Nando de Colo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nando de Colo Portail du basket-ball
File Nando de Colo (cropped).jpg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 23 juin 1987 (27 ans)
Sainte-Catherine (Pas-de-Calais)
Taille 1,95 m (6 5)
Poids 85.0 kg (187 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau de la Russie CSKA Moscou
Poste Arrière, Meneur
Carrière universitaire ou amateur
2000-2002
2002-2006
USA Lievin
Cholet Basket
Draft NBA
Année 2009
Position 53e
Franchise Spurs de San Antonio
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2012
2013-2014
2014
2014-2015
Cholet Basket
Cholet Basket
Cholet Basket
Valencia BC
Valencia BC
Valencia BC
Spurs de San Antonio
Toros d'Austin
Spurs de San Antonio
Raptors de Toronto
CSKA Moscou
07,8
14,9
14,7
13,2
10,4
15,4
03,8
14,0
04,0
03,1
-
Sélection en équipe nationale **
2008- Drapeau : France France (85 sél.) 790

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Nando de Colo, né le 23 juin 1987 à Sainte-Catherine, est un joueur de basket-ball international français. Nando de Colo évolue au poste d'arrière dans l'équipe du CSKA Moscou.

Il fait ses débuts en professionnel avec le club de Cholet Basket avec lequel il remporte son premier titre lors de la Semaine des As 2008, compétition dont il est également nommé MVP. Il remporte cette même saison le titre de MVP français de la saison de Pro A. Choisi en 53e position par les Spurs de San Antonio lors de la draft NBA 2009, il rejoint toutefois la Liga ACB (championnat d'Espagne) pour évoluer avec le club de Valencia Basket Club. Il remporte son premier titre européen avec l'ULEB Eurocup 2010. Dans son nouveau club, il évolue au poste de meneur. En équipe de France depuis 2008, il est médaillé d'argent lors du championnat d'Europe 2011 en Lituanie. En juillet 2012, de Colo rejoint les Spurs de San Antonio en NBA. En septembre 2013, il remporte le championnat d'Europe 2013 avec l'équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et Cholet (2002-2009)[modifier | modifier le code]

De Colo commence le basket-ball jeune, il évolue d'abord dans les clubs de sa région (Arras, Lens et Liévin) avant de rejoindre le centre de formation de Cholet à l'âge de 15 ans. C'est le Turc Erman Kunter, qui succède à Ruddy Nelhomme au poste d'entraîneur[1], qui l'introduit dans l'équipe première, d'abord comme stagiaire puis en signant son premier contrat professionnel. Il dispute finalement 28 rencontres lors de la saison régulière 2006-2007 avec un temps de jeu de 24 minutes, temps dont il profite pour apporter 8,04 points, 2,64 rebonds et 2,07 passes. En juillet, il confirme sa progression au sein de l'équipe de France de basket-ball des 20 ans et moins. La France termine à la neuvième place du championnat d'Europe et il est le meilleur marqueur français avec 17,9 points, statistique à laquelle il ajoute 4,0 rebonds et 3,4 passes[2].

Lors de la saison 2007-2008, Kunter confie la base arrière de son équipe, le poste de meneur et celui de second arrière, à deux jeunes français, Steed Tchicamboud et Nando de Colo. Celui-ci obtient dans un premier temps le titre de MVP du All-Star Game 2007 de Pro A[3]. En février, ses statistiques lors de la Semaine des As 2008, 18 points en quart, 22 en demi-finale face à l'ASVEL Lyon-Villeurbanne et surtout 17 points, 12 rebonds et 6 passes en finale face à Vichy, lui valent d'obtenir le titre de MVP de la compétition remportée par Cholet sur le score de 67 à 40[4]. En mars 2008, il participe au All-Star Game de l'Eurocoupe, marquant 24 points et réalisant 5 rebonds, 3 passes décisives et une interception en 30 minutes[5]. Avec des statistiques de 15,09 points, 3,2 rebonds et 3,66 passes de moyenne par rencontre pour 29 minutes de temps de jeu, il est élu, le 17 mai, MVP français de la saison de Pro A ainsi que « joueur ayant le plus progressé »[3]. Durant les deux matchs de playoffs opposant Cholet à Le Mans, ses statistiques dont de 12,5 points, 3,5 rebonds et 2 passes. Cholet s'incline finalement 62 à 82 puis 65 à 74. Durant cette même saison, Cholet dispute une deuxième finale, celle de la coupe de France. Lors de celle-ci, l'ASVEL l'emporte sur le score de 86 à 76 dans une rencontre où de Colo marque 23 points mais sort à une minute du terme après deux dernières fautes sur Laurent Foirest[6].

