Alain Koffi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Koffi Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 23 novembre 1983 (30 ans)
Abidjan, Côte d'Ivoire
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 99 kg (218 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Le Mans Sarthe Basket
Numéro 7
Poste Intérieur
Carrière universitaire ou amateur
2000-2002 Le Mans
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Le Mans
Le Mans
Le Mans
Le Mans
Le Mans
Le Mans
Le Mans
Joventut Badalona
Le Mans
Le Mans
Le Mans
Le Mans
03,3
05,7
07,7
09,3
06,1
08,7
11,2
05,4
11,9
06,9
05,6
04,9
Sélection en équipe nationale **
2004- Drapeau : France France (23 sél) 3,0

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Alain Koffi, né le 23 novembre 1983 à Abidjan en Côte d'Ivoire, est un joueur français de basket-ball, évoluant au poste d'intérieur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Côte d'Ivoire, il rejoint la région parisienne, à Évry, à l'âge de 10 ans[1]. En 1999, il rejoint l’équipe Cadet du Mans dirigée par Philippe Desnos. Sous sa direction, et sous l'œil de Vincent Collet, entraîneur de l'équipe première, il fait fructifier par son travail son seul potentiel initial, sa taille. Cet intérieur de 2,04 m profite d'une politique du club de favoriser le développement les jeunes du club pour débuter en Pro A lors la saison 2002-2003. En 2004, il remporte un premier titre avec son club en remportant la coupe de France, face au club de Pau-Orthez sur le score de 83 à 80.

Sa progression lui permet d'être sélectionné pour le All-Star Game LNB 2004, rencontre où il marque 5 points et capte 3 rebonds en 10 minutes. Ses bonnes prestations tant en championnat qu'en compétition européenne le font connaître et le Dynamo Moscou, adversaire du Mans en Coupe ULEB lors de la saison 2005-2006, lui propose alors un contrat de trois ans très bien rémunéré. Celui-ci ne sera finalement pas signé et Koffi reste au Mans pour y remporter un titre de Champion de France aux dépens du SLUC Nancy. Ce titre est le deuxième obtenu lors de cette saison après la Semaine des As 2006 remportée aux dépens de Bourg-en-Bresse sur le score de 78 à 60.

À l'inter-saison, il participe à la ligue d'été des Nuggets de Denver. Il se blesse alors au scaphoïde gauche, blessure qui le prive du début de saison 2006-2007.

Doté d'une grande envergure (mesurée à 2,22 m) et évoluant avec grande activité, il est devenu un défenseur redouté. Ses progrès, sur la lecture du jeu et le tir, son travail acharné et la possibilité de se frotter aux meilleurs intérieurs d'Europe en Euroligue lui laissent alors l'espoir de pouvoir intégrer la National Basketball Association (NBA). Il dispute les trois saisons suivantes la compétition majeure en Europe, l'Euroligue. Toutefois, lors de ces trois saisons, le club ne parvient pas à franchir le premier tour de la compétition. Lors de la saison 2008-2009, le club remporte une nouvelle semaine des As, puis en fin de saison la coupe de France. En championnat, le club de la Sarthe échoue en demi-finale face à Orléans lors de la manche décisive. Alain Koffi est désigné meilleur joueur (MVP) français, classement où il devance les joueurs de l'ASVEL Lyon-Villeurbanne Amara Sy et Ali Traore[2].

À l'issue de cette saison, il rejoint la Liga ACB pour évoluer avec le club de la Joventut Badalona. Toutefois, le jeu de cette équipe, basé sur les ailiers et le jeu extérieur ne lui permet pas de briller. Il présente des statistiques de 5,4 points, 4 rebonds et une évaluation de 7,4 en 18 minutes[3].

Après cette expérience d'une saison en Espagne, il signe avec son ancien club du Mans[4].

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Alain Koffi débute en équipe de France lors de l'année 2004 face à la Belgique. Il dispute quatre rencontres, pour un total de 12 points. Toutefois, blessé par une fracture du scaphoïde[5] , il ne peut poursuivre et ne participe pas aux qualifications pour le championnat d'Europe 2005.

Les années suivantes, Tariq Kirksay lui est préféré en tant que naturalisé.

En 2009, il retrouve l'équipe de France, désormais dirigée par Vincent Collet, son ancien entraîneur du Mans. Il dispute les 19 rencontres, participant ainsi à l'obtention de la qualification pour le championnat d'Europe, puis à cet EuroBasket 2009 disputé en Pologne. Sur cette dernière compétition, ses statistiques sont de 3,2 points et 3,3 rebonds en 15,1 minutes[6]. La France termine la compétition en obtenant une cinquième place, place synonyme de qualification pour le championnat du monde 2010 et de qualification directe pour le championnat d'Europe 2011.

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du côté de chez…Alain Koffi, Maxi BasketNews no 6, mars 2009
  2. « Koffi MVP français, Nichols MVP étranger », sur www.rmc.fr,‎ 16 mai 2009 (consulté le 16 juillet 2010)
  3. « Koffi Alain », sur www.acb.com (consulté le 16 juillet 2010)
  4. « Koffi revient au Mans », sur l'Équipe,‎ 25 juin 2010 (consulté le 16 juillet 2010)
  5. « Bergeaud-Jardel, les complices », sur www.ladepeche.fr,‎ 15 septembre 2004 (consulté le 17 juillet 2010)
  6. « Eurobasket 2009 - Poland - Alain Koffi », sur www.eurobasket2009.org (consulté le 17 juillet 2010)
  7. Julien Deschuyteneer, « Alain Koffi et Austin Nichols nommés MVP de Pro A », sur basketsession.com,‎ 17 mai 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :