Aéroport Orléans Loire-Valley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aéroport Orléans Loire-Valley
L'aérogare de l'aéroport Orléans Loire-Valley
L'aérogare de l'aéroport Orléans Loire-Valley
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Denis-de-l'Hôtel
Coordonnées 47° 53′ 53″ nord, 2° 09′ 51″ est
Superficie 65 ha
Altitude 116 m (381 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Aéroport Orléans Loire-Valley
Aéroport Orléans Loire-Valley

Géolocalisation sur la carte : Loiret

(Voir situation sur carte : Loiret)
Aéroport Orléans Loire-Valley
Aéroport Orléans Loire-Valley
Pistes
Direction Longueur Surface
05L/23R 1 600 m (5 249 ft) bitume rainuré
05R/23L 1 060 m (3 478 ft) herbe
Informations aéronautiques
Code AITA OREVoir et modifier les données sur Wikidata
Code OACI LFOZ
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Syndicat mixte pour l'aménagement et l'exploitation de la desserte aérienne de l'ouest du Loiret
Site web aéroport Consulter

L'aéroport Orléans Loire-Valley (anciennement Aéroport du Loiret) est un aéroport français situé à Saint-Denis-de-l'Hôtel dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'aéroport est implanté sur la partie nord du territoire de la commune de Saint-Denis-de-l'Hôtel, dans la région naturelle du Val de Loire, au nord de la Loire et au sud de la forêt d'Orléans.

Il est situé dans la zone des Quatre-Vents, au bout de la rue de l'industrie, à 5,5 km au Nord de Jargeau, 22 km à l'Est d'Orléans, 49 km à l'Ouest de Montargis et 117 km au Sud de Paris.

L'accès par la tangentielle d'Orléans (route nationale 60) s'effectue par la sortie no 13 (ST Denis de L'H ; Jargeau; Fay aux Loges ; AEROPORT), vers la route départementale 921.

Les gares ferroviaires ouvertes aux voyageurs les plus proches et sont celles d'Orléans (19 km), de Saint-Cyr-en-Val - La Source (20 km) et des Aubrais (24 km). Les deux gares les plus proches de l'aéroport, environ 4 km, mais fermées aux voyageurs sont celle de Saint-Denis - Jargeau (ligne d'Orléans à Gien, limitée au fret) et de Fay-aux-Loges (ligne des Aubrais - Orléans à Montargis, déclassée).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les nouveaux aménagements de l'aérodrome sont inaugurés en 1993, elle n'accueillait que des gens d'affaires. [réf. nécessaire]

Le conseil général du Loiret reprend la gestion de l'aérodrome en 2007 par l'intermédiaire du syndicat mixte pour l’aménagement et l’exploitation de la desserte aérienne de l’ouest du Loiret[1].

À la fin de 2011, le nom Aerodrome d'Orléans - Saint-Denis-de-l'Hôtel devient Aéroport d'Orléans - Saint-Denis-de-l'Hôtel' pour sa fréquentation de 1993 à 2011. [réf. nécessaire]

L'intérieur de l'aérogare a été rénové en 2012. Depuis, l'aéroport accueille tout type de public, y compris les visiteurs[1].

Une école de parachutisme de 1 000 m2 est construite la même année[1].

L'agrandissement de 200 mètres de la piste bitume est inaugurée le 02 juin 2018. Elle permet dorénavant d'accueillir des avions jusqu'à 100 places. Le coût des travaux a été de 2 millions d'euros pris en charge par le département du Loiret[2].

L'aéroport s'appelle dorénavant Aéroport Orléans Loire-Valley[3]'[4].

Le Président du syndicat mixte exploitant l'aéroport (SMAEDAOL) précise qu'il est envisagé, avec des modules type "ATR", l'ouverture de lignes régulières dans l'avenir, notamment vers un hub comme Amsterdam ou Londres[3].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

L'aéroport est composée d'une piste en bitume rainuré de 1 600 m de long et 30 mètres de large, à balisage lumineux (HI - PAPI - feux à éclats EN 23 et EN 05) et d'une piste en gazon de 1 060 m.

La surface de l'aérogare est de 150 m2 et celle du hangar pour aéronefs de 8 930 m2.

L'aérogare renovée et inaugurée le 18 octobre 2013, dispose d'un salon VIP, d'une salle réservée aux équipages pour la préparation des vols et d'une salle de repos pour les équipages (équipée internet wifi, TV, bar, sièges inclinables), du wifi public et de deux salles de réunion (de 47 et 96 m2).

L'aéroport est classé en type D (formation aéronautique, sports aériens et tourisme) , est un point de passage frontalier dont le contrôle est assuré par le services des douanes[5], le niveau SSLIA est de niveau 4.

Le parking pour véhicules est de 150 places gratuites dont 3 pour personnes à mobilité réduite.

Logos[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

L'activité de l'aéroport réside essentiellement autour de l'aviation d'affaires et du fret. De plus, l'aviation de tourisme y tient également une part importante avec plus de 21 000 mouvements en 2017.

Des associations pratiquant le parachutisme[6], le modélisme aérien, la voltige et le planeur sont présentes.

Une station météorologique OPALE est installée sur le site.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le nombre de passagers transportés par an a atteint son maximum en 2017 avec plus de 1 600 passagers transportés[7].

Évolution du trafic
Année Passagers
total
Passagers
internationaux
Passagers
nationaux
Mouvements
commerciaux
Mouvements
non commerciaux
2018 1 390 en diminution 315 en augmentation 1 065 en diminution 271 en diminution 28 218 en augmentation
2017 1 665 en augmentation 254 en diminution 1 411 en augmentation 376 en augmentation 27 399 en diminution
2016 956 en diminution 341 en diminution 615 en augmentation 225 en augmentation 28 338 en diminution
2015 1 059 en augmentation 621 en augmentation 438 en augmentation 175 en augmentation 29 278 en diminution
2014 833 en augmentation 451 en augmentation 382 en augmentation 134 en diminution 30 501 en diminution
2013 534 412 122 125 31 440
2012 622 499 123 130 29 534
2011 460 188 272 170 32 220
2010 444 320 124 118 26 884
2009 368 184 184 171 25 650
2008 797 429 368 146 24 810
2007 918 572 346 201 26 174
2006 613 441 172 129 27 713
2005 811 356 455 198 27 649
2004 855 147 708 219 26 163
2003 1 395 201 1 194 354 30 334
2002 1 416 56 1 360 327 29 350
2001 1 528 182 1 346 351 32 270
2000 589 251 338 146 31 872
1999 442 283 159
1998 514 265 249
1997 1 038 390 648

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]