Aéroport de Dijon-Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dijon-Bourgogne
Aéroport de Dijon-Bourgogne
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Ville Ouges, Neuilly-lès-Dijon
Coordonnées 47° 15′ 59″ nord, 5° 05′ 27″ est
Altitude 215 m (705 ft)

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Bourgogne-Franche-Comté)
DIJ
DIJ

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
DIJ
DIJ
Pistes
Direction Longueur Surface
17/35 2 400 m (7 874 ft) bitume
01/19 1 800 m (5 906 ft) bitume
Informations aéronautiques
Code AITA DIJ
Code OACI LFSD
Nom cartographique DIJON
Type d'aéroport civil/militaire
Gestionnaire Edeis
Site web aéroport Consulter

L'aéroport de Dijon-Bourgogne est un aéroport du département de la Côte-d'Or en région Bourgogne-Franche-Comté.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'aéroport se situe sur l'emplacement de l'ancienne base aérienne 102 sur la commune d'Ouges. Anciennement géré par la Chambre de commerce et d'industrie de Côte-d'Or, il est exploité par Edeis, l'allié des territoires, qui avait repris en 2016 les actifs en France de SNC-Lavalin [1]. Après une redéfinition de la stratégie par le syndicat mixte de l'aéroport (SMADL, constitué par le conseil régional et Dijon Métropole) son activité est désormais orientée essentiellement vers l'aviation d'affaire, le transport sanitaire (vols des hélicoptères du SAMU mais aussi les vols en vue de dons d'organes pour toute la région), les sociétés basées et les travaux aériens (sans oublier l'aviation de loisirs). Cette stratégie ne porte ainsi pas d'ombre au transport public de passagers qui, lui, continue de se développer sur l'aéroport de Dole-Jura

Cet aéroport fait partie des 4 aéroports gérés par EDEIS en Bourgogne Franche Comté avec Chalon/Saone, Auxerre et Dole (ce dernier à compter du 01/01/2020).

Activité[modifier | modifier le code]

Aviation D'Affaires (ou "Executive") : L'aéroport est une importante plate forme d'aviation d'affaires, des compagnies "executive" comme Netjets, TAG Aviation, Jetfly Aviation, Aerovision... s'y posent régulièrement. Des personnalités politiques (la plupart des présidents et membres des différents gouvernements y ont atterri), de la musique (Deep Purple, Scorpions, Johnny Hallyday, ou encore David Gilmour pour son concert d'Arc-et-Senans en 2016), mais aussi du cinéma, du business, du monde sportif (tels les equipes de Ligue 1 affrontant le DFCO) ou de la jet-set (comme Dan Blizzerian)... s'y sont posés. La plupart des types d'avions d'affaires ont fréquenté la plateforme, ainsi que des liners en version business (principalement des Boeing B737 et B757 BBJ et Embraer Legacy (ERJ135) et Lineage 1000 (EMB190)).

Vols Loisirs : De nombreux pilotes privés profitent du site. BFC Parachutisme propose des sauts tandem durant la saison propice, généralement assurés depuis un Pilatus PC6, mais pour la saison 2018 c'est un PAC P-750 XSTOL (F-HMIE) qui assure cette prestation.

Vols Réguliers : Eastern Airways volait vers Bordeaux, Toulouse et Nantes jusqu'en juin 2014[2]. Les compagnies Dan Air London, Air France, Buzz, ont assuré une activité régulière à Longvic. Les compagnies Luxair, Brussels Airlines ou encore Iberia Air Nostrum ont également ouvert des vols réguliers saisonniers pour des destinations de villégiature. Depuis le départ d'Eastern, aucune compagnie ne dessert régulièrement l'aéroport.

Vols Charters : Différents opérateurs proposent des vols charters touristiques à destination de la Corse, de l'Espagne, de l'Italie, du Maghreb, du Moyen-Orient et de l'Afrique. Toutefois, cette activité est pour l'instant arrêtée, le site de Dole-Tavaux ayant récupéré ces trafics.