Nando de Colo s'est inscrit pour la draft NBA 2008 mais retire son nom à une semaine de la draft de manière à conserver ses chances pour celle de 2009[7].

Le nouveau sélectionneur de l'équipe de France, Michel Gomez, qui était déjà le sélectionneur de l'équipe des moins de 20 ans l'année précédente, le choisit pour la campagne de qualification pour le championnat d'Europe 2009. Cette préparation débute en l'absence des joueurs de NBA[8]. De Colo connaît sa première sélection sous le maillot bleu le 31 juillet 2008 à Bormio en Italie, face à Israël, rencontre où il inscrit 7 points en 24 minutes lors d'une défaite 67 à 84. Sa première campagne avec les Bleus est une réussite sur le plan personnel, même si la France ne se qualifie pas directement pour le Championnat d'Europe de basket-ball 2009. Sur les quinze rencontres qu'il dispute, il termine à six reprises meilleur marqueur des Bleus, avec en particulier sa dixième sélection, contre la Belgique, où il marque 28 points à 9/9 au tir (4/4 à 3 points) en 27 minutes.

Durant ce même été, il annonce avoir été contacté par le MBK Dynamo Moscou qui proposerait 500 000 euros pour racheter les deux ans de contrat qu'il doit encore à son club[9]. Finalement, le président de Cholet, qui réclame 1 million d'euros, le convainc de rester une dernière saison dans le club des Mauges.

La saison suivante est plus difficile. Il est devenu la cible des défenses adverses. Il connait également une interruption de trois semaines en raison d'une fracture du nez lors d'un quart de finale d'EuroChallenge face au BK Kiev. Il fait son retour à l'occasion du Final Four de cette même compétition disputé à Bologne. Après avoir éliminé le club russe de BC Triumph 81 à 78, Cholet rencontre la Virtus Bologne. Lors de cette rencontre, finalement remportée 77 à 75, Nando de Colo inscrit 24 points, capte 4 rebonds et réalise en fin de rencontre deux interceptions qui permettent à son équipe de se rapprocher des Italiens[10]. De Colo manque toutefois le dernier panier (pour une possible prolongation)[11].

Peu avant la draft NBA 2009, il signe un contrat de deux ans avec le club espagnol de Valencia Basket Club, pour évoluer en Liga ACB. Ce contrat est toutefois assorti d'une clause libératoire pour la NBA[12]. Il est ensuite choisi en 53e position par les Spurs de San Antonio lors de la draft NBA 2009[13]. Ne pouvant pas accéder à un contrat garanti en raison de sa position en deuxième tour, il décide de poursuivre sa carrière en Europe, les Spurs désirant également qu'il acquière davantage d'expérience. L'encadrement de l'équipe de France craint alors que Nando de Colo soit absent pour l'été 2009 pour participer à des ligues d'étés avec les Spurs, mais de Colo confirme sa présence avec les Bleus[14].

Sa deuxième campagne avec les Bleus commence lors des repêchages pour le championnat d'Europe de basket-ball 2009. De Colo confirme alors son rôle de sixième homme de l'équipe. Il inscrit notamment le panier de la victoire qui permet à la France de battre la Hongrie en préparation au Stade Pierre-de-Coubertin. En phase de poule contre l'Italie et la Finlande, il tourne à 9,0 points par match à 54 % au tir (50 % à 3 points), 1,5 rebonds, 1,5 passes, 8,8 à l'évaluation. Il finit notamment meilleur marqueur français lors du dernier match perdu par les Français face à la Finlande avec 18 points. La France obtient sa qualification en éliminant la Belgique lors du tour de barrage entre les deux équipes. Lors du championnat d'Europe, la France termine les deux premiers tours invaincue, avec une victoire lors de la dernière rencontre du second tour face aux Grecs sur un dernier panier de de Colo[15]. Toutefois, cette victoire contraint les Français à affronter les Espagnols en quart de finale, ceux-ci ayant connu un début de compétition difficile avec l'absence sur blessure de Pau Gasol. L'Espagne l'emporte 86 à 66 et remporte plus tard le titre européen. Les Français remportent ensuite leurs deux derniers matchs pour finir à la cinquième place. De Colo termine la compétition avec 7,3 points, 1,9 rebonds et 1,2 passes en 16,3 minutes. Sa meilleure performance est de 15 points lors du dernier match face à la Croatie[16].

