Tyreke Evans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Evans.
Tyreke Evans Portail du basket-ball
Tyreke Evans FT 2013-10-05.JPG
Fiche d’identité
Nom complet Tyreke Jamir Evans
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (25 ans)
Chester, Pennsylvanie
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom Tyrific Evans, Special T
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Numéro 1
Poste Arrière, Meneur
Carrière universitaire ou amateur
2008-2009 Tigers de Memphis
Draft NBA
Année 2009
Position 4e
Franchise Kings de Sacramento
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Pelicans de La Nouvelle-Orléans
20,1
17,8
16,5
15,2
14,5
16,6

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Tyreke Evans, né le à Chester en Pennsylvanie, est un joueur américain de basket-ball évoluant au poste de meneur ou d'arrière.

Après une année en National Collegiate Athletic Association (NCAA) chez les Tigers de Memphis, il est sélectionné au 4e choix de la draft NBA 2009 par les Kings de Sacramento[1]. Il est désigné rookie de l'année pour la saison NBA 2009-2010[2].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

NCAA[modifier | modifier le code]

Après avoir considéré des offres de l'Université du Texas et de l'Université Villanova, Evans annonce en avril 2008 qu'il jouera pour les Tigers de l'Université de Memphis[3]. Au début de la saison, il éprouve des difficultés à effectuer la transition entre le poste d'ailier, qu'il occupait au lycée, et le poste d'arrière. Lors du onzième match de la saison, son entraineur John Calipari le positionne en meneur[4] et l'équipe ne perd plus pendant 26 matchs. Il est nommé 9 fois Rookie of the Week de la Conference USA pendant la saison régulière[5]. En phase finale, son équipe est éliminée en huitième de finale du tournoi NCAA par les Tigers du Missouri lors de ce qui sera le dernier match de sa carrière universitaire[6].

NBA[modifier | modifier le code]

Le 31 mars 2009, Evans se déclare éligible à la Draft NBA. Le 25 juin 2009, il est sélectionné par les Kings de Sacramento en 4e position.

Le 1er décembre 2009, il est élu Western Conference Rookie of the month (meilleur débutant du mois à l'ouest). Le 4 janvier 2010, il est élu meilleur débutant du mois pour la seconde fois.

Le 12 février 2010, il est élu MVP du Rookie Challenge avec 26 points (11/15 aux shoots), 6 rebonds, 5 passes décisives et 5 interceptions. À la remise de trophée, il déclare vouloir partager celui-ci avec DeJuan Blair qui a réalisé une performance de 23 rebonds et 22 points[7].

À l'issue de la phase régulière de sa première saison, il devient le quatrième joueur de l'histoire de la NBA à terminer sa saison de rookie avec au moins 20 points, 5 passes et 5 rebonds par match[8].

Après cette saison statistique exceptionnelle, il devient NBA Rookie of the Year le . Sur les 123 votants, il obtient 67 premières places pour un total de 491 points[9]. Il devance Stephen Curry des Warriors de Golden State et Brandon Jennings des Bucks de Milwaukee.

Le 24 novembre 2011, il signe avec la Virtus Roma en Italie pour la saison 2011-2012, le contrat inclus une clause de retour en NBA. En décembre 2011, il retourne chez les Kings à la fin du lock-out NBA avant même d'avoir disputé un match avec le club italien.

Le 10 juillet 2013, il est transféré aux Pelicans de La Nouvelle-Orléans dans un échange incluant trois équipes. L'accord envoie Robin Lopez aux Trail Blazers de Portland et Greivis Vásquez aux Kings.

Le 30 décembre 2013, il marque le tir de la victoire alors qu'il 1,2 seconde à jouer dans le match contre les Trail Blazers de Portland. Le 14 avril 2014, il établit son record de points en carrière avec 41 unités dans la victoire des siens 101 à 89 contre le Thunder d'Oklahoma City[10].

Records personnels sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Tyreke Evans, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[11] :

Type de statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points 41 Thunder d'Oklahoma City
Paniers marqués 14 3 fois
Paniers tentés 29 @ Warriors de Golden State
Paniers à 3 points réussis 4 Suns de Phoenix
Paniers à 3 points tentés 7 3 fois
Lancers francs réussis 16 @ Jazz de l'Utah
Lancers francs tentés 19 @ Jazz de l'Utah 7 novembre 2009
Rebonds offensifs 4 4 fois
Rebonds défensifs 11 @ Pacers de l'Indiana
Rebonds totaux 13 @ Clippers de Los Angeles
Passes décisives 15 Jazz de l'Utah
Interceptions 6 @ Rockets de Houston
Contres 3 7 fois
Balles perdues 8 Bucks de Milwaukee
Minutes jouées 48 2 fois

Il établit son record de point en carrière le 14 avril 2014 avec 41 points où il frôle le triple-touble avec 9 rebonds et 8 passes. Cette performance est réalisée lors d'une victoire face au Thunder d'Oklahoma City sur le score de 101 à 89[10].

Il est l'un des quatre seuls joueurs de l'histoire de la NBA avec Michael Jordan, LeBron James et Oscar Robertson à avoir réalisé plus de 20 points, 5 rebonds et 5 passes lors de sa première année en NBA[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lequipe.fr, « Les résultats du premier tour »,‎ (consulté le 3 mai 2010)
  2. a et b Lequipe.fr, « Evans rookie de l'année »,‎ (consulté le 3 mai 2010)
  3. (en) « Tyreke Evans picks Memphis Tigers », sur www.sportingnews.com,‎ (consulté le 12 août 2010)
  4. (en) « Tigers take down Bearcats, 60-45 », sur www.commercialappeal.com,‎ (consulté le 12 août 2010)
  5. (en) « Tireke Evans Biography », sur www.nba.com (consulté le 12 août 2010)
  6. (en) « Tiller, Mizzou earn Elite 8 berth with surprising defeat of Memphis », sur www.espn.com,‎ (consulté le 12 août 2010)
  7. (en) « Tyreke Evans leads rookies to win over NBA sophomores », sur www.usatoday.com (consulté le 17 février 2010)
  8. a et b (en) Patrick Ibarra, « Tyreke Evans joins Oscar Robertson, Michael Jordan, LeBron James with historic feat », sur www.examiner.com,‎ (consulté le 17 avril 2010)
  9. (en) « Tyreke Evans wins NBA Rookie of the Year award », sur www.sacramentopress.com,‎ (consulté le 2 novembre 2010)
  10. a et b Antoine Pimmel, « Tyreke Evans, ça sent la douille », sur basketsession.com,‎
  11. (en) « Tyreke Evans : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 31 janvier 2015)
  12. « Tyreke Evans réussit son premier triple-double en carrière », sur basketsession.com,‎ (consulté le 29 avril 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :