Cristian Mungiu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant roumain
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur roumain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Cristian Mungiu
Description de cette image, également commentée ci-après

Cristian Mungiu au festival de Cannes 2012

Naissance (48 ans)
Iași
Nationalité Drapeau de la Roumanie Roumanie
Profession Producteur, Scénariste
Films notables 4 mois, 3 semaines, 2 jours

Cristian Mungiu est un réalisateur, scénariste et producteur roumain né le à Iași (Roumanie).

Son second long métrage, 4 mois, 3 semaines, 2 jours, a reçu la Palme d'or lors du Festival de Cannes 2007. Mungiu a également obtenu, au Festival de Cannes 2012, le Prix du scénario pour son film Au-delà des collines (en roumain : După dealuri) qui a par ailleurs valu aux actrices Cosmina Stratan et Cristina Flutur le Prix d'interprétation féminine. Bacalaureat, son cinquième long métrage, lui apporte ensuite le Prix de la mise en scène cannois en 2016 .

Biographie[modifier | modifier le code]

Cristian Mungiu a étudié la littérature anglaise et américaine à l'université de Iași (Roumanie), puis s'est formé à la réalisation cinématographique à l'école de théâtre et de cinéma de Bucarest. Pendant ses études, Cristian Mungiu a travaillé en tant qu'assistant-réalisateur sur diverses productions étrangères tournées en Roumanie, notamment Capitaine Conan de Bertrand Tavernier (1996) et Train de vie de Radu Mihăileanu (1998). Il termine son cursus cinématographique en 1998 et réalise ensuite des publicités pour gagner sa vie[1].

Son premier long métrage, Occident, est remarqué à la Quinzaine des réalisateurs, section parallèle du Festival de Cannes. Son second film, 4 mois, 3 semaines, 2 jours, qui traite du problème délicat de l'avortement dans la Roumanie de la fin de l'ère Ceaușescu, reçoit la Palme d'or et le Prix de l'Éducation nationale en 2007 lors de la soixantième édition cannoise. Le film a soulevé quelques polémiques notamment en Italie et en France où les ligues anti-avortement ont tenté de bloquer l'édition du film en DVD pédagogique pour les classes de collège et lycée[2].

En 2009, il coréalise, avec d'autres cinéastes de sa génération, Contes de l'âge d'or, film à sketches se déroulant à la fin du règne du Conducător. Puis il quitte momentanément la période Ceaușescu grâce à Au-delà des collines où il revient malgré tout sur l'histoire récente de la Roumanie afin de narrer les dessous d'un exorcisme tragique survenu dans un monastère reculé au milieu des années 1990. Diversement reçu par la critique lors de sa présentation au Festival de Cannes 2012[3], le film y est néanmoins triplement récompensé. Il obtient en effet le Prix du scénario et un double Prix d'interprétation pour les comédiennes Cosmina Stratan et Cristina Flutur.

En 2013, il est membre du jury du 66e Festival de Cannes, présidé par Steven Spielberg[4]. En 2016, il revient dans la compétition cannoise avec Bacalaureat, portrait d'un médecin qui se corrompt pour que sa fille, traumatisée par une agression le jour des épreuves du baccalauréat, obtienne d'une manière ou d'une autre le diplôme[5]. Filmé en longs plans-séquences[5], ce nouveau long métrage vaut à son auteur le Prix de la mise en scène à Cannes.

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Cristian Mungiu (2007)
Longs Métrages
Courts-métrages

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme adjoint au réalisateur[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Cristian Mungiu sur AlloCiné
  2. Voir par exemple l'article "Collégiens et lycéens verront la palme d’or" dans Libération du mardi 10 juillet 2007 (accessible en ligne)
  3. (fr) Métro, « Cannes 2012 : au-delà des collines, à chaud », consulté le 26 septembre 2012.
  4. (en) Thomas Morel, « Festival de Cannes : le jury dévoilé », Europe 1,‎ (consulté le 24 avril 2013)
  5. a et b Thomas Sotinel, « Baccalauréat : examen de conscience à la roumaine », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]