Valence (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Son nouvel entraîneur Neven Spahija décide de faire jouer de Colo sur le poste de meneur. Il prend rapidement ses marques sur ce nouveau poste et devient un titulaire indiscutable du club. En février, il obtient le titre de MVP de la 21e journée de Liga ACB. Lors de cette rencontre, une victoire 87 à 67 face à Grenada, il réussit 29 points à 11 sur 14 aux tirs, 3 sur 4 à trois-points, 4 sur 4 aux lancers-francs, 3 rebonds, 5 passes décisives et 3 interceptions en 29 minutes pour une évaluation de 37[17],[18].

Il réalise également une excellente saison sur la scène européenne. Il est ainsi nommé meilleur meneur de l'ULEB Eurocup, compétition qu'il remporte avec son club malgré une blessure peu avant le Final Four de Vitoria[19]. Lors de la finale victorieuse face à l'ALBA Berlin sur le score de 67 à 44, il inscrit 7 points en 25 minutes, avec également 5 rebonds et 2 passes[20]. Le club de Valence termine finalement à la quatrième place de la phase régulière de la Liga ACB. En quart de finale, le club s'incline en deux manches face à l'Unicaja Málaga, 82 à 83 à Valence puis 76 à 85 à Málaga. Lors de ces rencontres, de Colo réussit 11 points, 1 rebond et 1 passe en 29,2 minutes[21] puis 2 points, 2 rebonds et 1 passe en 10,2 minutes[22]. Pour sa première saison dans la ligue espagnole, Nando de Colo est classé à la quatrième place d'un classement des meneurs, derrière Ricky Rubio, Sergio Llull et Pablo Prigioni. Ce classement est déterminé par les votes des entraîneurs, joueurs et fans[23].

vue depuis les gradins de Nando de Colo se préparant à tirer un lancer franc.
Nando de Colo se prépare à tirer un lancer franc lors du World Basketball Festival 2010, le 15 août à New York.

Le profil de Nando de Colo, capable d'évoluer sur les deux postes de la base arrière, meneur et arrière, est particulièrement intéressant pour Vincent Collet, le sélectionneur français, lors de la campagne 2010 de l'équipe de France. En effet, l'équipe est privée de Tony Parker qui a décidé de faire une pause avec les Bleus après de nombreux étés passés en sélection. Le sélectionneur doit également faire face aux forfaits de Rodrigue Beaubois et d'Antoine Diot qui devaient occuper le poste de meneur. Le début de la préparation voit les Français subir trois défaites sur le continent américain, dont l'une dans la cadre prestigieux du Madison Square Garden face à la sélection américaine. Lors du championnat du monde disputé en Turquie, Nando de Colo se voit octroyer un temps de jeu moyen de 22 minutes 5, temps qu'il utilise pour marquer 8,8 points, capter 1,8 rebond, délivrer 2,2 passes et réaliser 0,8 interception[24]. Lors du huitième de finale opposant la France au pays hôte, la Turquie, match perdu sur le score de 95 à 77, il inscrit 15 points, attrape 3 rebonds, réussit 1 passe mais concède 4 pertes de balle en 24 minutes.

Pour sa deuxième saison avec le club de Valence, Nando de Colo découvre l'Euroligue. Il dispute au total 19 rencontres dans cette compétition, pour des moyennes de 10,1 points, 2,6 rebonds et 1,6 passe en 21 minutes 27. Sa meilleure performance en termes de points a lieu face au Žalgiris Kaunas (17 points). Il réalise sa meilleure performance en termes d'évaluation lors du quatrième match de la série de quart de finale face au Real Madrid : 12 points, 4 rebonds, 5 passes et 2 interceptions[25]. Valence termine sa saison européenne lors de cette série en s'inclinant lors de la cinquième et ultime manche sur le score de 66 à 58. C'est également le Real qui élimine Valence en demi-finale de la Coupe du Roi, match où de Colo inscrit 9 points, capte 2 rebonds et délivre 1 passe en 21 minutes 30[26]. En championnat, Valence termine au troisième rang de la saison régulière mais s'incline ensuite au premier tour des play-offs face à Bilbao sur le score de deux à zéro. Les statistiques de Nando de Colo sur la phase régulière sont de 10,7 points, 2,46 rebonds et 2,16 passes en 20 minutes 16[27].

