Thomas Davy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davy.
Thomas Davy
Image illustrative de l'article Thomas Davy
Thomas Davy lors du Critérium de Lèves
Informations
Nom Davy
Prénom Thomas
Date de naissance 1er mai 1968 (46 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe amateur
1991 US Montauban
Équipe professionnelle
1992-1994
1995-1996
1997
Castorama
Banesto
La Française des Jeux

Thomas Davy, né le 1er mai 1968 à Paris, est un coureur cycliste français des années 1990. Professionnel de 1992 à 1997, il a notamment remporté le Tour de l'Avenir en 1993.

Biographie[modifier | modifier le code]

Champion de France amateur en 1991, Thomas Davy commence sa carrière professionnelle en 1992 au sein de l'équipe Castorama. Il remporte le Tour de l'Avenir en 1993. L'année suivante, il participe à son premier Tour de France qu'il termine à la 21e place. Il est recruté en 1995 par l'équipe espagnole Banesto. Il épaule Miguel Indurain lors de sa cinquième et dernière victoire sur le Tour de France. En avril 1996, il fait l'objet d'un contrôle antidopage positif qui lui vaut une suspension de 3 semaines[1]. Il effectue une dernière saison au sein de l'équipe La Française des Jeux.

En 2000, il témoigne lors du procès de l'affaire Festina. Il y décrit une organisation du dopage sous contrôle médical au sein de l'équipe Banesto du temps de Miguel Indurain. Il désigne également le soigneur belge Jeff d'Hondt comme son fournisseur d'EPO durant sa saison chez La Française des Jeux[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « THOMAS DAVY AUSSI », sur humanite.fr,‎ 26 juin 1996 (consulté le 12 juillet 2009)
  2. « Procès Festina: Le grand déballage », sur ladepeche.fr,‎ 27 octobre 2000 (consulté le 12 juillet 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]