Semaine des As 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

VIIIe Semaine des As

alt=Description de l'image Logo semainedesas.jpg.
Généralités
Sport basket-ball
Lieu Astroballe - Villeurbanne
Date du 18 au 21 février 2010
Participants 8
Affluence 17 584
Palmarès
Vainqueur Asvel
Finaliste Orléans
Troisième Roanne
Vichy
Points 1 033
Meilleur joueur Drapeau : Lituanie Lukauskis
(Asvel)

Navigation

La 8e édition de la Semaine des As de basket-ball s'est déroulée du 18 au 21 février 2010 à l'Astroballe de Villeurbanne et a vu la victoire de l'ASVEL devant son public.

Contexte[modifier | modifier le code]

La compétition devait initialement se dérouler au Palais des Sports de Besançon. Avec la rétrogradation du club hôte, le Besançon Basket Comté Doubs en Pro B[1]. La ville de Villeurbanne se porte alors volontaire pour organiser l'évènement[2].

Les huit participants sont déterminés à l'issue des matchs allers du championnat de Pro A. Les huit premiers, ou les sept premiers dans le cas où le club hôte, l'ASVEL, ne figure pas parmi ces huit premiers, disputent la compétition. Celle-ci se dispute sous la forme d'une coupe, à élimination directe sur un match.

Les huit équipes qualifiées sont dans l'ordre du classement: Le Mans, Cholet, Gravelines, Nancy qui constituent le premier chapeau des têtes de série pour le tirage au sort, et Orléans, Roanne, Vichy, ce dernier se qualifiant aux dépens de Hyères Toulon au point-average général. l'ASVEL, qui, de par son budget et son recrutement à l'inter-saison, devait dominer le championnat n'obtient sa participation que par sa position de club hôte. À l'issue des matchs allers, le club n'occupe que la dixième place.

Le tirage au sort s'est déroulé lors de la mi-temps du choc de Pro B, Limoges CSP Élite face à l'Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez le 28 janvier[3].

Résumé[modifier | modifier le code]

Après un début de compétition poussif face à Gravelines[4], l'ASVEL a mieux joué face à Roanne (ce dernier éliminant Nancy au tour précédent), obtenant une victoire probante en demi-finale.

De son côté, Orléans, après avoir battu Cholet en quart de finale, s'est imposé en demi-finale face à Vichy, surprenant tombeur du Mans, équipe alors à la tête du championnat de France[5].

Lors de la finale, de grande qualité[6], l'ASVEL, dans sa salle, s'est imposée face à une équipe orléanaise pourtant favorite, mais par la plus petite des marges (70 à 69), grâce notamment à un 6-0 dans les derniers instants de la rencontre. Son ailier Mindaugas Lukauskis, auteur de 18 points lors de ce match[7], a été élu MVP de la compétition. Après la finale de la Semaine des As 2009 et celle du championnat de France 2009, c'est la troisième finale consécutive perdue par Orléans. Philippe Hervé, entraineur de l'Entente Orléanaise, a mis en cause l'arbitrage, particulièrement lors du troisième quart-temps[8].

Tableau[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
18 février - 18h   20 février - 18h15   21 février - 18h45
 4  SLUC Nancy 68
 6 Roanne 90  
Roanne 73
18 février - 20h30
    Lyon-Villeurbanne 82  
 3 BCM Gravelines 52
20 février - 20h45
 H Lyon-Villeurbanne 55
Villeurbanne 70
19 février - 18h
    Orléans 69
 1 Le Mans 93¹  
 7 Vichy 97¹  
Vichy 67
19 février - 20h45
    Orléans 82
 2 Cholet Basket 64
 5 Orléans 71


¹ après prolongation

MVP de la compétition[modifier | modifier le code]

Drapeau : Lituanie Mindaugas Lukauskis (Villeurbanne)

Les vainqueurs[modifier | modifier le code]

Entraîneur : Drapeau de la France Vincent Collet
Assistants  : Drapeau de la France Pierre Tavano, Nordine Ghrib
Numéro Nom Né en Taille Nationalité Poste
7 Laurent Foirest 1973 1,97 Drapeau de la France France 3
9 Aymeric Jeanneau 1978 1,85 Drapeau de la France France 1
10 Benjamin Dewar 1981 1,96 Drapeau des États-Unis États-Unis 2-3
12 Ali Traoré 1985 2,08 Drapeau de la France France 5
13 Eric Campbell 1977 1,99 Drapeau des États-Unis États-Unis 4
8 Curtis Borchardt 1980 2,13 Drapeau des États-Unis États-Unis 5
6 Paul Lacombe (Espoir) 1990 1,90 Drapeau de la France France 1-2
16 Bangaly Fofana 1989 2,10 Drapeau de la France France 5
5 Mindaugas Lukauskis 1979 1,98 Drapeau de la Lituanie Lituanie 4-3
14 Kristjan Kangur 1982 2,01 Drapeau de l'Estonie Estonie 4
11 TJ Parker 1984 1,86 Drapeau de la France France 1-2
21 Victor Samnick 1979 2.03 Drapeau de la France France 5
15 Octavio Da Silveira (Espoir) 1989 2.04 Drapeau de la France France 4
18 Jérôme Sanchez (Espoir) 1990 1.95 Drapeau de la France France 3
17 Rawle Marshall 1982 2.00 Drapeau du Guyana Guyana 4-3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le club est finalement placé en redressement judiciaire, puis disparait.
  2. « Basket - Semaine des As - En 2010 à Villeurbanne », sur www.lequipe.fr,‎ 1er septembre 2010 (consulté le 11 mars 2010)
  3. « Basketball - Semaine des As - Un choc Cholet-Orléans », sur www.eurosport.fr,‎ 29 janvier 2010 (consulté le 11 mars 2010)
  4. Romain Brunet, « La semaine des nazes ».
  5. D'après « Orléans retrouvera Vichy » [1] sur le site Sport24.com.
  6. D'après « L'ASVEL crucifie Orléans » [2], sur le site lequipe.fr.
  7. D'après « Le miracle villeurbannais » [3] sur le site Sport24.com.
  8. Propos tenus en conférence de presse et retranscris par Jérémy Laugier [4] sur le site figaro.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]