Nando de Colo fait partie de la sélection de Vincent Collet pour la campagne 2011 de l'équipe de France qui joue le championnat d'Europe en Lituanie. Lors des matchs du premier tour de la compétition, de Colo semble en retrait offensivement dans un rôle de sixième homme en remplacement de Mickaël Gelabale, Nicolas Batum ou Tony Parker. Il profite de l'absence de Gelabale sur blessure lors du match contre la Lituanie pour mettre à profit son talent offensif pour terminer meilleur marqueur de la rencontre avec 21 points. Il ajoute également 4 rebonds et 5 interceptions[28]. Il réédite une performance de haut niveau en quart de finale face à la Grèce (16 points). Il est finalement médaillé d'argent après la finale perdue face à l'Espagne (98-85). De Colo termine la compétition avec 6,5 points, 2,1 rebonds et 0,9 passes, 1,1 interceptions en 18 minutes 2 de moyenne (11 matchs).

Nando de Colo confirme son statut lors de sa troisième saison en Liga Endesa, nouveau nom officiel de la Liga ACB. Il est désigné meilleur joueur de la sixième journée avec des statistiques de 28 points, trois sur trois à trois points, cinq sur huit à deux points et neuf sur dix aux lancer-francs[29]. Il ajoute neuf rebonds, deux interceptions et onze fautes provoquées pour une évaluation de 37[29]. Sur l'ensemble de la saison, il se classe au dixième rang des marqueurs avec une moyenne de 13,1, deuxième des intercepteurs avec 1,68 par rencontre, neuvième au pourcentage au lancer-francs avec 85,85 % mais également neuvième au nombre de balles perdues avec 2,29[30]. Valence, avec un bilan de vingt victoires pour quatorze défaites termine au quatrième rang de la saison régulière. En playoffs, Valence élimine le club basque de Lagun Aro GBC sur le score de deux à un avant de s'incliner en demi-finale face à Barcelone sur le score de trois à un.

Sur la scène européenne, Valence dispute l'EuroCoupe. Après un premier tour terminé avec un bilan de quatre victoires et deux défaites, le club de Valence termine invaincu dans son groupe de Top 16 puis s'impose en quart de finale face au club monténégrin de KK Budućnost Podgorica. Opposés aux Lituaniens du Lietuvos Rytas au Final Four disputé à Moscou, les Espagnols s'imposent sur le score de 80 à 70 avant d'affronter le BC Khimki Moscou qui évolue à domicile. Celui-ci s'impose sur le score de 77 à 68[31]. Lors de cette dernière rencontre, de Colo inscrit sept points[32]. Sur l'ensemble de la compétition, ses statistiques sont de 11,3 points, 2 rebonds, 3,7 passes, 1,6 interception et 2,2 balles perdues[31].

Spurs de San Antonio (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Nando de Colo et Tony Parker avec les Spurs de San Antonio

Nando De Colo s'avère particulièrement important lors de la préparation des Jeux olympiques de 2012 à Londres[33] : l'équipe de France est alors privée de Tony Parker pour une blessure à l'œil[34], de Nicolas Batum, restricted free agent et en attente de la signature d'un contrat, et de Boris Diaw, sans club. Il termine meilleur marqueur français lors des matchs de préparation face à l'Italie, l'Espagne à Madrid, la Belgique et l'Australie.

Durant cette préparation, De Colo s'engage le 10 juillet 2012 pour deux années au profit des Spurs de San Antonio (NBA) et pour 2,8 millions de dollars où il rejoint ses compatriotes Tony Parker (avec les Spurs depuis 2001) et Boris Diaw qui s'est lui aussi rengagé pour deux saisons[35].

