Djamolidine Abdoujaparov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Djamolidine Abdoujaparov
Image illustrative de l'article Djamolidine Abdoujaparov
Djamolidine Abdoujaparov au Tour de France 1993
Informations
Nom Abdoujaparov
Prénom Djamolidine
Surnom L'express ouzbek, l'express de Tachkent, Tashkent Terminator, Abdu[1]
Date de naissance 28 février 1964 (50 ans)
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique (jusqu'en 1991) puis Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan
Spécialité Sprinteur
Équipe professionnelle
1990
1991-1992
1993
1994
1995
1996
1997
Alfa Lum
Carrera
Lampre
Polti
Novell
Refin
Lotto
Principales victoires
1 championnat

MaillotURSS.png Champion d'URSS sur route 1987
6 classements annexes dans les grands tours
Classement par points
Jersey green.svg Tour de France 1991, 1993 et 1994
Jersey violet.svg Tour d'Italie 1994
Jersey blue.svg Tour d'Espagne 1992
Classement Intergiro
Jersey blue.svg Tour d'Italie 1994
17 étapes dans les grands tours
Tour d'Espagne (7 étapes)
Tour de France (9 étapes)
Tour d'Italie (1 étape)
1 classique

Gand-Wevelgem 1991

Djamolidine Abdoujaparov, parfois écrit Dzhamolidine Abduzhaparov[2] (en cyrillique Джамолидин Абдужапаров), est un coureur cycliste soviétique (jusqu'en 1991) puis ouzbek, né le 28 février 1964 à Tachkent en Ouzbékistan (alors intégré à l'URSS). Comme coureur cycliste soviétique, chez les « amateurs », il est sélectionné plusieurs années dans l'équipe de l'URSS. Il commence sa carrière professionnelle en Europe occidentale en 1990 et la termine en 1997.

Surnommé l'« Express de Tachkent », il fut un redoutable sprinter, en remportant notamment 7 victoires dans le Tour d'Espagne, 1 dans le Tour d'Italie et 9 dans le Tour de France (dont une en échappé). Il fut vainqueur du classement par points de la Vuelta en 1992, du Giro en 1994 et du Tour en 1991, 1993 et 1994. Sprinter agressif et spectaculaire, il s'était attiré plusieurs ennemis dans le peloton et fut impliqué dans de nombreuses chutes, la plus célèbre restant celle de 1991 sur les Champs-Élysées lors de la dernière étape du Tour de France.

Il est exclu du Tour de France 1997 pour un contrôle positif. Licencié par son équipe, il décide d'arrêter sa carrière sportive cette année-là.

Durant sa carrière, il mesurait 1,72 m pour 72 kg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passé professionnel en 1990 à la suite de la chute du mur de Berlin avec l'équipe Alfa Lum, il rejoint l'équipe Carrera en 1991, avec laquelle il remporte deux étapes du Tour de France 1991 et quatre du Tour d'Espagne 1992, ainsi que Gand-Wevelgem et le Tour du Piémont notamment.

Au cours des années suivantes, il rejoint successivement Lampre en 1993, Polti en 1994, puis Novell en 1995. Il est recruté pour devenir le leader de la nouvelle équipe néerlandaise et fait des étapes et du maillot vert du Tour de France son objectif[1]. En 1996, il intègre l'équipe cycliste Ceramiche Refin et l'année suivante l'équipe cycliste Lotto.

En 2011, il est conseiller technique de l'équipe Astana durant le Tour d'Espagne. En 2013, il devient membre du comité d'organisation du Tour d'Italie.

Style[modifier | modifier le code]

Abdoujaparov avait la réputation d'être un sprinteur dangereux, ce qui lui valut des inimitiés et de nombreuses chutes. Il déclare à ce sujet : « Si vous voulez gagner, vous devez prendre tous les risques. »[1]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Par année[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Par course[modifier | modifier le code]

Courses d'un jour[modifier | modifier le code]

Courses à étapes[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

8 participations[6].

  • 1990 : 145e du classement général.
  • 1991 : 85e du classement général, Jersey green.svg vainqueur du classement par points et vainqueur des 1re et 4e étapes.
  • 1992 : Hors-délai lors de la 13e étape.
  • 1993 : 76e du classement général, Jersey green.svg vainqueur du classement par points et vainqueur des 3e, 18e et 20e étapes.
  • 1994 : 57e du classement général, Jersey green.svg vainqueur du classement par points et vainqueur des 1re et 20e étapes.
  • 1995 : 56e du classement général et vainqueur de la 20e étape.
  • 1996 : 78e du classement général et vainqueur de la 14e étape.
  • 1997 : Mis hors-course au soir de la 6e étape[7].

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

4 participations.

  • 1990 : Abandon lors de la 14e étape.
  • 1992 : 105e du classement général, Jersey blue.svg vainqueur du classement par points et vainqueur des 2ea, 4e, 11e et 21e étapes.
  • 1993 : 63e du classement général et vainqueur des 8e, 11e et 19e étapes.
  • 1995 : Abandon lors de la 9e étape.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

5 participations.

  • 1990 : 132e du classement général.
  • 1991 : 116e du classement général.
  • 1992 : Non partant au matin de la 13e étape.
  • 1994 : 44e du classement général, Jersey violet.svg vainqueur du classement par points, Jersey blue.svg vainqueur du classement de l'Intergiro et vainqueur de la 10e étape.
  • 1996 : Non partant au matin de la 20e étape.

Places d'honneur[modifier | modifier le code]

Classement UCI[modifier | modifier le code]

  • 1991 : 27e
  • 1992 : 34e
  • 1993 : 23e
  • 1994 : 10e
  • 1995 : 38e
  • 1996 : 107e
  • 1997 : 165e
  • 1998 : 206e

Dopage[modifier | modifier le code]

Il fut contrôlé positif en 1989 et surtout à 6 reprises en 1997 (Trois jours de la Panne, Grand Prix Rennes, Côte picarde, 4 jours de Dunkerque, Dauphiné Libéré et évincé du Tour de France après son contrôle positif lors de la seconde étape à Vire).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « 6 February 1995, Amsterdam »,‎ 6 février 1995
  2. Il apparaît sous ce nom dans l'équipe soviétique amateur, notamment dans le Tour de l'Avenir 1985, où il gagne une étape.
  3. « Guide historique du Tour de l'Avenir, p. 164 », sur www.letour.fr (consulté le 17 août 2010)
  4. (de) « Le Tour de Basse-Saxe 1986 », sur www.cycling4fans.com (consulté le 19 août 2010)
  5. [PDF] « Le rapport officiel des JO 1988 (volume 2), cf p.154 », sur www.la84foundation.org (consulté le 18 août 2010)
  6. « Les différents classements d'Abdoujaparov dans le Tour de France », sur www.letour.fr (consulté le 18 août 2010)
  7. «Abdou», l'aigle ouzbek pigeonné. C'est une figure du Tour qui est exclue. Un soigneur de sa formation a été licencié., sur www.liberation.fr (consulté le 18 août 2010)
  8. (de) « Tous les maillots distinctifs de la Course de la Paix », sur www.fred-moellendorf.de (consulté le 19 août 2010)
  9. (de) « Tous les podiums du classement par équipes de la Course de la Paix », sur www.fred-moellendorf.de (consulté le 23 août 2010)
  10. [PDF] « Le rapport officiel des JO 1996 (volume 3), cf p.192 », sur www.la84foundation.org (consulté le 18 août 2010)