Le Messager (film, 1971)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Messager

Titre original The Go-Between
Réalisation Joseph Losey
Scénario Harold Pinter
Musique Michel Legrand
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame sentimental historique
Durée 118 min.
Sortie 1971

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Messager (The Go-Between) est un film britannique réalisé par Joseph Losey, sorti en 1971.

Il s'agit d'une adaptation du roman du même nom de Leslie Poles Hartley écrit en 1953.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vers 1900, Léo, un garçon issu d'une famille modeste, est invité par son camarade d'internat à venir passer les vacances d’été dans sa famille de l'aristocratie britannique, dans le Norfolk. Il devient le messager d'abord ravi puis réticent entre la ravissante fille aînée de la maison, Marian, fiancée à un vicomte, qui revient de la guerre des Boers, et son amant clandestin, un fermier, Ted Burgess. Le jeune Léo, un peu désœuvré dans ce château, fait la connaissance de Ted Burgess qui le charge de remettre un billet à Marian. Il devient en quelque sorte le « messager du couple » tout en gardant le secret sur cette correspondance. Cependant la mère de Marian a des doutes sur le comportement de sa fille ; en compagnie de Léo, dont elle a compris la complicité avec le couple, elle surprend Marian et Ted dans une grange voisine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Traitement de l'espace et du temps[modifier | modifier le code]

Le film débute par la voix-off de Léo, alors âgé, disant :

« Le passé est un pays étranger ... Ils font les choses autrement, là-bas[3]. »

Les éléments du cadre spatial, que celui-ci soit naturel ou bâti, sont porteurs de symbolique telle que[4] :

  • l'escalier intérieur du château-manoir et l'escalier extérieur : les situations dans l'échelle sociale ;
  • la Belladone, plante toxique : les dangers de la manipulation dont est victime Leo ;
  • le bureau du maître de maison, également fumoir : l'exclusion de la femme et l'exclusion des étrangers à la caste ;
  • le lac : le nivellement momentané des différences de classes mais la séparation par sexe/genre et le cloisonnement des jeunes femmes[5] par leur vêtements ;
  • le terrain de cricket : la maîtrise par les dominants d'un espace ouvert où le fermier est défié ; l'admission temporaire au sein du groupe social supérieur.

Ce soin apporté par Losey aux décors et objets filmés se retrouve dans d'autres films du cinéaste tel Monsieur Klein[6].

Autour du film[modifier | modifier le code]

L'un des thèmes musicaux du film, composé par Michel Legrand, a ensuite servi de générique à l'émission télévisée Faites entrer l'accusé sur France 2[7].

Remake[modifier | modifier le code]

Un téléfilm anglais réalisé par Pete Travis est sorti en 2015 : The Go-Between (inédit en France)[8]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.cinematheque.fr/film/34690.html
  2. Voir sur senscritique.com.
  3. « The past is a foreign country; they do things differently there. » Dans le script d'Harold Pinter.
  4. Voir sur cineclubdecaen.com.
  5. Justin Kwedi, 2010.
  6. Voir sur iletaitunefoislecinema.com.
  7. Olivia Cohen, « Michel Legrand en 10 chansons méconnues ou potentiellement gênante », France Inter,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Le Messager sur l’Internet Movie Database

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]