Après un match face aux États-Unis où il présente des statistiques de 7 points, 2 rebonds et 3 passes, mais avec un pourcentage de 20 % à trois points, il enchaine par 11 points, 4 rebonds et 2 passes face à l'Argentine lors d'une victoire 71 à 64 importante dans l'optique de la qualification[36]. Lors des trois matchs suivant, son apport offensif est de 8, 6 et 8 points. Dans le même temps, il capte 5, 4 et 3 rebonds et délivre 1, 4 et 4 passes[37]. Opposée à l'Espagne, troisième de son groupe, en quarts de finale, la France s'incline sur le score de 66 à 59[38]. Durant cette rencontre, De Colo, 0 sur 1 à deux points et 0 sur 2 à trois points, inscrit seulement deux lancers. Il capte deux rebonds, mais subit deux pertes de balle[37]. Ses statistiques sur l'ensemble du tournoi, 7 points, avec 47,2 % à deux points, 29,2 % à trois points et 87,5 % aux lancers-francs, 2,7 rebonds, 2,3 passes. Il concède un total de 17 pertes de balles pour seulement 10 interceptions réalisées[37],[39]. Le 2 décembre 2012, il est envoyé chez les Toros d'Austin en NBA Development League[40]. Mais le lendemain, les Spurs décident de le rappeler[41].

Raptors de Toronto (2014)[modifier | modifier le code]

Le 20 février 2014, de Colo est échangé contre Austin Daye et part aux Raptors de Toronto[42],[43].

Le 16 mai, il fait partie de la liste des vingt-quatre joueurs pré-sélectionnés pour la participation à la Coupe du monde 2014 en Espagne[44].

Retour en Europe[modifier | modifier le code]

En juillet 2014, de Colo signe un contrat de deux ans avec le CSKA Moscou, un des meilleurs clubs européens[45].

Famille[modifier | modifier le code]

Sa sœur cadette, Jessie de Colo, est une joueuse professionnelle de basket-ball qui a joué à Limoges, Toulouse, Saint-Étienne et actuellement dans le club de La Tronche Meylan.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Records personnels et distinctions[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Nando de Colo, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[46] :

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 15 2 fois 2 2 fois
Paniers marqués en un match 6 @ Thunder d'Oklahoma City 17 décembre 2012 1 @ Lakers de Los Angeles 26 avril 2013
Paniers tentés en un match 12 @ Knicks de New York 16 avril 2014 2 2 fois
Lancers francs réussis 5 @ Heat de Miami 29 novembre 2012 2 Lakers de Los Angeles 21 avril 2013
Lancers francs tentés 6 @ Heat de Miami 29 novembre 2012 2 Lakers de Los Angeles 21 avril 2013
Paniers à 3 points réussis 3 2 fois
Paniers à 3 points tentés 6 @ Bobcats de Charlotte 8 décembre 2012 2 @ Lakers de Los Angeles 28 avril 2013
Rebonds offensifs 3 @ Heat de Miami 29 novembre 2012 1 2 fois
Rebonds défensifs 7 Magic d'Orlando 3 avril 2013 1 3 fois
Rebonds totaux 8 @ Bobcats de Charlotte 8 décembre 2012 1 5 fois
Passes décisives 9 @ Warriors de Golden State 15 avril 2013 1 2 fois
Interceptions 5 @ Warriors de Golden State 15 avril 2013
Contres 1 12 fois
Balles perdues 5 2 fois
Minutes jouées 34 @ Heat de Miami 29 novembre 2012 4 4 fois

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Son palmarès en Europe est :

Dès sa première saison en NBA, il ajoute deux titres à son palmarès :

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en Ligue nationale de basket-ball de Nando de Colo.

Statistiques
Saison Club Match Min 2pts (%) 3pts (%) LF (%) Rebonds Pd Int C BP F Points
O D TRB
2006-2007[47] Cholet Basket 28 24 60,49 26,47 89,47 0,93 1,71 2,64 2,07 1,14 0,18 1,75 - 8,04
2007-2008[48] Cholet Basket 35 29 49,77 38,69 86,23 0,69 2,51 3,2 3,66 0,54 1,8 2,94 - 15,09
2008-2009[49] Cholet Basket 28 28 51,61 34,35 87,5 0,57 2,96 3,54 3,39 1,04 0,54 2,36 - 11,74

Statistiques en Liga ACB de Nando de Colo[27].

Statistiques
Saison Club Match Min 2pts (%) 3pts (%) LF (%) Rebonds Pd Int C BP F Points
O D TRB
2009-2010 (PR) Valencia Basket Club 31 26,39 50 % 40 % 91 % 0,42 2,48 2,90 2,35 1,29 0,16 3,29 2,98 13,68
2009-2010 (PO) 2 20 50 % 20 % 100 % 0,5 1 1,5 1 0,5 0 2 4,5 6,5
2010-2011 (PR) Valencia Basket Club 30 20,16 55 % 28 % 92 % 0,53 1,93 2,46 2,16 1,06 0,1 1,66 1,73 10,7
2010-2011 (PO) 2 20 60 % 17 % 100 % 0,0 0,5 0,5 1,5 0,5 0,0 2,0 1,5 10,0
2011-2012 (PR) Valencia Basket Club 34 27,23 45 % 38 % 89 % 0,56 2,5 3,06 2,88 1,68 0,03 2,29 2,12 12,56
2011-2012 (PO) 7 26,57 47 % 37 % 86 % 0,28 2,29 2,57 2,86 0,86 0,14 1,0 2,0 13,29

Statistiques en NBA de Nando de Colo[46].

Statistiques
Saison Club Match Min 2pts (%) 3pts (%) LF (%) Rebonds Pd Int C BP F Points
O D TRB
2012-2013 (PR) Spurs de San Antonio 72 12,8 43,6 % 37,8 % 79,5 % 0,3 1,6 1,9 1,9 0,6 0,1 1,13 1,21 3,8
2012-2013 (PO) 5 2,8 25 % 0 % 100 % 0,4 0,4 0,8 0,4 0,0 0,0 0,0 0,2 0,8
2013-2014 (PR) Spurs de San Antonio 26 11,6 45,2 % 32,3 % 81,8 % 0,2 1,5 1,7 1,2 0,6 0,1 0,81 0,96 4,3
2013-2014 (PR) Raptors de Toronto 21 9,2 36,7 % 36,4 % 100,0 % 0,4 1,0 1,3 1,6 0,3 0,1 0,67 1,1 3,1
2013-2014 (PO) 1 4,0 0 % 0 % 0 % 0,0 1,0 1,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,0 0,0

