Andrés Nocioni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrés Nocioni Portail du basket-ball
Andres Nocioni by Augustas Didzgalvis.jpg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 30 novembre 1979 (34 ans)
Santa Fe
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 102 kg (224 lb)
Surnom El Chapo
Situation en club
Club actuel Real Madrid
Poste Ailier /Ailier fort
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1995-1996
1996-1997
1997-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
RC Avellaneda
Venado Tuerto
Independiente G. Pico
Tau Vitoria
Bàsquet Manresa
Tau Vitoria
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Sacramento Kings
Sacramento Kings
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Saski Baskonia
Saski Baskonia
Real Madrid
-
-
-
-
-
-
8,4
13,0
14,1
13,2
10,4
13,7
8,5
6,1
1,5
-
-
-
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : Argentine Argentine

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Andrés Marcelo Nocioni, né le 30 novembre 1979 à Santa Fe, est un joueur argentin de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Possédant la double nationalité italo-argentine, il débute dans la ligue argentine. Ses débuts lui offrent rapidement une place avec l'Équipe nationale, remportant ainsi une médaille d'argent lors du championnat d'Amérique du Sud 2001. En 2002, il fait partie de la première équipe nationale à battre les États-Unis depuis que ceux-ci utilisent des joueurs de la NBA. Mais le championnat est remporté par l'équipe de Serbie-et-Monténégro.

Il rejoint la Liga ACB en Espagne dans le club de Tau Cerámica avec qui il remporte une Coupe du Roi puis obtient le titre de MVP de la Liga ACB 2004[1].

La même année, il emporte enfin le championnat du monde avec sa sélection nationale: avec le meilleur joueur du tournoi, son compatriote Emanuel Ginóbili, il remporte une nouvelle victoire face aux États-Unis ce qui lui offre une place en finale, finale qui se conclut par une victoire par 84 à 69 face à l'équipe d'Italie.

Il rejoint ensuite la NBA dans l'équipe des Bulls de Chicago. Une défense très physique et controversée l'empêche de disputer l'ensemble de sa saison de rookie : en fin de saison, il est suspendu pour un coup de coude au joueur des Pistons de Detroit Tayshaun Prince[2]. Il dispute ainsi 81 rencontres de saison régulière, dont 38 dans le cinq de départ, pour des statistiques de 8,4 points, 4,8 rebonds, 1,5 passe en 23 minutes 4. Sa saison se termine par un premier tour de play-off, tour où il réussit l'un des meilleurs premiers matchs de play-off avec 25 points, 18 rebonds en 48 minutes.

Sa progression continue lors de sa deuxième saison avec de nouveau de bonnes performances en grands play-off face au futur vainqueur, le Heat de Miami.

En février 2009, il est envoyé aux Kings de Sacramento avec Drew Gooden contre Brad Miller et John Salmons[3]. Pendant l'inter-saison 2010-2011, il est envoyé aux 76ers de Philadelphie avec Spencer Hawes en échange de Samuel Dalembert[4]. En mars 2012, après onze matches depuis le début de la saison avec des statistiques de 1,5 points et 1,3 rebonds en 5 minutes 1, il est libéré de son contrat par les Sixers[5]. Il rejoint alors le championnat d'Espagne et signe pour la fin de saison avec son ancien club de Vitoria où évolue son compatriote Pablo Prigioni[6].

En avril 2014, il marque 37 points contre le FC Barcelone en Euroligue, réalisant la meilleure performance offensive de la saison. C'est aussi le plus grand nombre de points inscrit par un adversaire du Barça lorsque celui-ci évolue dans sa salle du Palau Blaugrana[7].

En juillet 2014, Nocioni rejoint le Real Madrid où avec lequel il signe un contrat de deux ans[8].

Clubs[modifier | modifier le code]

Andrés Nocioni.jpg

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • MVP de la Liga ACB en 2004.
  • Élu dans la deuxième meilleure équipe-type de l'Euroligue en 2003 et 2004[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Andrés Nocioni, designado MVP de la Liga ACB la temporada 03-04 », sur www.acb.com (consulté le 9 septembre 2010)
  2. (en) K.C. Johnson, « Suspended animation - Bulls livid after learning Nocioni must miss showdown vs. Wizards », sur chicagotribune.com,‎ 13 avril 2005.
  3. (en) « Kings acquire four players in three-team trade », sur www.nba.com,‎ 18 février 2009 (consulté le 9 septembre 2010)
  4. (en) « Kings acquired Samuel Dalembert from the 76ers de Philadelphie », sur www.nba.com,‎ 17 juin 2010 (consulté le 9 septembre 2010)
  5. (en) « Sixers Waive Andres Nocioni - 3/20/2012 », sur www.nba.com,‎ 20 mars 2012 (consulté le 31 mars 2012)
  6. (es) « Chapu canta Vitoria », sur ole.com.ar (consulté le 31 mars 2012)
  7. (en) « Top 16, Round 14 bwin MVP: Justin Dentmon, Zalgiris Kaunas », Euroligue,‎ 12 avril 2014
  8. a et b (en) « Real Madrid makes Nocioni its first new addition », Euroligue,‎ 11 juillet 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :