fernández
Scénario Emilio Fernández
Mauricio Magdaleno
Acteurs principaux
Pays de production Mexique
Genre Drame
Durée 76 minutes au Mexique,
102 minutes aux États-Unis
Sortie 1944

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

María Candelaria est un film mexicain d'Emilio Fernández, sorti en 1944. Il remporta le Grand Prix (ancêtre de la Palme d'or) au festival de Cannes en 1946.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une journaliste questionne un artiste sur le portrait d'une jolie indienne dénudée dont il n'a jamais voulu parler. L'artiste peintre lui raconte alors l'histoire de Maria Candelaria (Dolores del Río), une jeune Indienne native de Xochimilco qui vit alors au début du XXe siècle. La jeune femme est reniée par les siens car elle est la fille d'une prostituée. Le seul qui ose rester avec elle se nomme Lorenzo Rafael (Pedro Armendáriz), un jeune Indien qui lui est dévoué. Cependant, l'amour des deux protagonistes est soumis aux jeux capricieux du destin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film a reçu le Grand Prix (ancêtre de la Palme d'or) lors du Festival de Cannes 1946 conjointement avec dix autres films[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]