PR / phase régulière - PO : playoffs

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ruddy Nelhomme élu entraîneur de l'année en ProA », sur www.pb86.fr,‎ 3 mai 2010 (consulté le 8 mai 2010)
  2. Euro 20 ans et moins: la France 9e, Basket News no 352 du 19 juillet 2007
  3. a et b « Basket - Pro A - Le titre de MVP pour De Colo », sur L'Équipe,‎ 17 mai 2008 (consulté le 8 mai 2010).
  4. « Semaine des As 2008 », sur www.lnb.fr (consulté le 8 mai 2010)
  5. « De Colo brille avec les étoiles », sur basketfrance.com,‎ 26 mars 2008 (consulté le 8 mai 2010).
  6. « L’ASVEL étouffe Cholet », sur www.eurosport.fr,‎ 17 mai 2008 (consulté le 8 mai 2010)
  7. « De Colo : "Je dois m'adapter », sur Eurosport,‎ 19 mai 2008 (consulté le 8 mai 2010)
  8. Boris Diaw et Tony Parker, toujours présents lors des campagnes des Bleus, éprouvent le besoin de souffler. Mickaël Gelabale a subi une rupture des ligaments croisés du genou droit en avril 2008. Mickaël Piétrus, pour sa part, a décidé de ne pas participer aux qualifications. Ronny Turiaf et Yakhouba Diawara sont en plein négociations pour trouver un nouveau contrat NBA.
  9. Nando De Colo veut partir, Cholet résiste, Basket News no 405 du 24 juillet 2008.
  10. (en) « Cholet Basket 75-77 Virtus Bolognafiere », sur www.fibaeurope.com (consulté le 8 mai 2010)
  11. (en) « Virtus BolognaFiere Beat Brave Cholet », sur www.fibaeurope.com,‎ 26 avril 2009 (consulté le 8 mai 2010)
  12. « Nando de Colo signe pour 2 ans à Valence », sur www.basketusa.com,‎ 11 juin 2009 (consulté le 8 mai 2010)
  13. « Beaubois à Dallas, De Colo aux Spurs », site d'Eurosport (consulté le 26 juin 2009)
  14. « De Colo sera bien là », site de L'Équipe (consulté le 7 juillet 2009)
  15. « Les Bleus l'ont enfin fait », sur lejdd.fr,‎ 15 septembre 2009 (consulté le 12 avril 2012)
  16. « EuroBasket 2009 : Nando De Colo », sur www.eurobasket2009.org (consulté le 8 mai 2010)
  17. (es) « Nando De Colo: "Hemos vuelto a encontrar el juego de conjunto" », sur www.acb.com (consulté le 8 mai 2010)
  18. « 37 d’éval pour De Colo ce week-end ! », sur basketsession.com,‎ 8 février 2010 (consulté le 8 mai 2010)
  19. « Nando De Colo, meilleur meneur de l’Eurocup », sur basketsession.com,‎ 15 avril 2010 (consulté le 8 mai 2010)
  20. (en) « Alba Berlin 44-67 Power Electronics », sur www.eurocupbasketball.com (consulté le 8 mai 2010)
  21. (es) « Power Electronics Valencia 82-83 Unicaja », sur www.acb.com (consulté le 25 mai 2010)
  22. (es) « Unicaja 85-76 Power Electronics Valencia », sur www.acb.com (consulté le 25 mai 2010)
  23. (en) « Ricky Rubio, Mejor Base de la ACB 2009-10 », sur www.acb.com (consulté le 2 juin 2010)
  24. (en) « 2010 FIBA World Championship - De Colo, Nando », sur euroleague.net (consulté le 30 juillet 2011)
  25. (en) « Euroleague 2010-11 - De Colo, Nando », sur euroleague.net (consulté le 30 juillet 2011)
  26. (es) « copa del Rey : Real Madrid - Power Electronics Valencia : 69-59 », sur acb.com (consulté le 30 juillet 2011)
  27. a et b « De Colo Nando », sur www.acb.com (consulté le 25 mai 2010)
  28. (en) « De Colo Fires France To Another Win », sur eurobasket2011.com,‎ 9 septembre 2011
  29. a et b (es) « Nando de Colo, Jugador de la Jornada 6 de la Liga Endesa », sur acb.com (consulté le 26 juin 2012)
  30. (es) «  Estadísticas individuales - Liga Endesa 2011-12 (Liga Regular) », sur acb.com (consulté le 26 juin 2012)
  31. a et b (en) « Khimky conquer the title », sur eurobasket.com,‎ 15 avril 2012 (consulté le 26 juin 2012)
  32. « Le Khimki Moscou de Gelabale sacré », sur sport.fr,‎ 15 avril 2012 (consulté le 26 juin 2012)
  33. « Nando de Colo comme un grand », sur lefigaro.fr,‎ 22 juillet 2012
  34. « Basket : opéré à l'œil, Tony Parker est incertain pour les JO », sur lemonde.fr,‎ 24 juin 2012 (consulté le 25 juin 2012)
  35. Arnaud Lecomte, « De Colo rejoint Parker aux Spurs », sur lequipe.fr,‎ 10 juillet 2012
  36. Christophe Remise, « Victoire cruciale pour les Bleus », sur lefigaro.fr,‎ 31 juillet 2012
  37. a, b et c (en) « Nando De Colo's profile - 2012 Olympic Men », sur archive.fiba.com
  38. Fabrice Jouhaud, « L'Espagne élimine la France »,‎ 8 août 2012
  39. Vince Montana, « Équipe de France : le bilan individuel », sur insidebasket.com,‎ 16 août 2012
  40. (en) « Spurs Assign Nando De Colo to Austin Toros », sur nba.com/spurs,‎ 2 décembre 2012 (consulté le 3 décembre 2012)
  41. (en) « Spurs Recall Nando De Colo from Austin Toros », sur nba.com/spurs,‎ 3 décembre 2012 (consulté le 3 décembre 2012)
  42. (en) « Spurs deal De Colo to Raptors for Daye », Associated Press,‎ 20 février 2014
  43. Dimitri Kucharczyk, « Nando de Colo rejoint Toronto ! », sur basketusa.com,‎ 20 février 2014
  44. Arnaud Gelb, « Équipe de France : une liste des 24 sans Tony Parker », sur basketusa.com,‎ 16 mai 2014
  45. (en) « CSKA Moscow snags De Colo on two-year deal », Euroligue,‎ 7 juillet 2014
  46. a et b (en) « Nando de Colo : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 4 mai 2014)
  47. « LNB Saison 2006/2007 - De Colo Nando », sur www.lnb.fr (consulté le 7 mai 2010)
  48. « LNB Saison 2007/2008 - De Colo Nando », sur www.lnb.fr (consulté le 7 mai 2010)
  49. « LNB Saison 2008/2009 - De Colo Nando », sur www.lnb.fr (consulté le 7 mai 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :