Aéroport de Chalon - Champforgeuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aéroport de Chalon
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Chalon-sur-Saône
Coordonnées 46° 49′ 43″ nord, 4° 49′ 01″ est
Altitude 190 m (623 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
XCD
XCD
Pistes
Direction Longueur Surface
17/35 1 440 m (4 724 ft) revêtue
17L/35R 850 m (2 789 ft) non revêtue
Informations aéronautiques
Code AITA XCD
Code OACI LFLH
Nom cartographique Chalon-sur-Saône
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Edeis
Site web aéroport Consulter


Aéroport de Chalon Champforgeuil (code AITA : XCD • code OACI : LFLH) est un aéroport du département de Saône-et-Loire.

Propriété de la communauté d'agglomération Le Grand Chalon depuis les lois de décentralisation, l'aéroport a été géré jusqu'au 31 juillet 2008 par la Chambre de commerce et d'industrie de Chalon-sur-Saône. La Délégation de Service Public a ensuite été confiée à la société SNC-Lavalin Aéroports, filiale du groupe canadien SNC-Lavalin.

Cet aéroport est ouvert au trafic national commercial, aux avions privés, aux IFR et aux VFR.

En 2009, il a accueilli plus de 15 000 mouvements. En 2016, il voit passer plus de 10 000 mouvements pour 436 passagers[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le terrain initial se trouve le long de la Saône, près de Saint-Jean-des-Vignes. Dès 1921, on propose de trouver un autre terrain d’aviation pour ne plus souffrir des inondations. Quatre lieux sont étudiés : à Sevrey entre la route Paris-Lyon et le chemin de fer P.L.M., entre Sevrey et Saint-Loup, le terrain du Bois de Menuse, et Fragnes.

Le projet d’aménagement du port fluvial oblige le service aéronautique à envisager de quitter la Prairie Sainte-Marie. La Chambre de Commerce est autorisée par l’État en 1932 à créer un terrain au nord de Chalon, à Champforgeuil, qui a son premier hangar, construit par les Ponts-et-Chaussées, l’année de son inauguration, en 1935. Le premier atterrissage sur ce nouveau terrain est effectué par Léglise, Sordet et Goudard. Le 14 juillet 1936 se tient le premier meeting.

Au terme d’une manifestation très réussie, on y présente en vol l’avion de Blériot qui a traversé la Manche en 1909. Ce n’est finalement qu’en 1939 que le terrain privé et loué de la Prairie Sainte-Marie, sujet aux inondations, est définitivement abandonné.

Installations[modifier | modifier le code]

L'aéroport possède une douane, un terminal et est également équipé d'une galerie marchande

Accès[modifier | modifier le code]

L'aéroport est desservi par l'autoroute A6 (sortie no 25, Chalon Nord) et par la N6.

Activités[modifier | modifier le code]

Plusieurs entreprises, clubs et associations sont présents sur la plate-forme:

  • Acro Parachutisme : l'Ecole de chute-libre de l'Est de la France
  • Parachutisme 71 : centre de parachutsime national ouvert aux professionnels comme aux particuliers
  • Procoptère : Spécialiste du travail aérien en hélicoptère
  • Aéroclub de Bourgogne: formation, loisir sur avion de 2 à 4 places
  • Air Chalon Club : formation, loisir sur ULM de 2 à 4 places
  • Centre ULM BOURGOGNE : formation et location d'ULM
  • Aeronautes de l'Aéroclub de Bourgogne : Aérostation, formation, vols de loisir
  • AAA : Association des Amateurs d'Aéronefs
  • ACAAB : Association des Constructeurs Amateurs d'Aéronefs de Bourgogne

L'aéroport accueille également un certain nombre de manifestations, essentiellement durant l'été.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]