Aéroport de Troyes - Barberey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Troyes - Barberey
Troyes en Champagne
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Aube
Ville Troyes
Coordonnées 48° 19′ 18″ nord, 4° 01′ 00″ est
Superficie 250 ha
Altitude 119 m (389 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
QYR
QYR
Pistes
Direction Longueur Surface
17/35 1 649 m (5 410 ft) Revêtue
17/35 900 m (2 953 ft) Non revêtue
05/23 734 m (2 408 ft) Non revêtue
Informations aéronautiques
Code AITA QYR
Code OACI LFQB
Nom cartographique TROYES
Type d'aéroport Civil, ouvert à la CAP
Gestionnaire Edeis
Site web aéroport Consulter

L’aéroport de Troyes - Barberey (code AITA : QYR • code OACI : LFQB), également dénommé commercialement aéroport de Troyes en Champagne, est un aéroport civil, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé sur les communes de Barberey-Saint-Sulpice et de La Chapelle-Saint-Luc à 2 km au nord-ouest de Troyes dans l’Aube (région Champagne-Ardenne, France).

Il est utilisé pour l’aviation d'affaires et pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère et aéromodélisme). Sa gestion est assurée par la Société d'Exploitation de l'Aéroport de Troyes Barberey (S.E.A.T.B.) du groupe SNC-Lavalin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1933 afin de doter l’agglomération de Troyes d’une véritable infrastructure aérienne, l’aéroport de Troyes-Barberey a tout d’abord connu une destinée militaire : entre octobre 1939 et juin 1940 l’aéroport a en effet accueilli les avions du groupe de bombardement I/38 (Amiot 143).
L’aéroport recouvre son usage civil à partir des années 1950. Confié à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Troyes, l’aéroport devient peu à peu la plateforme principale pour l’accueil de l’aviation de loisir et de l’aviation d’affaires de la région.
En 2007, la propriété de l’aéroport est transférée de l’État à l’actuel propriétaire, le Syndicat Mixte Aérodrome de Troyes Barberey.
Depuis 2008, une nouvelle appellation commerciale a été mise en place : « Aéroport de Troyes en Champagne ».

Installations[modifier | modifier le code]

Piste(s)[modifier | modifier le code]

L’aéroport dispose de trois pistes :

  • une piste bitumée orientée sud-nord (17/35) longue de 1 649 mètres et large de 30. Elle est dotée :
    • d’un balisage diurne et nocturne (feux basse et haute intensité commandables par les pilotes (PCL)),
    • d’un indicateur de plan d’approche (PAPI) pour chaque sens d’atterrissage,
    • d’un système d’atterrissage aux instruments (ILS/DME) pour le sens d’atterrissage 17 ;
  • une piste en herbe orientée sud-nord (17/35) longue de 900 mètres et large de 100, réservée aux planeurs ;
  • une piste en herbe orientée est-ouest (05/23) longue de 734 mètres et large de 100, réservée aux aéronefs basés.

Prestations[modifier | modifier le code]

L’aéroport n’est pas contrôlé mais dispose d’un service d’information de vol (AFIS). Les communications s’effectuent sur la fréquence de 123,725 MHz. Il est agréé pour le vol à vue (VFR) de nuit et le vol aux instruments (IFR).

S’y ajoutent :

Activités[modifier | modifier le code]

Transport aérien[modifier | modifier le code]

La compagnie aérienne Danube Wings ouvre une liaison Troyes-Bastia tous les samedis du 30 juin au 25 août 2012, la compagnie quitte l'aéroport après. 850 passagers ont transité en 2012 à l'aéroport de Troyes.

Loisirs et tourisme[modifier | modifier le code]

  • Aéroclub de Troyes
  • Centre de planeurs Troyes Aube
  • Association air campus Troyes
  • Nouvel aéro-club de Romilly

Sociétés implantées[modifier | modifier le code]

  • Star service international
  • Troyes aviation

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de fréquentation de l'aéroport de Troyes[3]
Année Passagers Mouvements commerciaux Mouvements non commerciaux
2018 96 223 12 345
2017 0 504 14 431
2016 1 342 420 16 232
2015 1 500 302 15 016
2014 1 063 385 16 282
2013 1 666 362 14 584
2012 2 012 479 16 352
2011 800 425 14 885
2010 775 402 12 678
2009 1 074 401 15 383
2008 1 082 334 12 614
2007 1 756 298 12 639
2006 1 330 294 20 893
2005 1 107 282 12 553
2004 678 238 10 669
2003 936 273 12 870
2002 1 951 341 12 688
2001 2 105 300 13 338
2000 1 862 396 15 485

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des aérodromes dont la création et la mise en service ont été autorisées, liste no 1 : Aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique (Journal officiel no 0159 du 10 juillet 2012, p. 11268)
  2. N.B. : les informations aéronautiques contenues dans cette section sont citées sans garantie de mises à jour régulières. Seules les informations publiées par le Service de l'information aéronautique (SIA) et/ou le gestionnaire de l’aérodrome peuvent être utilisées pour la navigation aérienne.
  3. « Statistiques annuelles - Aéroport de Troyes - Barberey », sur Union des aéroports français (consulté le 21 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]