The Full Monty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
The Full Monty
Le Grand Jeu

Titre québécois Le Grand Jeu
Titre original The Full Monty
Réalisation Peter Cattaneo
Scénario Simon Beaufoy
Musique Anne Dudley
Acteurs principaux
Sociétés de production Redwave Films
Channel Four Films
Pays de production Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre comédie dramatique
Durée 91 minutes
Sortie 1997

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Full Monty - Le Grand Jeu ou Le Grand Jeu au Québec et au Nouveau-Brunswick (Full Monty) est un film britannique réalisé par Peter Cattaneo et sorti en 1997.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le nord de l'Angleterre, la ville de Sheffield a subi de plein fouet la crise de la métallurgie des années 1980. Gaz est l'une des victimes de la morosité économique. Son horizon se limite aux usines désaffectées et aux friches industrielles. Séparé de sa femme, chômeur, Gaz se débrouille comme il peut pour conserver l'affection de son fils.

Dans ce quotidien plutôt terne, la venue des Chippendales, un groupe de strip-teaseurs, crée l'événement. Le succès phénoménal de ces messieurs inspire à Gaz une idée des plus saugrenues : monter son propre spectacle de déshabillage progressif. Aidé de son corpulent ami Dave, Gaz organise une audition pour recruter les membres de la fine équipe et organiser les premières répétitions dans un hangar.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. The Zodiac - David Lindup
  2. You Sexy Thing - Hot Chocolate
  3. You Can Leave Your Hat On - Tom Jones[2],[3]
  4. Moving On Up - M People
  5. Make Me Smile (Come Up And See Me) - Steve Harley & Cockney Rebel
  6. The Full Monty - Anne Dudley
  7. The Lunchbox Has Landed - Anne Dudley
  8. Land Of A 1000 Dances - Wilson Pickett
  9. Rock And Roll, Part 2 - Gary Glitter
  10. Hot Stuff - Donna Summer
  11. We Are Family - Sister Sledge
  12. Flashdance... What A Feeling '95 - Irene Cara
  13. The Stripper - Joe Orchestra Loss
  14. Je t'aime… moi non plus - Serge Gainsbourg & Jane Birkin

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un très important succès commercial, rapportant environ 257 938 000 $ au box-office mondial pour un budget de 3 500 000 $[4]. En France, il a réalisé 3 546 419 entrées[5].

Il a reçu un accueil critique très favorable, recueillant 95 % de critiques positives, avec une note moyenne de 7,6/10 et sur la base de 44 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[6]. Sur Metacritic, il obtient un score de 75/100 sur la base de 31 critiques collectées[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La scène d'entrainement sportif dirigé par Gerald a été tournée quelques mois après la fin du tournage pour que le film puisse atteindre une durée standard. Si l'on retrouve Dave, Lomper, Horse et Guy, Gaz quant à lui n'apparaît pas et pour cause, Robert Carlyle était indisponible pour jouer la scène.
  • On peut relever deux détails incohérents dans le film :
    • L'usine désaffectée, où Gaz et Dave travaillaient jadis, semble bien délabrée. Or, selon les dires de Gerald plus tard au Job Club, cette usine a fermé six mois auparavant. Par conséquent, elle est censée être en meilleur état.
    • Lorsqu'il vole un exemplaire de la VHS du film Flashdance au supermarché, Dave se met à courir au moment d'atteindre la sortie, l'alarme sonnant, puis est aperçu par un employé rangeant des caddies. Plus tard, Dave est engagé dans ce même magasin comme vigile. Or il aurait été peu probable qu'il puisse être embauché puisque le même employé l'aurait reconnu comme étant le voleur.
  • On relève également quelques faux raccords[8] :
    • Lorsque Gaz se jette sur Gerald après que celui-ci l'a provoqué, il jette une chaise à sa gauche. Sur le plan large qui suit, cette même chaise n'apparaît plus.
    • Au moment où Alan discute avec Gaz tout en déchargeant ses caisses de bières, il affirme à ce dernier que s'il ne donne pas son spectacle, il se retrouvera avec toute sa cargaison un vendredi soir. Or sur les affiches que Gaz et ses camarades collent sur les murs, le spectacle est annoncé non pas le vendredi mais le samedi.
    • Lorsque Dave marche à travers les rayons du supermarché pour surveiller, il passe derrière un couple. Plus tard, au moment où Gaz revient le voir, Dave repasse derrière ce même couple.
    • Lorsque les protagonistes donnent leurs noms à l'agent d'accueil du commissariat, l'horloge en arrière plan indique 11h42. Plus tard, lorsqu'ils regardent l'enregistrement du spectacle-test dans l'usine désaffectée, l'heure de la caméra de surveillance (au moment de l'enregistrement) indique 12h27.
    • Au moment où Gaz et ses camarades jettent leurs chemises à la foule, on peut apercevoir Horse répéter le geste deux plans plus tard.
  • Dans La Débauche, bande dessinée de Jacques Tardi et Daniel Pennac, Lili et Justin vont voir ce film au cinéma. Lili commente en disant qu'elle le trouve « contemporain ».

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le film a connu deux adaptations scéniques : une pièce de théâtre intitulée Ladies Night (en), écrite par Anthony Mac Carten, Stephen Sinclair et Jacques Collard, et une comédie musicale, montée pour la première fois à Broadway en 2000.

En 2022, il est annoncé que Disney+ diffusera une mini-série faisant suite au film. Simon Beaufoy est annoncé comme créateur, scénariste et producteur. Les retours de Robert Carlyle, Tom Wilkinson et Mark Addy sont confirmés[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]