David Blu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Blu Portail du basket-ball
David Bluthenthal.JPG
Fiche d’identité
Nom complet David Bluthenthal
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis-Drapeau d’Israël Israël
Naissance (33 ans)
Los Angeles
Taille 2,01 m (6 7)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Israël Maccabi Tel Aviv
Poste ailier
Carrière universitaire ou amateur
1998-2002 USC Trojans
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2002-2004
2004
2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2012
2013-
Maccabi Tel Aviv
Sacramento Kings
Dyn. St-Pétersbourg
Benetton Trévise
Virtus Bologne
Fortitudo Bologne
Maccabi Tel Aviv
Le Mans
Maccabi Tel Aviv
Maccabi Tel Aviv
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : Israël Israël

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

David Blu[1], né David Bluthenthal le à Los Angeles aux États-Unis, est un joueur américain naturalisé israélien de basket-ball, évoluant au poste d'ailier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'un père afro-américain et d'une famille juive dont l'un des ancêtres a été l'un des fondateurs de l'État de Californie (il a en plus été le donateur de 80 % des terres de l'University of Southern California), il effectue sa carrière de « high school » à Los Angeles, à Venice puis Westchester.

Il rejoint ensuite les Trojans de l'université de Calfornie du Sud. Malgré une bonne carrière universitaire, avec comme fait marquant un match avec 28 rebonds, ce qui constitue le record de l'université, il n'est pas sélectionné lors de la draft NBA à l'issue de sa quatrième et dernière année.

Il décide alors de rejoindre Israël, pays qu'il a découvert lors des Maccabiades disputé, avec la sélection américaine, en 1997. Sous les couleurs du plus grand club du pays, le Maccabi Tel Aviv, il obtient deux titres de champion et deux coupes, mais surtout, il remporte l'Euroligue de 2004, dont le Final Four se dispute dans la salle du Maccabi. Lors de la finale, il participe grandement à la démonstration du « club nation » face au club italien du Skipper Bologne sur le score de 118 à 74: il marque 20 points avec un 8 sur 10 aux tis (dont 4 sur cinq à trois points) en 17 minutes[2].

Il signe un contrat en août 2004 avec les Kings de Sacramento. Il ne réussit pas les matchs de pré-saison de la franchise qui décide de ne pas le conserver pour l'entame de la saison NBA. Il retourne alors en Europe, rejoignant son ancien entraîneur du Maccabi, David Blatt, au club russe de Dynamo Saint-Pétersbourg. Au bout de deux mois, il rejoint l'Italie pour évoluer avec le Benetton Trévise. Il y termine la saison avant de signer avec la Virtus Bologne puis la saison suivante, avec l'autre grand club de la ville, Fortitudo Bologne.

Il rejoint ensuite son ancien club du Maccabi. Le club, malgré des difficultés sur la scène nationale, parvient toutefois à se qualifier pour la finale de l'Euroligue, finale perdue face au CSKA Moscou d'Ettore Messina sur le score de 91 à 77. Bien que souvent cantonné au banc, il est toujours attaché à son club et désire poursuivre avec celui-ci. Il est ainsi surpris de la décision du club de ne pas le conserver pour la saison suivante.[réf. nécessaire]

Il signe pour le club du Le Mans Sarthe Basket. Cependant, son apport au sein de l'équipe n'est pas au niveau attendu. Il ne marque que 12,5 points et capte 3,8 rebonds lors de l'Euroligue 2008-2009, compétition où le club français se fait éliminer lors du premier tour[3]. En championnat de France, les statistiques Bluthenthal sont de 11 points et 5 rebonds[4]. Il remporte toutefois un titre avec le Mans en remportant la Semaine des As 2009, compétition dont il est nommé MVP[5].

Après sa saison en France, il retrouve une nouvelle fois son club du Maccabi, avec lequel il dispute l'Euroligue 2009-2010. Le Maccabi échoue en quart de finale trois manches à une face au Partizan de Belgrade.

En 2012 il annonce sa retraite.

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Bluthenthal has officially changed his name to David Blu, and took a new number to go with his new name: number 7 www.maccabi.co.il
  2. David Bluthenthal
  3. (en) « Bluthenthal, David », sur www.euroleague.net (consulté le 6 avril 2010)
  4. « Bluthenthal David, Le Mans, Saison 2008/2009 », sur www.lnb.fr (consulté le 6 avril 2010)
  5. « Le Mans, vainqueur de la SDA 2009 ! », sur www.semainedesas.com (consulté le 6 avril 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :