Euroligue de basket-ball 2012-2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Euroligue de basket-ball 2012-2013

alt=Description de l'image Euroleague.gif.
Généralités
Sport basket-ball
Organisateur(s) ULEB
Édition 56e
Catégorie continentale
Lieu Europe
Final Four à Londres
Date Du 25 septembre 2012
au 12 mai 2013
Participants 24 qualifiés
(31 partants)
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur EuroCoupe 2012-2013
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée
Vainqueur Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée
Finaliste Drapeau : Espagne Real Madrid
Troisième Drapeau : Russie CSKA Moscou
Plus titré(s) Drapeau : Espagne Real Madrid (8)
Meilleur joueur Saison : Drapeau : Grèce V. Spanoúlis
Final 4 : Drapeau : Grèce V. Spanoúlis

Navigation

L'Euroligue de basket-ball 2012-2013 (ou Turkish Airlines Euroleague pour des raisons de sponsoring) est la 13e édition de l'Euroligue masculine (et la 56e édition de la plus prestigieuse coupe des clubs européens). La compétition rassemble les 24 meilleurs clubs de basket-ball de la zone FIBA Europe.

Le Final Four s'est disputé à The O2 Arena, à Londres.

Tournoi préliminaire[modifier | modifier le code]

8 équipes s'affrontent dans un tournoi préliminaire et le vainqueur rejoint la compétition de saison régulière.

Les 8 équipes sont[1] :

Le tirage au sort a lieu le 6 juillet 2012[2]. Le tournoi se déroule du 25 au 28 septembre à Desio (Italie) et est remporté par le Mapooro Cantù.

Quarts de finale Demi-finales Finale
26 septembre   27 septembre   28 septembre
Drapeau : Russie UNICS Kazan 91
Drapeau : Allemagne Ratiopharm Ulm 73  
Drapeau : Russie UNICS Kazan 78
26 septembre
    Drapeau : France Le Mans 86  
Drapeau : France Le Mans 61
27 septembre
Drapeau : Ukraine BC Donetsk 55
Drapeau : France Le Mans 66
25 septembre
    Drapeau : Italie Mapooro Cantù 80
Drapeau : Tchécoslovaquie ČEZ Basketball Nymburk 83  
Drapeau : Belgique Telenet BC Oostende 65  
Drapeau : Tchécoslovaquie ČEZ Basketball Nymburk 83
25 septembre
    Drapeau : Italie Mapooro Cantù 89
Drapeau : Italie Mapooro Cantù 87
Drapeau : Bulgarie PBC Lukoil Academic 79


Saison régulière[modifier | modifier le code]

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

24 équipes disputent la saison régulière dont le vainqueur du tournoi préliminaire. Les 23 équipes qualifiées directement sont[1] :

Le vainqueur du tour préliminaire[3] :

  • Mapooro Cantù, quart-de-finaliste des playoffs italiens et qui bénéficie d'une wild card.

Tirage au sort[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort de l'Euroligue a eu lieu le 6 juillet 2012[2].

Les équipes ont été réparties en 6 pots de 4 équipes. Deux équipes d'une même nation ne peuvent pas s'affronter lors de cette première phase[4].

Chapeaux[modifier | modifier le code]

Pots pour tirage au sort des groupes de la saison régulière
Pot 1 Pot 2 Pot 3 Pot 4 Pot 5 Pot 6

Drapeau : Espagne FC Barcelone
Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée
Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv
Drapeau : Grèce Panathinaïkos Athènes

Drapeau : Italie Montepaschi Siena
Drapeau : Espagne Real Madrid
Drapeau : Russie CSKA Moscou
Drapeau : Espagne Saski Baskonia

Drapeau : Russie BC Khimki Moscou
Drapeau : Serbie Partizan Belgrade
Drapeau : Allemagne ALBA Berlin
Drapeau : Turquie Efes Pilsen

Drapeau : Espagne Unicaja Málaga
Drapeau : Lituanie Lietuvos Rytas
Drapeau : Lituanie Žalgiris Kaunas
Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülkerspor

Drapeau : Pologne Asseco Prokom Gdynia
Drapeau : Italie Olimpia Milan
Drapeau : Allemagne Brose Baskets
Drapeau : Slovénie Union Olimpija Ljubljana

Drapeau : Croatie Cedevita Zagreb
Drapeau : Turquie Beşiktaş JK
Drapeau : France Élan sportif chalonnais
Drapeau : Italie Mapooro Cantù (qualifié TP)

Groupe A[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Grèce Drapeau : Espagne Drapeau : Russie Drapeau : Turquie Drapeau : Slovénie Drapeau : Italie
1 Drapeau : Espagne Real Madrid 17 10 7 3 832 738 94 Drapeau : Grèce Panathinaïkos Athènes 79-68 67-79 69-55 80-72 78-76
2 Drapeau : Russie BC Khimki Moscou 16 10 6 4 753 754 -1 Drapeau : Espagne Real Madrid 85-78 104-81 77-61 91-60 80-66
3 Drapeau : Grèce Panathinaïkos Athènes 16 10 6 4 748 722 26 Drapeau : Russie BC Khimki Moscou 78-77 86-85 71-70 75-65 77-53
4 Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülkerspor 15 10 5 5 727 738 -11 Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülkerspor 73-64 75-83 92-80 85-68 77-69
5 Drapeau : Slovénie Union Olimpija Ljubljana 13 10 3 7 722 808 -86 Drapeau : Slovénie Union Olimpija Ljubljana 67-85 76-89 74-72 75-81 81-79
6 Drapeau : Italie Mapooro Cantù 13 10 3 7 708 730 -22 Drapeau : Italie Mapooro Cantù 69-71 76-70 67-54 82-58 71-84
  •      Qualification pour le Top 16

Groupe B[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Israël Drapeau : Espagne Drapeau : Italie Drapeau : Allemagne Drapeau : France Drapeau : Pologne
1 Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 18 10 8 2 810 708 102 Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 62-64 70-68 78-62 78-73 93-62
2 Drapeau : Espagne Unicaja Málaga 18 10 8 2 762 715 47 Drapeau : Espagne Unicaja Málaga 80-85 91-89 67-62 86-62 63-48
3 Drapeau : Italie Montepaschi Siena 15 10 5 5 879 844 35 Drapeau : Italie Montepaschi Siena 89-87 91-72 82-92 93-90 88-95
4 Drapeau : Allemagne ALBA Berlin 14 10 4 6 722 748 -26 Drapeau : Allemagne ALBA Berlin 76-78 63-74 73-75 74-71 67-64
5 Drapeau : France Élan sportif chalonnais 13 10 3 7 782 843 -61 Drapeau : France Élan sportif chalonnais 61-90 78-88 108-103 82-87 81-74
6 Drapeau : Pologne Asseco Prokom Gdynia 12 10 2 8 704 801 -97 Drapeau : Pologne Asseco Prokom Gdynia 73-89 75-77 66-101 77-66 70-76
Victoire 91-89 (80-80) de l'Unicaja Málaga contre le Montepaschi Siena après une prolongation.
Victoire 108-103 (93-93) de l'Élan sportif chalonnais contre le Montepaschi Siena après une prolongation.
Victoire 95-88 (76-76) de l'Asseco Prokom Gdynia contre le Montepaschi Siena après une prolongation.
  •      Qualification pour le Top 16

Groupe C[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Grèce Drapeau : Espagne Drapeau : Turquie Drapeau : Lituanie Drapeau : Italie Drapeau : Croatie
1 Drapeau : Lituanie Žalgiris Kaunas 18 10 8 2 804 693 111 Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée 85-81 75-53 61-79 82-81 79-77
2 Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée 18 10 8 2 788 737 51 Drapeau : Espagne Caja Laboral 72-89 64-76 71-77 64-62 97-70
3 Drapeau : Turquie Anadolu Efes İstanbul 15 10 5 5 738 740 -2 Drapeau : Turquie Anadolu Efes İstanbul 98-72 64-77 77-71 76-91 85-66
4 Drapeau : Espagne Caja Laboral 14 10 4 6 749 778 -29 Drapeau : Lituanie Žalgiris Kaunas 63-77 82-45 71-53 92-87 90-62
5 Drapeau : Italie Emporio Armani Milano 13 10 3 7 760 767 -7 Drapeau : Italie Emporio Armani Milano 71-84 85-95 80-75 65-67 75-60
6 Drapeau : Croatie KK Cedevita 12 10 2 8 725 849 -124 Drapeau : Croatie KK Cedevita 62-84 76-69 73-81 108-106 71-83
  •      Qualification pour le Top 16

Groupe D[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Espagne Drapeau : Russie Drapeau : Serbie Drapeau : Lituanie Drapeau : Allemagne Drapeau : Turquie
1 Drapeau : Espagne FC Barcelone 19 10 9 1 774 636 138 Drapeau : Espagne FC Barcelone 75-78 85-82 90-66 72-60 72-60
2 Drapeau : Russie CSKA Moscou 19 10 9 1 783 709 74 Drapeau : Russie CSKA Moscou 60-81 78-61 75-73 76-67 87-72
3 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 15 10 5 5 699 749 -50 Drapeau : Serbie Partizan Belgrade 67-68 71-76 75-74 72-77 87-72
4 Drapeau : Allemagne Brose Baskets 13 10 3 7 740 807 -67 Drapeau : Lituanie Lietuvos Rytas 49-67 62-71 69-61 67-62 67-73
5 Drapeau : Lituanie Lietuvos Rytas 12 10 2 8 670 724 -54 Drapeau : Allemagne Brose Baskets 66-86 89-97 92-90 84-78 71-86
6 Drapeau : Serbie Partizan Belgrade 12 10 2 8 731 772 -41 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 48-78 58-85 81-65 66-65 83-72
Victoire 67-68 (58-58) du FC Barcelone contre le Partizan Belgrade après une prolongation.
  •      Qualification pour le Top 16


Top 16[modifier | modifier le code]

Groupe E[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : EspagneR Drapeau : Lituanie Drapeau : EspagneU Drapeau : Russie Drapeau : Grèce Drapeau : Turquie Drapeau : AllemagneA Drapeau : AllemagneB
1 Drapeau : Russie CSKA Moscou 25 14 11 3 1095 981 114 Drapeau : Espagne Real Madrid 75-74 74-77 86-78 73-74 86-66 77-72 76-73
2 Drapeau : Espagne Real Madrid 24 14 10 4 1085 1021 64 Drapeau : Lituanie Žalgiris Kaunas 104-105 75-63 73-87 73-78 79-71 92-56 90-81
3 Drapeau : Turquie Anadolu Efes İstanbul 23 14 9 5 1028 1031 -3 Drapeau : Espagne Unicaja Málaga 64-72 67-83 66-70 66-60 73-78 55-68 85-82
4 Drapeau : Grèce Panathinaïkos Athènes 23 14 9 5 1001 968 33 Drapeau : Russie CSKA Moscou 81-72 70-61 81-94 86-69 90-71 80-65 90-83
5 Drapeau : Espagne Unicaja Málaga 21 14 7 7 988 1015 -27 Drapeau : Grèce Panathinaïkos Athènes 54-58 67-66 78-73 63-69 75-62 82-58 76-73
6 Drapeau : Lituanie Žalgiris Kaunas 20 14 6 8 1055 1040 15 Drapeau : Turquie Anadolu Efes İstanbul 74-72 56-52 64-70 63-60 78-64 71-62 89-86
7 Drapeau : Allemagne ALBA Berlin 18 14 4 10 959 1036 -77 Drapeau : Allemagne ALBA Berlin 63-77 77-55 65-67 57-75 73-79 86-91 82-63
8 Drapeau : Allemagne Brose Baskets 14 14 0 14 1026 1115 -89 Drapeau : Allemagne Brose Baskets 67-82 87-88 65-68 58-78 60-82 76-94 72-75
  •      Qualification pour les play-offs

Groupe F[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Israël Drapeau : EspagneB Drapeau : Russie Drapeau : Grèce Drapeau : Italie Drapeau : TurquieB Drapeau : TurquieF Drapeau : EspagneC
1 Drapeau : Espagne FC Barcelone 27 14 13 1 1151 986 165 Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 77-82 80-79 77-78 92-61 101-58 91-73 70-71
2 Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée 23 14 9 5 1068 1033 35 Drapeau : Espagne FC Barcelone 74-71 71-69 76-68 85-65 86-61 100-78 83-74
3 Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 22 14 8 6 1105 1012 93 Drapeau : Russie BC Khimki Moscou 88-67 78-65 82-87 78-71 87-56 99-76 82-86
4 Drapeau : Espagne Caja Laboral 22 14 8 6 1093 1045 48 Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée 67-73 77-90 79-70 72-74 77-64 82-71 82-74
5 Drapeau : Russie BC Khimki Moscou 21 14 7 7 1133 1051 82 Drapeau : Italie Montepaschi Siena 79-69 69-77 82-76 67-68 63-57 87-69 85-74
6 Drapeau : Italie Montepaschi Siena 21 14 7 7 1036 1057 -21 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 55-77 59-73 75-80 60-79 72-70 80-73 73-83
7 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 16 14 2 12 893 1104 -211 Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülkerspor 85-94 60-99 85-82 73-78 92-98 78-72 75-97
8 Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülkerspor 13 14 2 12 1055 1246 -191 Drapeau : Espagne Caja Laboral 62-66 79-90 71-83 82-74 76-64 77-51 87-67
  •      Qualification pour les play-offs

Phase éliminatoire[modifier | modifier le code]

Les quarts-de-finale se jouent en 3 manches gagnantes. Les deux premières parties ont lieu sur le terrain de la première équipe nommée.

Quarts de finale Demi-finales Finale
10, 12, 17 et 19 avril   O2 Arena, Londres, le 10 mai   O2 Arena, Londres, le 12 mai
Drapeau : Russie CSKA Moscou 89 90 72 94
Drapeau : Espagne Saski Baskonia Victoria 78 68 93 85  
Drapeau : Russie CSKA Moscou 52
10, 12, 17, 19 et 26 avril
    Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée 69  
Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée 67 71 72 73 82
O2 Arena, Londres, le 10 mai
Drapeau : Turquie Anadolu Efes İstanbul 62 53 83 74 72
Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée 100
9, 11, 16, 18 et 25 avril
    Drapeau : Espagne Real Madrid 88
Drapeau : Espagne Regal FC Barcelone 72ap 65 63 70 64  
Drapeau : Grèce Panathinaïkós Athènes 70 66 65 60 53  
Drapeau : Espagne Regal FC Barcelone 67 Match pour la troisième place
10, 12 et 16 avril
    Drapeau : Espagne Real Madrid 74 O2 Arena, Londres, le 12 mai
Drapeau : Espagne Real Madrid 79 75 69
Drapeau : Russie CSKA Moscou 74
Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 53 63 57
Drapeau : Espagne Regal FC Barcelone 73


Meilleurs joueurs de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles
Catégorie Joueur Équipe Statistique
Évaluation par match Drapeau : Grèce Ioánnis Bouroúsis Emporio Armani Milan 18,89[5]
Points par match Drapeau : États-Unis Bobby Brown Montepaschi Siena 19,50[6]
Rebonds par match Drapeau : Australie Aron Baynes Union Olimpija Ljubljana 9,80[7]
Rebonds défensifs par match Drapeau : Grèce Ioánnis Bouroúsis Emporio Armani Milan 6,78[8]
Rebonds offensifs par match Drapeau : Australie Aron Baynes Union Olimpija Ljubljana 3,90[9]
Passes décisives par match Drapeau : Grèce Dimítris Diamantídis Panathinaïkos Athènes 6,30[10]
Interceptions par match Drapeau : États-Unis Ricky Hickman Maccabi Tel-Aviv 2,30[11]
Contres par match Drapeau : Gabon Stéphane Lasme Panathinaïkos Athènes 2,56[12]
Fautes provoquées par match Drapeau : Serbie Vladimir Lučić Partizan Belgrade 6,00[13]
Pourcentage aux tirs Drapeau : Espagne Carlos Cabezas Caja Laboral 72,00 %[14]
Pourcentage aux lancer-francs Drapeau : Espagne Carlos Cabezas Caja Laboral 95,45 %[15]
Pourcentage à 2 points Drapeau : Russie Andreï Vorontsevitch CSKA Moscou 84,62 %[16]
Pourcentage à 3 points Drapeau : Italie Marco Carraretto Montepaschi Siena 66,67 %[17]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Trophées annuels[modifier | modifier le code]

Trophées mensuels[modifier | modifier le code]

MVP par mois[modifier | modifier le code]

MVP du mois
Mois Joueur Équipe
Octobre[23] Drapeau : États-Unis Sonny Weems Drapeau : Russie CSKA Moscou
Novembre[24] Drapeau : Grèce Vassílis Spanoúlis Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée
Décembre[25] Drapeau : Pologne Maciej Lampe Drapeau : Espagne Caja Laboral Vitoria
Janvier[26] Drapeau : États-Unis Bobby Brown Drapeau : Italie Montepaschi Siena
Février[27] Drapeau : Croatie Ante Tomić Drapeau : Espagne FC Barcelone
Mars[28] Drapeau : États-Unis Devin Smith Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv

Trophées hebdomadaires[modifier | modifier le code]

MVP par journée[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]
MVP par journée de la saison régulière
Journée Joueur Équipe Évaluation
1 Drapeau : Slovénie Emir Preldžič Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülker 31[29]
2 Drapeau : États-Unis Sonny Weems Drapeau : Russie CSKA Moscou 38[30]
3 Drapeau : Espagne Rudy Fernández
Drapeau : Espagne Fernando San Emeterio
Drapeau : Espagne Real Madrid
Drapeau : Espagne Caja Laboral
30[31]
4 Drapeau : États-Unis Bobby Brown Drapeau : Italie Montepaschi Siena 43[32]
5 Drapeau : États-Unis Bobby Brown Drapeau : Italie Montepaschi Siena 31[33]
6 Drapeau : Slovénie Saša Vujačić Drapeau : Turquie Anadolu Efes İstanbul 31[34]
7 Drapeau : Espagne Rudy Fernández
Drapeau : Croatie Ante Tomić
Drapeau : Espagne Real Madrid
Drapeau : Espagne FC Barcelone
28[35]
8 Drapeau : Serbie Miloš Teodosić Drapeau : Russie CSKA Moscou 25[36]
9 Drapeau : États-Unis Blake Schilb Drapeau : France Élan sportif chalonnais 38[37]
10 Drapeau : États-Unis Shawn James
Drapeau : Serbie Nemanja Bjelica
Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv
Drapeau : Espagne Caja Laboral
27[38]
Top 16[modifier | modifier le code]
MVP par journée du Top 16
Journée Joueur Équipe Évaluation
1 Drapeau : Croatie Ante Tomić Drapeau : Espagne FC Barcelone 27[39]
2 Drapeau : États-Unis Bobby Brown Drapeau : Italie Montepaschi Siena 50[40]
3 Drapeau : États-Unis Ricky Hickman Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv 34[41]
4 Drapeau : États-Unis Paul Davis Drapeau : Russie BC Khimki Moscou 29[42]
5 Drapeau : Croatie Bojan Bogdanović
Drapeau : États-Unis Marcus Williams
Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülker
Drapeau : Espagne Unicaja Málaga
27[43]
6 Drapeau : Espagne Rudy Fernández Drapeau : Espagne Real Madrid 34[44]
7 Drapeau : Russie Sasha Kaun Drapeau : Russie CSKA Moscou 30[45]
8 Drapeau : États-Unis Devin Smith
Drapeau : Croatie Roko Ukić
Drapeau : Croatie Luka Žorić
Drapeau : Israël Maccabi Tel-Aviv
Drapeau : Grèce Panathinaïkos
Drapeau : Espagne Unicaja Málaga
28[46]
9 Drapeau : Serbie Nenad Krstić Drapeau : Russie CSKA Moscou 26[47]
10 Drapeau : Espagne Nikola Mirotić Drapeau : Espagne Real Madrid 37[48]
11 Drapeau : Croatie Luka Žorić Drapeau : Espagne Unicaja Málaga 33[49]
12 Drapeau : Finlande Petteri Koponen Drapeau : Russie BC Khimki Moscou 35[50]
13 Drapeau : Australie Nathan Jawai Drapeau : Espagne FC Barcelone 34[51]
14 Drapeau : Grèce Kóstas Papanikoláou Drapeau : Grèce Olympiakós 37[52]
Quarts de finale[modifier | modifier le code]
MVP par journée des quarts de finale
Journée Joueur Équipe Évaluation
1 Drapeau : Espagne Rudy Fernández Drapeau : Espagne Real Madrid 22[53]
2 Drapeau : Russie Viktor Khryapa Drapeau : Russie CSKA Moscou 25[54]
3 Drapeau : États-Unis Jamon Gordon Drapeau : Turquie Anadolu Efes 24[55]
4 Drapeau : Russie Viktor Khryapa Drapeau : Russie CSKA Moscou 29[56]
5 Drapeau : Australie Nathan Jawai Drapeau : Espagne FC Barcelone 21[57]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « ECA Board meets in preparation for the 2012-13 season », Euroligue,‎ 20 juin 2012
  2. a et b (en) « Turkish Airlines Euroleague draws open 2012-13 season on July 6 », Euroligue,‎ 22 juillet 2012
  3. Site de l'équipe.fr, Le Mans à craqué, consulté le 28 septembre 2012
  4. (en) « 2012-13 Turkish Airlines Euroleague Draw criteria and procedure  », sur euroleague.net (consulté le 7 juillet 2012)
  5. (en) « Euroleague - 2012-13 - Index Rating », sur euroleague.net
  6. (en) « Euroleague - 2012-13 - Points », sur euroleague.net
  7. (en) « Euroleague - 2012-13 - Total rebounds », sur euroleague.net
  8. (en) « Euroleague - 2012-13 - Defensive rebounds », sur euroleague.net
  9. (en) « Euroleague - 2012-13 - Offensive rebounds », sur euroleague.net
  10. (en) « Euroleague - 2012-13 - Assists », sur euroleague.net
  11. (en) « Euroleague - 2012-13 - Steals », sur euroleague.net
  12. (en) « Euroleague - 2012-13 - Blocks », sur euroleague.net
  13. (en) « Euroleague - 2012-13 - Fouls drawn », sur euroleague.net
  14. (en) « Euroleague - 2012-13 - Field goal % », sur euroleague.net
  15. (en) « Euroleague - 2012-13 - Free throw % », sur euroleague.net
  16. (en) « Euroleague - 2012-13 - 2-Point % », sur euroleague.net
  17. (en) « Euroleague - 2012-13 - 3-Point % », sur euroleague.net
  18. (en) « Vassilis Spanoulis, named bwin MVP of the 2012-13 Turkish Airlines Euroleague », Euroligue,‎ 9 mai 2013
  19. (en) « Montepaschi Siena's Bobby Brown wins Alphonso Ford Top Scorer Trophy », Euroligue,‎ 30 avril 2013
  20. (en) « Rising Star Trophy winner: Kostas Papanikolaou, Olympiacos Piraeus », Euroligue,‎ 1er mai 2013
  21. (en) « Best Defender Trophy winner: Stephane Lasme, Panathinaikos Athens », Euroligue,‎ 2 mai 2013
  22. (en) « 2012-13 All-Euroleague First and Second Teams announced », Euroligue,‎ 6 mai 2013
  23. (en) « bwin MVP for October: Sonny Weems, CSKA Moscow », Euroligue,‎ 29 octobre 2012
  24. (en) « bwin MVP for November: Vassilis Spanoulis, Olympiacos Piraeus », Euroligue,‎ 3 décembre 2012
  25. (en) « bwin MVP for December: Maciej Lampe, Caja Laboral Vitoria », Euroligue,‎ 31 décembre 2012
  26. (en) « bwin MVP for January: Bobby Brown, Montepaschi Siena », Euroligue,‎ 28 janvier 2013
  27. (en) « bwin MVP for February: Ante Tomic, FC Barcelona Regal », Euroligue,‎ 4 mars 2013
  28. (en) « bwin MVP for March: Devin Smith, Maccabi Electra Tel Aviv », Euroligue,‎ 1er avril 2013
  29. (en) « Regular Season Week 1 bwin MVP: Emir Preldzic, Fenerbahce Ulker Istanbul », Euroligue,‎ 13 octobre 2012
  30. (en) « Regular Season Week 2 bwin MVP: Sonny Weems, CSKA Moscow », Euroligue,‎ 20 octobre 2012
  31. (en) « Week 3 bwin co-MVPs: Rudy Fernandez, Real Madrid and Fernando San Emeterio, Caja Laboral Vitoria », Euroligue,‎ 27 octobre 2012
  32. (en) « bwin Week 4 MVP: Bobby Brown, Montepaschi Siena », Euroligue,‎ 3 novembre 2012
  33. (en) « bwin MVP for Regular Season Week 5: Bobby Brown, Montepaschi Siena », Euroligue,‎ 10 novembre 2012
  34. (en) « Regular Season Week 6 bwin MVP: Sasha Vujacic, Anadolu Efes Istanbul », Euroligue,‎ 24 novembre 2012
  35. (en) « bwin co-MVPs for Week 7: Rudy Fernandez of Real Madrid and Ante Tomic of FC Barcelona Regal », Euroligue,‎ 27 octobre 2012
  36. (en) « Regular Season Week 8 bwin MVP: Milos Teodosic, CSKA Moscow », Euroligue,‎ 1er décembre 2012
  37. (en) « Regular season Week 9 bwin MVP: Blake Schilb, Elan Chalon-sur-Saone », Euroligue,‎ 8 décembre 2012
  38. (en) « Regular Season Week 10, bwin MVPs: Nemanja Bjelica of Caja Laboral and Shawn James of Maccabi », Euroligue,‎ 15 décembre 2012
  39. (en) « Top 16, Week 1 MVP: Ante Tomic, FC Barcelona Regal », Euroligue,‎ 29 décembre 2012
  40. (en) « Top 16, Week 2 bwin MVP: Bobby Brown, Montepaschi Siena », Euroligue,‎ 5 janvier 2013
  41. (en) « Top 16, Week 3 bwin MVP: Ricky Hickman, Maccabi Electra Tel Aviv », Euroligue,‎ 12 janvier 2013
  42. (en) « Top 16, Week 4 bwin MVP: Paul Davis, BC Khimki Moscow Region », Euroligue,‎ 19 janvier 2013
  43. (en) « Top 16, Week 5 bwin co-MVPs: Bojan Bogdanovic and Marcus Williams », Euroligue,‎ 26 janvier 2013
  44. (en) « Top 16, Week 6 bwin MVP: Rudy Fernandez of Real Madrid », Euroligue,‎ 2 février 2013
  45. (en) « Top 16, Week 7 bwin MVP: Sasha Kaun, CSKA Moscow », Euroligue,‎ 16 février 2013
  46. (en) « Top 16 Game 8 bwin tri-MVPs: Devin Smith, Roko Ukic and Luka Zoric », Euroligue,‎ 23 février 2013
  47. (en) « Top 16, Week 9 bwin MVP: Nenad Krstic, CSKA Moscow », Euroligue,‎ 2 mars 2013
  48. (en) « Top 16 Week 10 bwin MVP: Nikola Mirotic, Real Madrid », Euroligue,‎ 9 mars 2013
  49. (en) « Top 16 Week 11 bwin MVP: Luka Zoric, Unicaja Malaga », Euroligue,‎ 16 mars 2013
  50. (en) « Top 16 Week 12 bwin MVP: Petteri Koponen, BC Khimki Moscow Region », Euroligue,‎ 23 mars 2013
  51. (en) « Top 16 Week 13 bwin MVP: Nate Jawai, Barcelona Regal », Euroligue,‎ 30 mars 2013
  52. (en) « Top 16 Week 14 bwin MVP: Kostas Papanikolaou, Olympiacos Piraeus », Euroligue,‎ 6 avril 2013
  53. (en) « Playoffs Game 1 bwin MVP: Rudy Fernandez, Real Madrid », Euroligue,‎ 11 avril 2013
  54. (en) « Playoffs Game 2 bwin MVP: Victor Khryapa, CSKA Moscow », Euroligue,‎ 13 avril 2013
  55. (en) « Playoffs Game 3 bwin MVP: Jamon Lucas, Anadolu Efes Istanbul », Euroligue,‎ 18 avril 2013
  56. (en) « Playoffs Game 4 bwin MVP: Victor Khryapa, CSKA Moscow », Euroligue,‎ 20 avril 2013
  57. (en) « Playoffs Game 5 bwin MVP: Nate Jawai, Barcelona Regal », Euroligue,‎ 27 avril 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]