Quelques compagnies ayant opéré des charters depuis l'aéroport (liste non exhaustive) : Tunisair, Sevenair, Royal Air Maroc, S7, Eurofly, Smart Wings, ASL Airlines, Air Méditerranée, First Choices Airways, Air Malta, Axis, Thomas Cook Airlines, Astra Airlines, Aigle Azur, British Airways...

Aviation Militaire : malgré la fermeture de la BA 102, des avions militaires français et étrangers se posent parfois. Il s'agit principalement d'appareils de transports, venant pour de l'entrainnement ou en "stop fuel". Les forces aériennes marocaines viennent parfois amener en Casa 235 ou Hercules C130 les appareils de la patrouille Marche Verte pour leur checks chez une société basée sur le petit aérodrome voisin de Darois, que les avions légers de la formation rejoignent ensuite en quelques minutes de vol de l’aéroport. Des Boeing KC135 de l'Armée de l'air ou plus rarement des Airbus A310 de la Luftwaffe viennent parfois effectuer des "touch and go" d’entrainement sur le site.

Événements notables et manifestations publiques[modifier | modifier le code]

Le 15 avril 1959, la Caravelle "Lorraine" d'Air France se pose en provenance de Paris Orly à l'issue d'un vol de 46 minutes effectué en vol plané.

En 1987, l'avion de ligne supersonique Concorde y atterrit lors d'un vol spécial.

En juillet 2017 l'aéroport accueille[réf. nécessaire] le meeting de France[Quoi ?]. Ce meeting a également eu lieu en 2019.

Il faut aussi mentionner les Meetings nationaux de l'air organisés sur la Base aérienne 102 Dijon-Longvic voisine.

Au delà de ces évènements, EDEIS, l'allié des territoires, a à cœur de faire du site un lieu de vie... Ainsi ces 3 dernières années, l'aéroport a accueilli le Vélotour, un festival de cerf-volant, des concerts de musique électronique, des essais automobiles médiatisés (Direct 8, Porsche...) ou non, des courses de vélo à pignon fixe de renommée mondiale, des courses à pied au profit du téléthon...

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Deux pistes, l'une de 2 400 m, l'autre de 1 800 m.

Aides à l'atterrissage : GNSS - VOR

Balisage lumineux : HI/BI - PAPI - Rampe d'approche - Feux à éclats

Statistiques[modifier | modifier le code]

Évolution du trafic[3] (Source : Site des aéroports français Statistiques annuelles de trafic aérien)
Année
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Nombre total de passagers
(tous vols confondus)
21 428 27 888 25 748 25 074 20 589 46 449 26 479 12 451 10 437 11 728 14 112 14 610 13 232 18 678 46 145 40 552 25 551 7 715 2 025 0 0

Perspectives[modifier | modifier le code]

Le développement de l'activité aéroportuaire à Dijon-Bourgogne a été sujet à débats[4]. La localisation à proximité immédiate de l'agglomération dijonnaise n'est pas favorable à une augmentation des mouvements. Par ailleurs, la concurrence de l'aéroport de Dole-Jura, situé à 50 km et objet lui-même d'un plan de développement ambitieux (mais remis en question) est susceptible de gêner les projets s'ils ne sont pas coordonnés. Enfin, le réseau TGV est capable de rabattre efficacement les passagers internationaux vers les aéroports de Paris, Lyon ou Bâle-Mulhouse.

Désormais l'aéroport va continuer à se développer sur les aviations d'affaires, sanitaires, et de loisirs, domaines dans lesquels les résultats sont plus qu'encourageants (croissance à deux chiffres chaque année depuis 2015)...le site sert aussi de pole mécanique, avec en plus de l'aviation des sociétés dans l'automobile sportive (preparation auto, covering...). Enfin c'est aussi une sorte de zone artisanale avec l'installation d'ateliers artistiques, d'un studio de shooting photo et vidéo, une base de food-truck et d'autres activitées diverses et variées.... Au total près de 60 sociétés sont implantées sur le site, une dizaine d'association et quelques privés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]