Oliverio Rincón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rincón.
Rincón Quintana est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Rincón ; le second, maternel, souvent omis, est Quintana.
Oliverio Rincón Quintana
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Rincón Quintana
Prénom Oliverio
Date de naissance 2 avril 1968 (46 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe amateur
1989-1990 Castalia
Équipe professionnelle
1991-1992
1993
1994-1996
1998
Kelme
Amaya-Razesa
Once
Vitalicio Seguros
Équipe dirigée
2012- Colombia-Coldeportes
Principales victoires
1 courses par étapes
Tour de Colombie 1989
1 semi-classique
Classique des Alpes 1994
4 étapes dans les grands tours
Tour de France (1 étape)
Tour d'Espagne (2 étapes)
Tour d'Italie (1 étape)

Oliverio Rincón Quintana est un ancien coureur cycliste professionnel colombien, né le 2 avril 1968 à Duitama (département de Boyacá). Il est aujourd'hui directeur sportif adjoint de l'équipe Colombia

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Oliviero Rincón obtient ses meilleurs résultats durant l'année 1993. Il termine quatrième du Tour d'Espagne, en remportant l'étape des Lacs de Covadonga. Il achève le Critérium du Dauphiné libéré à la deuxième place, en gagnant aussi une étape de montagne. Et, enfin, il s'adjuge la quinzième étape du Tour de France, arrivant en Andorre. À Paris, il termine l'épreuve seizième du classement général et deuxième au classement du meilleur jeune, derrière son coéquipier de l'équipe Amaya Seguros, Antonio Martín Velasco.

En 2000, Rincón est enlevé deux fois, en à peine deux mois. En janvier, il est séquestré par l'ELN, pendant un peu plus d'une semaine. Fin mars, ce sont les guerrilleros des FARC qui le capturent avec sa famille. Le lendemain matin, son épouse et ses enfants sont relâchés en bonne santé, lui le sera, quelques heures après, ses ravisseurs lui assurant s'être trompés de personne. Selon lui, ils n'auraient exigé aucune rançon pour le libérer[1].

Il est engagé par la structure Colombia-Coldeportes pour être un des directeurs sportifs adjoints de l'équipe continentale professionnelle, pour la saison 2012. Pour des raisons administratives, liées à son immigration en Italie, il ne rejoint la péninsule italienne qu'aux premiers jours de mars. La semaine internationale Coppi et Bartali est sa première course, en tant que directeur sportif adjoint, au volant de la voiture assistante[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations.

  • 1993 : 16e du classement général et victoire dans la 15e étape.
  • 1994 : abandon lors de la 16e étape.
  • 1998 : hors-délai lors de la 8e étape.

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

6 participations.

  • 1991 : 10e du classement général.
  • 1992 : abandon lors de la 16e étape.
  • 1993 : 4e du classement général et victoire dans la 16e étape.
  • 1994 : 5e du classement général.
  • 1995 : 62e du classement général.
  • 1996 : 49e du classement général et victoire dans la 17e étape.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation.

  • 1995 : 5e du classement général et victoire dans la 14e étape.

Résultats sur les championnats[modifier | modifier le code]

Championnats du monde professionnels[modifier | modifier le code]

Course en ligne[modifier | modifier le code]

3 participations.

  • 1992 : 39e au classement final.
  • 1993 : Abandon.
  • 1995 : 8e au classement final.

Championnats du monde amateurs[modifier | modifier le code]

1 participation.

  • 1989 : 10e au classement final[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « El ex ciclista Oliverio Rincón, liberado ileso por sus captores », sur elpais.com,‎ 1er avril 2000 (consulté le 11 avril 2012)
  2. (es) « Oliverio Rincón comienza “la aventura” como director del Colombia-Coldeportes », sur www.biciciclismo.com,‎ 20 mars 2012 (consulté le 11 avril 2012)
  3. (es) « Le Tour de Colombie 1989 », sur members.fortunecity.es (consulté le 2 mars 2011)
  4. (nl) « Le championnat du monde amateur 1989 », sur www.cyclebase.nl (consulté le 31 janvier 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]