Une femme fantastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une femme fantastique
Description de cette image, également commentée ci-après
Larraín, Vega, Lelio et Reyes à la Berlinale 2017.

Titre original Una mujer fantástica
Réalisation Sebastián Lelio
Scénario Sebastián Lelio
Gonzalo Maza
Acteurs principaux
Sociétés de production Fabula
Pays d’origine Drapeau du Chili Chili
Genre dramatique
Durée 104 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une femme fantastique (Una mujer fantástica) est un film dramatique chilien écrit et réalisé par Sebastián Lelio et sorti en 2017.

Il est présenté en sélection officielle à la Berlinale 2017 où il remporte l'Ours d'argent du meilleur scénario[1] et le Teddy Award du meilleur film[2]. Il obtient également l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Marina, une jeune serveuse transgenre qui aspire à devenir chanteuse, développe une relation amoureuse avec Orlando, le propriétaire d'une imprimerie de 20 ans plus âgé qu'elle. Tous deux planifient leur avenir ensemble, mais Orlando meurt soudainement. Marina se voit contrainte d'affronter la famille d'Orlando et de se battre afin de prouver qu'elle est une femme forte, honnête et fantastique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

L'actrice transgenre Daniela Vega est d'abord recrutée comme consultante afin de rendre le scénario plus réaliste, et est finalement choisie comme interprète du rôle principal[3],[4].

Musique[modifier | modifier le code]

La musique originale est composée par Matthew Herbert[5].

Des extraits musicaux sont aussi inclus dans le film:

Analyse[modifier | modifier le code]

Le genre du film se place entre mélo et drame, et ne se laisse pas définir plus facilement que son héroïne, dont l'identité est choquante pour plusieurs interlocuteurs. Le réalisateur a pour objectif d'« exercer notre flexibilité spirituelle »[6]. Il s'inscrit dans une dimension poétique et surréaliste courante dans le cinéma chilien[4].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'accueil critique est positif : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,6/5, et des critiques spectateurs à 3,9/5[7].

Frédéric Strauss de Télérama écrit,« Esprit d'Almodóvar, es-tu là ? L'univers du cinéaste espagnol semble sans cesse cité dans ce film tourné à Santiago du Chili. Parce que c'est le portrait d'une femme flamboyante. [...] Avec ce personnage et son étonnante interprète, Daniela Vega, Sebastían Lelio nous entraîne dans un monde singulier et libre, affranchi de références »[8].

Jean-Baptiste Morain des Inrockuptibles écrit « au-delà d’une simple condamnation de la morale bourgeoise traditionnelle, le film (coproduit par Pablo Larraín et Maren Ade) prend un autre virage, bien plus troublant. [...] cette dignité d'un corps, d'une démarche, ses silences, son calme, sont ce qui, avec une bande-son sublime et mystérieuse, font d'Une femme fantastique un film fascinant, qui laisse le spectateur parfois hypnotisé [...] la tension que maintient Lelio tient à des choix de mise en scène très secs. En réalité, ce que ne tolère pas la société, dit le film, c’est de ne pas savoir si Marina est une femme ou un homme. [...] La monstruosité que tous ces personnages lui renvoient sans fard, sans classe, c’est la leur. Et aboutit à un film poignant et parfois hallucinant sur la difficulté à faire son deuil du corps : celui de l’être aimé, celui que l’on avait à la naissance. »[9].

Box-office[modifier | modifier le code]

Débats dans la société chilienne[modifier | modifier le code]

Le film soulève de nombreux débats au Chili[3], encore conservateur sur certains aspects de société. Une loi est en discussion en 2017 pour faciliter le changement de genre à l'état civil[11]. L'actrice principale Daniela Vega soutient cette réforme et le succès international du film a offert un soutien bienvenu aux militants trans[11].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Palmares du festival de Berlin : des ours bien choisis », sur lesinrocks.com, (consulté le 22 juillet 2017).
  2. « Berlin: Sebastian Lelio's 'A Fantastic Woman' Wins Teddy Award for Best Film », sur hollywoodreporter.com, (consulté le 22 juillet 2017).
  3. a et b Alex Vicente, « Au Chili, l’actrice transsexuelle Daniela Vega est devenue « Une femme fantastique » », M le magazine du Monde,‎ (lire en ligne).
  4. a et b Yannick Vely, « Sebastian Lelio nous raconte "Une femme fantastique" », Paris Match,‎ (lire en ligne).
  5. « Berlinale Review: Una Mujer Fantástica {A Fantastic Woman} (2017) » (consulté le 22 juillet 2017)
  6. Frédéric Strauss, « Sebastián Lelio, réalisateur d‘“Une femme fantastique” : “Nous sommes tous trans !” », sur telerama.fr, (consulté le 7 août 2017).
  7. « Une femme fantastique », sur Allociné (consulté le 20 juillet 2017).
  8. Frédéric Strauss, « Une femme fantastique », sur Télérama, (consulté le 22 juillet 2017)
  9. Jean-Baptiste Morain, « “Une femme fantastique”: un film poignant sur l’amour, la liberté et la différence », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 22 juillet 2017)
  10. JP-Boxoffice.com ; page du film Une femme fantastique consulté le 17 septembre 2017.
  11. a et b (en) Charis McGowan, « Oscar-Nominated Film 'A Fantastic Woman' Is Changing Lives in Chile's Trans Community », sur vice.com, (consulté le 7 mars 2018).
  12. (en) « Argentine Drama “Alanis” Takes Best Film Award at the Havana Film Festival », sur havanatimes.org, (consulté le 26 décembre 2017)
  13. (en) « A Fantastic Woman », sur Palm Springs International Film Society (consulté le 13 janvier 2018)
  14. « La réalisatrice Isabel Coixet et "Handia", grands vainqueurs des Goyas », sur RTBF.be, (consulté le 5 février 2018)
  15. (en) « Spirit Awards: 'A Fantastic Woman' Wins Best International Film », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 3 mars 2018)
  16. « Oscars 2018 : « La Forme de l’eau », de Guillermo del Toro, domine la cérémonie », sur lemonde.fr, (consulté le 5 mars 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :