Aéroport de Toulouse-Montaudran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Toulouse - Montaudran
L'ancienne piste de l'aéroport en 2012.
L'ancienne piste de l'aéroport en 2012.
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Haute-Garonne
Ville Toulouse
Date d'ouverture 1917
Date de fermeture 2003
Coordonnées 43° 34′ 13″ nord, 1° 28′ 51″ est
Altitude 150 m (492 ft)
Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne
(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
XYT
XYT
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
XYT
XYT
Géolocalisation sur la carte : Toulouse
(Voir situation sur carte : Toulouse)
XYT
XYT
Pistes
Direction Longueur Surface
à renseigner 1 861 m (6 106 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA XYT
Code OACI LFIO
Type d'aéroport Aéroport civil

L’aéroport de Toulouse - Montaudran[1], est un ancien aéroport français qui était situé dans le quartier de Montaudran sur la commune de Toulouse dans la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1917 par Pierre-Georges Latécoère, ce fut l'un des berceaux de l'aviation civile et de l’industrie aéronautique. C'est depuis cette piste que décolla le , le premier avion civil vers Barcelone[2]. Cette année-là seront créées les « Lignes Aériennes Latécoère ». En 1927, il devient le lieu de départ de l'aéropostale avec les pilotes liés à l'aéroport que sont Jean Mermoz, Henri Guillaumet, Paul Vachet ou Antoine de Saint-Exupéry[3]. Les principales lignes Latécoère en partance de Montaudran acheminaient le courrier en direction de l'Afrique et de l'Amérique du Sud[4].

Latécoère, suivi par l'Aéropostale, puis jusqu'aux années 1970 les usines Breguet, l'utilisèrent comme piste d'essais pour les avions à réparer. Et enfin Air France Industries y effectuera la maintenance de ses avions jusqu'au [5], date du dernier envol d'un avion de cet aéroport.

Urbanisation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Rey, Toulouse-Montaudran, de Latécoère à Air France, Toulouse, Loubatières, 2003
  • Georges Baccrabère, Toulouse terre d'envol, Toulouse, Privat, 1966 /Toulouse, Signes du monde, 1993 (2 vol.)
  • Raymond Danel, Les lignes Latécoère (1918-1927), Toulouse, Privat, 1986
  • Raymond Danel, L'Aéropostale (1927-1933), Toulouse, Privat, 1989

Notes et références[modifier | modifier le code]